ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Kreator : Dieux du thrash


A trente-cinq ans de carrière dans le thrash, avec certes ses quelques écarts pas toujours compris, Kreator réussit l’exploit de s’offrir un nouvel élan à la fois créatif et populaire, comme a pu le démontrer l’album Phantom Antichrist et le cycle qui s’en est suivi. Alors il n’est pas étonnant de voir Mille Petrozza et sa bande revenir plus confiants que jamais, conservant sa dynamique mais ayant également pris le temps qu’il faut au milieu des tournées incessantes pour ne pas sortir un album à la hâte, mais au contraire, au moins maintenir la barre au niveau où ils l’avaient laissée.

Les sources d’inspirations de la tête pensante du groupe sont d’ailleurs loin d’être taries, comme le prouve ce nouvel album Gods Of Violence. Encore plus peaufiné, plus orchestré, basé sur les liens qu’entretiennent religions et violence, depuis la nuit des temps. Petrozza voulait faire un album qui puisse compter, et tout indique qu’il y est parvenu, même s’il a la modestie de laisser ce jugement aux autres et le temps faire son oeuvre.

Nous avons rencontré le chanteur, guitariste, et principal compositeur du groupe, afin de parler de ce nouvel album et de ses influences, avec un détour par la pop et les quelques expérimentations qui ont pu ponctuer la discographie du groupe, mais également des invités qui sont à l’oeuvre dans cet opus, de Dagobert à Fleshgod Apocalypse.

Lire l’interview…



News Express    Non classé   

Le nouvel album de KREATOR pourrait sortir en janvier 2017


Dans une récente interview accordée à Metal Maniac, le chanteur/guitariste de KREATOR Mille Petrozza a précisé que le prochain album du groupe, successeur de Phantom Antichrist (2012), pourrait sortir en janvier 2017. Voir sa déclaration…



Interviews   

KREATOR: MORE THAN JUST THRASH


Mille Petrozza doesn’t like to get bored. Not on one album, not from one album to the other – hence a constant search for diversity and, without going so far as spectacular renewal, novelty on Kreator’s records. All the more so since Kreator is Mille’s only outlet. However, don’t think this all stems from a grand conceptualization of music: Mill insists that the band doesn’t overthink their albums, but rather do what the song demands.

We asked him about the band’s new album, Phantom Antichrist, a powerful, diverse, melodic and epic thrash record, which even offers a few Gothic moments in the spirit of Endorama. Among other subjects, we also asked him his opinion on the financial crisis and, on a more musical level, his relation with the Big Four.

Interview…



Interview   

Kreator : plus que du thrash


Mille Petrozza n’aime pas s’ennuyer. Ni sur un album, ni d’albums en albums, d’où une constante recherche de diversité et – sans aller jusqu’à parler de renouvellement spectaculaire – de nouveauté sur les disques de Kreator. D’autant que Kreator est l’unique exutoire de Mille Petrozza. N’allez pas y voir pour autant une grande conceptualisation de la musique, Mille insiste sur le fait que le groupe ne réfléchit pas excessivement à ses albums, mais fait ce que la chanson nécessite.

Nous avons abordé avec lui le nouvel album Phantom Antichrist, un disque de thrash puissant, diversifié, mélodique et épique proposant, ponctuellement, quelques brèves réminiscences gothiques de l’album Endorama. Entre autres sujets, nous avons également discuté de ses opinions à propos de la crise financière et, sur un sujet plus musical, de sa relation avec le Big Four.

Interview…



Interviews   

Coroner : we agreed to meet up in a year’s time…


Precisely one year ago, Hellfest festival goers discovered the Coroner banner announcing that the band would be reforming for the 2011 edition of the festival. In fact we had the opportunity to speak with guitarist of the trio, Tommy Vetterli, who still seemed quite sceptic about the future of the band. He admitted having doubts about whether the band would be up to the challenge, even considering withdrawing if they were unsure of themselves, making an album was also not on their mind, etc.

A year later, on the 19th of June 2011, Coroner made it to the stage and performed an outstanding show for the Hellfest crowd. According to this, we simply had to speak with Tommy again in order to find out about his outlook today, see what future perspectives Coroner are considering and about many other things.

Here is the report of our conversation.



Interview   

Coroner : on s’était donné rendez-vous dans un an…


Il y a un an, presque jour pour jour, les festivaliers du Hellfest découvraient une banderole annonçant le show de reformation de Coroner pour l’édition 2011. Nous avions eu d’ailleurs l’occasion de nous entretenir avec Tommy Vetterli, guitariste du trio, qui lui même mettait encore un gros point d’interrogation sur l’avenir du groupe. Il avouait ne pas être sûr que le groupe allait être capable d’assurer, envisageant même de se rétracter s’ils n’étaient pas sûr d’eux, se fermait à l’idée de réaliser un album, etc.

Un an après, le samedi 19 juin 2011, Coroner monte sur scène et offre au public du Hellfest un show exceptionnel. Nous ne pouvions donc pas manquer de nous entretenir à nouveau avec Tommy, ce afin d’avoir son ressenti aujourd’hui, connaître les perspectives envisagées par Coroner et bien d’autres choses.

Cliquez ici pour lire le compte-rendu de cette petite conversation.



Vide(o)rdure   

Mille Petrozza s’en est-il vraiment remis ?


