ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Cult Of Luna : « de nouvelles manières de faire la même chose »


Cult Of Luna fait partie de ces groupes dont on attend toujours les nouvelles productions musicales avec beaucoup de curiosité, mais sans aucune crainte. Les Suédois ont cette particularité de proposer des albums à la fois familiers et intrigants. On sait à quoi s’attendre mais il y a toujours ce petit truc qui donne à chaque album son identité, que ce soit par un changement de cadre conceptuel qui façonne nécessairement la musique ou carrément de méthode. Là où Vertikal (2013) et Mariner (2016) avaient été marqués par leur concept, c’est la seconde option (celle du changement de méthode) qui ici donne son caractère chaud et organique à A Dawn To Fear, contrastant avec ses deux prédécesseurs.

A la fois plus spontané et plus collaboratif dans sa conception, A Dawn To Fear aura tout de même eu un temps de gestation assez long, surtout en raison de l’éloignement des membres du groupe mais aussi, et surtout, parce que Cult Of Luna évolue à son rythme, souhaitant aborder sa musique sous l’angle de la passion et non de l’obligation. Voilà en somme les grands axes de notre discussion avec le frontman Johannes Persson qui, par ailleurs, finit en nous parlant, en toute humilité, de son approche vocale.

Lire l’interview…



Interview   

La nébuleuse Cult Of Luna


Johannes Persson - Cult Of LunaCult Of Luna fait partie de ces groupes qui cultivent le mystère et même parfois en jouent. On se souvient comment les Suédois ont tourné tout le monde en bourrique en basant la promo de l’album Eternal Kingdom sur un mensonge, seulement révélé quatre ans plus tard. Il leur aura également fallu trois ans (!) pour enfin évoquer officiellement les départs du claviériste Anders Teglund et du guitariste Erik Olofsson. Enfin, ce fut sans trop savoir sur quel pied danser que les fans ont pris connaissance du communiqué du 17 décembre 2013, où le groupe expliquait que le concert au festival Beyond The Redshift de Londres, le 10 mai 2014, marquerait « la fin d’une ère » et qu’après ça, ils allaient « lentement disparaître avant de réapparaître sous une forme dans un futur indéfini. » « Peut-être allons-nous sortir un autre album dans un an ou peut-être dans une décennie, honnêtement nous ne savons pas » renchérissait un second communiqué le même jour, rendant les fans toujours plus perplexes.

C’est donc forcément une bonne surprise que de voir Cult Of Luna revenir cette année avec un nouvel album. Un projet inédit, même, pour le groupe puisqu’il s’est associé à la chanteuse Julie Christmas pour le concevoir. Un album qui poursuit son élévation, après avoir touché aux hauteurs de la mégalopole moderne sur Vertikal. Avec Mariner, c’est dans l’espace que l’exploration se poursuit, plus que jamais avec ce « flou artistique » propice à l’imagination, l’éveil des sentiments et l’interprétation personnelle.

Nous avons joint le guitariste-chanteur et leader du groupe Johannes Persson pour faire (un peu) la lumière sur tout ceci.

Lire l’interview…



Interviews   

Doubt everything – Even Cult Of Luna


To Cult Of Luna’s Johannes Persson, one of the saddest things these days is the lack of critical sense shown by music enthusiasts, journalists, and, society as a whole. But it’s all good, because his disappointment turned into artistic inspiration: Cult Of Luna’s upcoming album, Vertikal, revolves precisely around this subject, against a background of revolt inspired by Fritz Lang’s movie Metropolis. Said lack of critical sense can sometimes lead to regrettable actions.

A few months ago, Johannes dropped a media bomb to our colleagues over at Metalorgie, when he announced in the middle of an interview that the story of Holger Nilsson and his wife’s murder, which was supposed to have inspired the album Eternal Kingdom and the book that followed, was a complete lie, meant to test the critical sense and meticulousness of the press. Johannes tells us what this experience meant and what consequences it had on him. At the end of the interview, he emphasizes the importance to not accept any information blindly and to question everything.

Lire l’interview…



Interview   

Doutez de tout. Même de Cult Of Luna


L’une des choses qui attriste le plus Johannes Persson de Cult Of Luna en ce moment est l’absence de sens critique des fans de musique, des journalistes et, plus généralement, de la société. Une déception qui se sera même transformée en inspiration artistique puisque le nouvel album de Cult Of Luna à paraître, Vertikal, aborde, sur fond de révolte entre deux mondes inspirée du film Metropolis de Fritz Lang, précisément la thématique du sens critique. Ou du moins de son absence, qui peut conduire à des actes regrettables.

Quelques mois plus tôt, Johannes lâchait une bombe médiatique à nos collègues de Metalorgie, annonçant en pleine interview que l’histoire du meurtre de la femme de Holger Nilsson, qui était censée avoir inspiré l’album Eternal Kingdom ainsi que le livre qui avait suivi, était un mensonge intégral, destiné à tester le sens critique et la rigueur journalistique de la presse. Johannes nous parle ici de ce qu’a représenté cette expérience du mensonge et des conséquences que cela a eu et insiste plus que jamais en fin d’interview à réfléchir, à ne pas accepter une information aveuglément et à remettre en question.

Lire l’interview…



Interviews   

Persson to person


You wouldn’t suspect it, but Cult Of Luna singer/guitarist Johannes Persson doesn’t get worked up that easily. Instead, his answers are short and spontaneous. Last year the band released a musical book, finalising the Eternal Kingdom album concept. We interacted with Johannes about the ways in which the literary/musical piece is meant to be understood.

We also took the opportunity to ask him about what the band are up to at the moment, with special mention to his original point of view regarding record companies’ commercial approaches.

Overall, a clear cut and straight edge interview.



Interview   

Un mot par Persson


On ne dirait pas comme ça, mais Johannes Persson, chanteur/guitariste de Cult Of Luna, ne se prend pas la tête. Ses réponses sont courtes et spontanées. Le groupe a sorti l’an dernier un livre musical, poussant à bout le concept de l’album Eternal Kingdom et l’amenant à son terme. Nous nous sommes entretenus avec Johannes sur comment concevoir l’écoute/la lecture de cette oeuvre.

Nous en avons également profité pour l’interroger sur l’actualité du groupe. Mention spéciale pour son point de vue original sur les démarches commerciales des maisons de disques.

Un entretien clair, net et sans bavures.



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3