ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Joe Perry (AEROSMITH) annule sa tournée solo à cause de soucis de santé


Le guitariste Joe Perry (AEROSMITH) annule sa tournée solo prévue cet automne aux Etats-Unis à cause de soucis de santé. Âgé de 68 ans, le musicien avait été hospitalisé le 10 novembre dernier pour des problèmes d’allergie et de fatigue. Son objectif est de se reposer pour retrouver la scène en 2019.



News Express   

Joe Perry (AEROSMITH) dévoile le clip vidéo de la chanson « Aye, Aye, Aye »


Le guitariste Joe Perry (AEROSMITH) a sorti son nouvel album solo, intitulé Sweetzerland Manifesto, le 19 janvier via Roman Records. En savoir plus…



News Express   

Joe Perry (AEROSMITH) dévoile la nouvelle chanson « Aye, Aye, Aye »


Le guitariste Joe Perry (AEROSMITH) sortira son nouvel album solo, intitulé Sweetzerland Manifesto, le 19 janvier via Roman Records. En savoir plus…



News Express   

Joe Perry (AEROSMITH) : les détails du nouvel album solo Sweetzerland Manifesto


Le guitariste Joe Perry (AEROSMITH) sortira son nouvel album solo, intitulé Sweetzerland Manifesto, le 19 janvier via Roman Records. En savoir plus…



News Express   

Le malaise de Joe Perry (AEROSMITH) dû à un mélange de déshydratation et d’épuisement


D’après The Pulse Of Radio, des sources proches du guitariste d’AERSOMITH Joe Perry ont révélées que son malaise, survenu sur scène le 10 juillet dernier pendant un concert des HOLLYWOOD VAMPIRES, était dû à un mélange de déshydratation et d’épuisement. Le guitariste est actuellement en train de se reposer en Californie suite à son séjour à l’hôpital.



News Express   

Joe Perry (AEROSMITH) victime d’une crise cardiaque ; son état stable


Le guitariste Joe Perry (AEROSMITH) s’est écroulé sur scène dimanche alors qu’il se produisait avec son groupe HOLLYWOOD VAMPIRES à Coney Island. Plusieurs médias évoquent une crise cardiaque. Si le musicien de 65 ans a été hospitalisé dans un état grave, son état était stabilisé dans la nuit de dimanche à lundi. Voir la vidéo…



News Express   

Joe Perry (AEROSMITH) sort un EP spécial Noël


Le guitariste Joe Perry (AEROSMITH) sort un EP spécial Noël intitulé Joe Perry’s Merry Christmas où figure quatre chansons : « White Christmas », « Silent Night », « Santa Claus Is Back In Town » et « Run Run Rudolph ». Deux de ces chansons sont instrumentales et les deux autres titres voient le guitariste assurer les lignes de chant. La guitare rythmique sur ces quatre chansons est assurée par Johnny Depp. « Je souhaite faire un CD de Noël avec Aerosmith depuis des années maintenant mais il semble que nous n’avons jamais eu le temps d’en enregistrer un » évoque le guitariste dans son communiqué. Voir l’artwork.



Blow Up Your Video   

Le voyage en Orient d’Aero-Skolnick


Alex Skolnick, que vous autres adeptes du bracelet à clous connaissez mieux dans Testament, avec son Alex Skolnick Trio, formation orientée jazz, nous montre ce qu’est un bon clip avec cette vidéo dévoilée actuellement en exclusivité par le site Guitarworld.com pour un titre extrait de Veritas, son dernier album sorti en mars.

Pourquoi le clip de ce « Bollywood Jam » devrait-il nous montrer le bon exemple ? Parce qu’il est déjà totalement opposé au genre de clip comme celui de Chimaira apparu à peu près en même temps (ce n’est donc pas pour taper sur ces derniers mais uniquement pour profiter de cette coïncidence chronologique que je les choisis en contre-exemple) où on se contente de nous offrir, avec à peine quelques effets cosmétiques pour enrober le bonbon, une vidéo du groupe jouant le morceau qu’on entend.

Alex Skolnick et ses deux acolytes nous offrent a contrario un clip reprenant de manière totalement décomplexée celui d’Aerosmith et Run DMC pour « Walk This Way » (d’ailleurs, Alex n’a jamais autant ressemblé, avec ses mèches blanches qui plus est, au guitariste du « Smith » Joe Perry) avec danseuses du ventre (repérées par Alex lui-même) à la place des gros rappeurs en baskets.

Résultat : un clip cool, sexy et drôle pour une musique décontractée, pleine de feeling et à la chaleur orientale qu’on réécoute encore et encore avec plaisir.

Animalement vôtre.



Potin   

Vous auriez dû tuer votre TV. Maintenant, c’est trop tard.


Il y a des disputes qui démarrent parfois avec pas grand chose. Une soirée en couple toute bête qui part en cacahuète pour une histoire de programme télé, c’est courant et c’est d’ailleurs ce qui touche en ce moment Aerosmith. Steven Tyler et son guitariste Joe Perry ne sont plus, et depuis bien longtemps, les mêmes complices qu’ils ont pu être à une époque déjà lointaine. Les instants sur scène où ils partagent le même micro se font toujours autour d’un mur de glace : plus de regards complices entre les deux, ils ne font plus qu’obéir à un rituel et prennent bien soin de regarder ailleurs quand leurs visages sont aussi proches.

Quand le frontman de la bande avait annoncé sa participation à l’émission American Idol (la « Nouvelle Star » américaine) en tant que membre du jury, le reste du groupe s’était montré très dubitatif. Les choses semblent avoir bien évolué car Steven Tyler affirme en ce moment que le groupe est prêt à entrer en studio pour enregistrer un nouvel album mais voilà, Joe ne répond plus.

Lire la suite…



Potin   

La grande bouffe


Au départ, on se dit : « on va bien se marrer ». En effet, Tim « Ripper » Owens (ex-Judas Priest, Yngwie Malmsteen) s’est associé à un restaurateur d’Akron, dans l’Ohio, afin de relancer sa gargotte pour devenir le Ripper Owens Tap House, un « restaurant rock et sportif » ! Le sourire commence à se former au coin de nos lèvres de cyniques au fur et à mesure qu’on s’intéresse à la carte emphatique à l’effigie de Tim et intitulée « Greatest Hits » (voir ci-contre): The Mighty Mozzarella Stix, Xtra Large Fried ‘Shrooms, The Ultimate Combo (!) sont les noms de quelques-uns des plats qu’on sert chez le « Déchireur » !

Et après avoir bien bavé devant mon nonosse 2.0, je me dis que je vais quand même faire mon boulot et essayer de vous apprendre quelque chose, pas simplement vous filer une info bien bête qui vous fera rire deux secondes comme la vidéo de René la taupe qui se fait exploser le caisson au calibre 22. Après avoir fait fonctionner mon cerveau de passeur d’information, je me suis souvenu que Tim Owens n’est pas le premier à avoir mis le feu aux fourneaux. Souvenez-vous de David Silveria, ancien batteur de Korn devenu propriétaire d’un restaurant rock et sport lui aussi.

Et à l’arrivée, Tonton Animal se retrouve avec un thème d’article : et si la trinité Sexe, Drogue et Rock ‘n’ Roll était en fait un carré gourmand ?

C’est par ici qu’on se régale…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3