ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

A-Z ou l’alpha et l’oméga de Mark Zonder


Parmi les grands batteurs de la scène prog, il y en a un dont on parle finalement assez peu, et pourtant son style est immédiatement reconnaissable et fascinant à plus d’un titre, toujours très juste dans son adéquation avec les riffs et créatif notamment dans son utilisation des cymbales, comme en atteste son passage remarquable au sein de Fates Warning de 1988 à 2005. Il s’agit bien entendu de Mark Zonder. Peut-être a-t-il été trop discret médiatiquement, en tant que batteur mais aussi avec ses nombreux projets qui ont rarement dépassé le statut confidentiel – même la reformation du groupe culte Warlord en 2002 avec le chanteur Joacim Cans (Hammerfall) a été peu suivie, à sa grande déception. Mais il compte bien y remédier avec son tout nouveau projet.

A-Z (à prononcer A thru Z) est né de la volonté de Mark Zonder de toucher les gens avec des titres rock et metal accessibles, accrocheurs, tubesques même, sans pour autant donner dans la simplicité et rogner sur la créativité du jeu, à la manière des Toto, Rush, Kansas ou le Yes de 90125 (1983). Les fans de Fates Warning devraient s’y retrouver car la teneur musicale de ce premier album n’est parfois pas sans rappeler les élans plus « commerciaux » des albums Parallels (1991) et Inside Out (1994), mais aussi parce qu’il s’est de nouveau associé avec ni plus ni moins que Ray Alder. Vivian Lalu (clavier), Philip Bynoe (basse) et Joop Wolters (guitare) viennent compléter un line-up qui ressemble furieusement à ce qu’on peut qualifier de « supergroupe ».

Nous nous sommes longuement entretenus avec le batteur, leader et aussi business man afin de mieux comprendre sa vision d’A-Z, ses rouages créatifs et son ambition, mais aussi pour parler batterie et brièvement revenir sur Fates Warning et Warlord.

Lire l’interview…



News Express   

Décès de Neil Peart (RUSH)


Neil Peart, batteur et principal parolier de RUSH, est décédé le mardi 7 janvier des suites d’un cancer du cerveau, à l’âge de 67 ans. Il avait rejoint le groupe en 1974.



Interview   

Alkaloid dévoile son anatomie


En 2014 la planète Obscura se heurtait aux différents créatifs et voyait une fraction substantielle de son line-up – le batteur Hannes Grossman et le guitariste Christian Münzner – s’en détacher pour prendre une autre trajectoire. Un satellite parti capter d’autres talents – le chanteur-guitariste et compositeur professionnel Morean (Dark Fortress), le guitariste Danny Tunker (Abhorrent, ex-Aborted) et le bassiste Linus Klausenitzer (Obscura) – afin de former un nouvel astre : Alkaloid. Inutile de préciser qu’avec un line-up pareil, le premier album, The Malkuth Grimoire (2015), était voué à devenir une bombe death technique/progressif. Ce qu’il est devenu au-delà de toute espérance.

Ainsi nous avions hâte de voir quelle forme pourrait prendre la formation pour la suite. Et la suite, c’est Liquid Anatomy, un album qui démontre la nature protéiforme d’Alkaloid, libre de toute contrainte – ou presque -, dessinant des mondes aux extrémités de la science, là où cette dernière se frotte à la fiction.

Nous avons (très) longuement discuté avec Hannes Grossmann et Morean (qui a pris le temps de répondre à nos questions malgré la production d’un opéra qui l’accapare énormément actuellement). S’ils se divisent et se charrient au sujet d’un groupe tel que Rush, ces deux-là semblent s’être très bien trouvés dans leurs visions artistiques ! Ainsi ils nous font entrer dans les méandres musicaux et thématiques – à coup de rapport à la science, à la religion ou même à Lovecraft – d’Alkaloid. L’occasion également de revenir sur le split d’Hannes avec Obscura, et autant dire que, malgré le recul, ce dernier n’est pas tendre !

Lire l’interview…



News Express   

Le batteur Neil Peart (RUSH) évoque sa retraite


RushIsABand.com rapporte que le batteur Neil Peart (RUSH) a évoqué sa retraite dans le nouveau numéro du magazine Drumhead. « Récemment, ma fille de cinq ans Olivia m’a présenté à ses nouveaux amis à l’école en disant ‘Voici mon papa, c’est un batteur à la retraite’. Vrai à dire, drôle à entendre. Et ça ne me fait pas de mal de constater cela car comme les athlètes vient le temps où… il est nécessaire de se mettre soi-même à l’écart. ». Le batteur avait récemment déclaré que sa fille ne pouvait pas comprendre pourquoi son père était absent sur les longues périodes de temps que représentent les tournées, un constat qui le faisait culpabiliser.



  • Arrow
    Arrow
    Arch Enemy @ Lyon
    Slider
  • 1/3