ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Moonkings : Adrian Vandenberg entre dans un nouveau tableau


Près de deux décennies passées sans entendre parler de lui, cela donnait beaucoup de choses à discuter. La piste d’Adrian Vandenberg disparaissait en 1997, après la sortie de Restless Heart de Whitesnake, en tout cas pour les fans de rock. Car le Hollandais est un artiste touche-à-tout : le guitariste a toujours été doublé d’un peintre (il est, par exemple l’auteur des pochettes de son groupe solo Vandenberg dans les années 80 et de Manic Eden en 1994), mais se verrait bien aussi prochainement sculpteur. Et quand ce n’est pas dans son atelier qu’il va trouver de l’inspiration pour sa musique (et inversement), c’est aux fourneaux, où il pratique l’art culinaire, avec un penchant pour la cuisine française.

Mais le voilà de retour après tout ce temps, au « bon moment » nous dit-il, pour reprendre la musique, former un nouveau groupe : Moonkings, composé de musiciens inconnus, car pour lui il n’était pas question de former un super-groupe, mais un groupe super, qui plus est une vraie bande de copains qui, pendant les répétitions, passe la moitié du temps « à se rouler par terre de rire », et qui n’éclatera pas sous la pression des égos. Pas question d’égo non plus pour lui : si pour l’heure cela s’appelle Vandenberg’s Moonkings, ce n’est que pour laisser à Moonkings le temps de se faire un nom, pas pour capitaliser sur son passé, notamment avec Whitesnake. Et s’il y a une reprise de son ancien groupe avec David Coverdale sur leur premier album, il n’y a là-dessous qu’une histoire d’amitié.

Tous ces sujets ne sont que la pointe émergente d’un vaste entretien, où l’on revient sur tout le parcours fait jusqu’à ce jour. Une interview, comme le guitariste ou comme la musique proposée par lui et ses MoonKings, généreuse.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Dave Navarro, le rituel dans le sang


Dave Navarro n’est pas tout à fait ce qu’on pourrait appeler un homme conventionnel. Au-delà du fait d’être le guitariste de Jane’s Addiction, d’avoir officié chez les Red Hot Chili Peppers, d’avoir été marié à Carmen Electra, ancienne starlette d’Alerte A Malibu, de 2003 à 2006, ou encore d’avoir réalisé un film pour adultes en 2007 et d’animer une émission de radio sur Playboy Radio, le musicien californien est connu pour des performances corporelles un tantinet extrêmes. S’il en avait déjà fasciné certains et choqué d’autres en se scarifiant ou en se balançant embroché à des crocs de boucher, Dave vient de refaire parler de lui en s’essayant à une nouvelle expérience aussi sanglante que marquante.

En plein désert, en compagnie du couple Von Cyborg, experts dans l’art de l’altération physique, Navarro a littéralement versé son sang (recueilli dans un verre à partir d’une entaille au front) pour que les deux artistes puissent peindre un portrait de sa mère. Cet acte, qu’on le perçoive comme une simple excentricité supplémentaire ou une performance humaine et artistique, dégage une puissante symbolique indiscutable. En effet, il est important de savoir que Constance Navarro a été assassinée sous les yeux du guitariste en 1983, alors que celui-ci avait une quinzaine d’années.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Serj Tankian veut faire parler sa musique


Serj Tankian, encore ! Oui, l’actualité toujours foisonnante de l’homme fait que, quand on peut se passer de l’impliquer dans des affaires de réglages de comptes en public entre copains, sa facette d’artiste attire les projecteurs sur lui, quoi qu’il en soit. Tankian est un artiste à la personnalité riche, ayant entre ses mains une large palette lui permettant de s’exprimer à travers différents genres, voire à travers différentes formes d’arts ce qui, de fait, découle toujours sur divers projets mis en lumière par leur qualité, certes, mais surtout grâce à la notoriété de leur auteur.

Sa casquette de musicien est bien sûr la plus connue et c’est d’ailleurs elle qui pousse Tankian dans chacune de ses nouvelles expérimentations artistiques. Mais voilà que soudain une volonté de faire parler la musique en image lui vient.

Tankian peintre, voici une image nouvelle de l’homme. Et étant donné que l’art ne doit pas avoir de limites, pourquoi ne pas s’associer à ce que l’on sait faire le mieux – la musique – afin de partir explorer un nouveau bac à sable pleins de nouvelles couleurs ? Tel est le parti pris actuel du chanteur. Petit tour du sujet avec Tankian lui-même à travers une petite vidéo de présentation.

A voir dans la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3