ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

POISON : Bret Michaels prévoit de nouvelles chansons pour 2020


Bret Michaels entend proposer de nouvelles compositions de POISON pour 2020. En savoir plus…



News Express   

Le batteur Rikki Rockett (POISON) espère que le groupe va se réunir


Le batteur Rikki Rockett (POISON) espère que le groupe va se réunir rapidement expliquant lors d’une récente interview accordée à Eddie Trunk « que le groupe mourra si ses membres ne font rien ». POISON, dont le dernier album studio comprenant des compositions personnelles – Hollyweird – est sorti en 2002, a fait quelques apparitions live ponctuelles depuis mais sa dernière grande tournée date du Rock Of Ages Tour en 2012 avec LITA FORD et DEF LEPPARD. « C’est le trentième anniversaire du groupe donc ce serait bien (pour nous de revenir) » déclare le musicien dont on a appris récemment qu’il soignait actuellement un cancer de la bouche.



News Express   

Le batteur de POISON Rikki Rockett atteint d’un cancer de la bouche


Le batteur de POISON Rikki Rockett est atteint d’un cancer de la bouche diagnostiqué cet été et pour lequel il vient d’effectuer de la chimiothérapie. Le musicien âgé de 54 ans affirme que les médecins feront un point en février sur son état de santé pour déterminer si le traitement a été couronné de succès.



News Express   

Bret Michaels (POISON) : « Je suis sûr qu’on fera quelque chose de spécial en 2016 »


Le chanteur Bret Michaels de POISON a expliqué au Lancaseter Eagle-Gazette que le groupe existe toujours même s’il se concentre avant tout sur sa carrière solo. Précisant concernant POISON : « On n’a jamais splitté, même si chacun avance et fait d’autres choses. Nous sommes des frères. L’année prochaine sera notre trente-deuxième anniversaire et je suis sûr qu’on fera quelque chose de spécial ».



Interview   

The Winery Dogs : Richie Kotzen l’instinctif


The Winery Dogs - Richie KotzenIls ne sont que trois dans The Winery Dogs – le chanteur-guitariste Richie Kotzen, le bassiste Billy Sheehan et le batteur Mike Portnoy -, et pourtant il s’en passe des choses dans leur musique, en dépit de ses côtés « faciles » et accrocheurs ! The Winery Dogs est, en soi, un genre de paradoxe. Et sans doute est-ce ainsi parce qu’en grattant un peu sous la surface, les trois compères ont eux-mêmes leurs oppositions de personnalités. On se rend compte, par exemple, que Kotzen se fiche bien de chercher cet équilibre entre virtuosité et accroche auquel Sheehan – à en croire ses propos lors de notre dernière rencontre – semble, lui, donner une certaine importance. Kotzen est avant tout un intuitif en matière de composition, refusant la sur-analyse, à l’inverse de la réputation qui a pu précéder Portnoy dans son ancien groupe, Dream Theater. Portnoy, qui collectionne les projets en tout genre ; Kotzen qui avoue au contraire les éviter…

Bref, à l’occasion de la sortie du second album de The Winery Dogs, Hot Streak, nous avons voulu en savoir un peu plus sur le moins célèbre mais non moins talentueux et pilier créatif de la bande. Celui qui a, avant ça, surtout été connu pour ses passages chez Poison (à qui il a offert l’excellent Native Tongue) et Mr. Big – deux gouttes d’eau dans un océan en comparaison de sa vingtaine d’albums solo. De quoi mieux cerner qui est cette voix chaude, parfois soul ; un artiste accompli et polyvalent qui mérite qu’on s’intéresse à son œuvre.

Lire l’interview…



News Express   

Bret Michaels évoque la réunion prochaine de POISON


Le chanteur Bret Michaels a évoqué la réunion prochaine de POISON dans le cadre d’un entretien accordé au journaliste rock Lucas H. Gordon. L’artiste déclare notamment : « Avec POISON, l’année prochaine, si tout va bien, ça va être la plus grosse réunion de tous les temps. Ca va être génial. C.C. [DeVille, guitare], Bobby [Dall, bass], Rikki [Rockett, batterie] et moi-même — tous les membres du line-up originel — on va partir sur la route et ça va être un été incroyable ».



Interviews   

SOME NEWS FROM MÖTLEY CRÜE WITH MICK MARS


Sometimes interviewing the most discreet member of a band might be an interesting move. “He doesn’t talk much, but it doesn’t mean he doesn’t think a lot”, you might tell yourself, hoping to deal with a lively character who will show you another side of their band. Unfortunately, it doesn’t work every time.

In the present case, Mick Mars, Mötley Crüe’s guitarist, is neither the most talkative, nor the most committed of musicians when it comes to interviews. When we ask him the meaning or the reason behind the sudden re-release of the band’s albums, his answer is a terse: “I don’t know”. He couldn’t even tell us what the atmosphere’s like during his own band’s tours, since, on his own admission: “When I’m on tour, what I do is, I come in, I play, I leave”. In this instance, we wanted to know more about the atmosphere during the shared Mötley Crüe/Poison tour, given that the relationships between the various members of the band were a little tense. Most notably, Nikki Sixx, bassist for the former, and Bret Michaels, vocalist for the latter, had violently bashed one another on Internet in the months leading up to the announcement of this shared tour.