Le public de Cologne (Allemagne) a eu la chance d’assister à un bon jam entre les membres d’Exodus, Death Angel et Kreator le 19 décembre dernier sur le morceau d’AC/DC « Dirty Deeds Done Dirt Cheap ». Présent sur les lieux du Thrashfest, le mouchard de Radio Metal nous a signalé que c’était un peu trop hard pour Mille Petrozza (cf : l’interview de Tommy Vetterli de Coroner).

D’ailleurs comme Kreator et Coroner seront présents au Hellfest nous allons tenter d’organiser un match de boxe entre les deux musiciens et pour cela des gants choisis exprès pour l’occasion seront amenés aux protagonistes avec la bénédiction de Paul Amar himself. Enfin si c’est pour se faire virer du Hellfest 2011 comme Paul Amar l’avait été de la télévision à l’époque de son initiative malheureuse, ça ne vaut pas vraiment le coup non ? En même temps personne ne peut virer Radio Metal. Je suppose d’ailleurs que vous savez pourquoi. Non vraiment vous ne voyez pas ?

Bah parce qu’on est Radio Metal bordel !!!



Interview   

Coroner : la question existentielle


C’est avec stupéfaction que les fans de Coroner présents au Hellfest ont pu découvrir des banderoles annonçant la venue du trio à l’édition 2011 du festival, complétées de la mention « reunion show ». Stupéfaction, car le groupe mythique de thrash progressif a, depuis son split en 1995, toujours été clair sur le sujet : il n’est pas question que le groupe se reforme. Au grand dam des fans qui, avec les années, se sont fait une raison – bien que rêvant secrètement de voir l’impossible devenir possible. Alors forcément, lorsqu’ils sont tombés nez à nez avec cette publicité pour l’édition 2011 du Hellfest, ils se sont tous pincés, croyant encore rêver.

Coroner, formation suisse composé de Ron Broder (alias Ron Royce), Tommy Vetterli (alias Tommy T. Baron), et Marky Edelmann (alias Marquis Marky), est l’un des groupes les plus géniaux et novateurs que le metal ait connu. Ce qui en fait également l’un des groupes les plus respectés des connaisseurs. Ecoutez des merveilles comme Mental Vortex ou Grin : encore aujourd’hui, ces albums sont en avance sur notre temps.

Forcément, la présence de Coroner à l’affiche du Hellfest 2011 génère de nombreuses interrogations. Radio Metal a donc cherché à en savoir plus. Et ça tombe bien, car cette année, à ce même festival, Tommy Vetterli donnait un petit coup de pousse à 69 Chambers, le groupe de sa future et charmante femme, en lui offrant un peu de sa magie guitaristique. Un de nos singes savants a donc été missionné pour attraper Tommy après sa prestation et lui poser quelques questions. Toutes les réponses aux interrogations que se posent les fans sont là – même si ce ne sont pas forcément celles qu’ils attendent – et plus encore. Le moins que l’on puisse dire est que Tommy est quelqu’un d’à la fois très relax et très direct. Il n’est pas vraiment du genre à se poser des questions – tout du moins c’est l’impression qu’il donne – mais quand il doit y répondre il va droit au but. Il fait également quelques révélations au sujet de Kreator, qu’il a intégré le temps de deux albums très controversés, et plus particulièrement sur son leader Mille Petrozza pour le moins… surprenantes !

Voici la retranscription de notre petite discussion improvisée…



Interviews   

Coroner : the existential matter


Coroner’s fans who were at the Hellfest this year were stunned to discover banners announcing Coroner as part of the 2011 edition of the festival, including the special mention “reunion show”. Stunned, because since they split up in 1995, this mythical progressive thrash metal band has always made it clear that there’s no way they would reunite. To the great displeasure of the fans who resigned, even if they kept on dreaming of seeing what was impossible becoming possible. Therefore, when they stumbled upon this ad they inevitably pinched themselves just to be sure they were not dreaming again.

This Swiss band, composed with Ron Broder (aka Ron Royce), Tommy Vetterli (aka Tommy T. Baron), and Marky Edelmann (aka Marquis Marky), has put out some of the greatest and most innovative music the metal world has ever known. In that regard, they became one of the most respected bands from the connoisseurs. Listen to such marvels like Mental Vortex or Grin: these albums are still ahead of our time.

Coroner’s presence at the 2011 Hellfest programming leads automatically to thousands of questionings. Therefore, we at Radio Metal tried to get some more information. By chance, at the same festival this year, Tommy Vetterli was here to help 69 Chambers out – the band of his lovely wife-to-be – bringing a little bit of his own magic to the stage. One of our performing monkeys caught Tommy right after the show in order to have a little chat with him. All the answers to the fans’ questions are here to be found, even though they are probably not what they expect… The least we can say is that Tommy is both a chilled out and quite frank person. He is not the kind of man who wonders too much, it is at least the way we felt meeting him. But when he has to answer questions he does not beat about the bush! He also made some revelations about Kreator, a band he has joined for two really controversial albums, and especially about its leader, Mille Petrozza, which are… quite a surprise!

Here comes the transcription of our improvised little chat…



Interview   

KREATOR : ENTRETIEN ININTERESSANT AVEC MILLE PETROZZA


Après 15 jours d’attente voilà enfin les réponses de Miland « Mille » Petrozza… Voici l’une des pires interviews réalisées par l’équipe de Radio Metal ! Bonne lecture !



  • Arrow
    Arrow
    Children Of Bodom @ Angoulême
    Slider
  • 1/3