But we’ll forgive his answer to the next question, regarding Vince Neil’s (the Crüe’s singer) strong presence in the media in the past year, due to his legal setbacks and sometimes violent love affairs. “How are the other members of the band living this situation? Do they talk together about that? Aren’t they a little upset about being associated with all those problems?” Mick Mars’ answer: “No comment”.

Nevertheless, we did manage to learn a few things regarding the band’s future, as well as his own current affairs.

Click Here To Read Next…



Interview   

Quelques nouvelles de Mötley Crüe avec Mick Mars


Il est parfois un bon calcul que d’interviewer le membre d’un groupe le plus discret médiatiquement. « Il ne parle pas beaucoup, mais il n’en pense probablement pas moins » se dit-on, espérant avoir affaire à un personnage bouillonnant intérieurement et pouvant apporter un regard extérieur intéressant sur son groupe. Mais cela ne peut pas marcher à tous les coups.

Dans le cas présent, Mick Mars, guitariste de Mötley Crüe, n’est pas le plus bavard ni le plus impliqué en interview. Lorsqu’on lui demande la raison ou la signification de la soudaine vague de rééditions des albums du groupe, celui-ci nous répond : « Je ne sais pas ». Il n’est même pas à même de nous parler de l’ambiance des tournées de son propre groupe puisque, de son propre aveu : « Quand je suis en tournée, je me contente de me pointer et de jouer, et puis je repars ». En l’occurrence, nous aurions aimé en savoir plus sur l’atmosphère de la tournée de Mötley Crüe avec Poison, connaissant les relations électriques entre les membres des deux formations, notamment entre Nikki Sixx, bassiste des premiers, et Bret Michaels, chanteur des seconds, s’étant vigoureusement critiqué sur Internet au cours des mois qui ont précédé l’annonce de cette tournée commune.

On lui pardonnera sa réponse, en revanche, dès la question suivante concernant la forte présence médiatique du chanteur du Crüe, Vince Neil, au cours de l’année écoulée, en raison de ses problèmes avec la justice et de ses frasques amoureuses (parfois violentes) révélées au grand jour. « Comment les autres membres du groupe vivent-ils cette situation ? En parlent-ils ensemble ? Ne sont-ils pas un peu contrariés d’être associés à tous ces problèmes ? » Et Mick Mars de répondre : « No Comment ». On le comprend.

Nous en avons néanmoins appris un peu sur l’avenir du groupe ainsi que sur son actualité personnelle.

Lire la suite…



Potin   

Poison va-t-il y perdre sa légèreté… Pour toujours ?


« Ce qui s’est passé ne comporte ni violence, ni contrainte, ni agression, ni aucun acte délictueux. Ce qui s’est passé c’est une faute, vis-à-vis de mes groupies, mes roadies, mes amis, mais aussi une faute vis-à-vis des fans de hair metal. Je crois que c’était plus grave qu’une faiblesse, je crois que c’était une faute morale et je n’en suis pas fier, et je la regrette infiniment, et je crois que je n’ai pas fini de la regretter.

Ce tabloïd qu’est devenu Radio Metal, avec beaucoup d’acharnement, a voulu présenter comme un rapport musical ce qui n’était que la fiche d’entrée en studio de Kid Rocker. Mais dans le rapport du procureur, il n’y a rien. On a dit beaucoup de choses fausses, on a dit que j’ai voulu fuir. Billy McCarthy et James Stonich ont menti sur tout, ils ont menti sur les faits.

J’ai eu peur, j’ai eu très peur. Quand vous êtes pris dans les mâchoires de cette machine qu’est la justice américaine, vous avez l’impression qu’elle peut vous broyer. J’ai eu le sentiment d’être piétiné, humilié.

Je comprends que ça ait choqué. Je l’ai payé lourdement. Je le paie toujours. J’ai beaucoup perdu dans cette histoire. J’ai vu la douleur que j’ai créée autour de moi. Et j’ai réfléchi, j’ai beaucoup réfléchi et… cette légèreté, je l’ai perdu. Pour toujours. »

Toute ressemblance entre ce discours et celui d’un ancien directeur du Fond Monétaire International qui l’aurait lui-même pompé à un ancien président des États-Unis est absolument fortuit. Il s’agit là, en fait, ci-dessus, du discours parfaitement imaginaire que les membres du groupe Poison pourraient tenir suite au procès qui risque de les opposer à ceux du groupe de Chicago que vous connaissez si bien : Kid Rocker, qui n’existe plus depuis un quart de siècle.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Une nouvelle petite Histoire concernant la vie de Bret Michaels


Je suis très heureux de rédiger ces lignes pour discuter avec vous de l’actualité de Bret Michaels. Car cela faisait trop longtemps qu’un article sur Bret n’avait pas eu l’honneur de nos colonnes ! Et vous le savez, Bret Michaels fait partie des artistes incontournables du site qui reviennent encore et encore jusqu’à ce que vous n’en pouviez plus. Nos figures de proue étant sans doute Ozzy Osbourne, Lady Gaga et bien sûr Bret Michaels, le chanteur de Poison. Au menu de cet article : fracture du nez, divertissement, télévision, attaque au pénal, gros chèque en perspective et, pour faire bonne mesure, musique.

Bret Michaels va bien et n’a pas de soucis physiques majeurs en ce jeudi 7 juillet. Une très bonne nouvelle quand on a suivi attentivement l’actualité brûlante du chanteur qui a notamment été sous le feu des projecteurs pour cause de fracture du nez durant les Tony Awards, appendicectomie, diabète et (pour finir en beauté) hémorragie cérébrale.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3