ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Philippe Jeoffroy (Progressive Drum School) : l’envie d’apprendre


Philippe JeoffroyIl n’y a pas qu’une manière de vivre de la musique, on peut monter son groupe, être musicien de session, journaliste, démonstrateur… Philippe Jeoffroy, après (et avant, même) l’obtention du prix de percussion du conservatoire de Dijon et de Boulogne-Billancourt, a cumulé les expériences. Il est parti vivre aux Etats-Unis afin de se perfectionner aux côtés du batteur de jazz Joe Porcaro et de son fils Jeff – le célèbre batteur de Toto, reconnu pour son fameux shuffle -, a tourné avec des artistes de renommée internationale, a joué du tambour en tant que militaire, réalisé des démonstrations de matériel de musique, joué pour du théâtre…

Mais l’activité principale qu’il a choisi d’exercer est liée à ce qui compte le plus pour lui dans la musique : le partage, l’humilité et l’envie d’apprendre tout au long de sa vie. C’est pourquoi il a ouvert il y a près de vingt ans la Progressive Drum School, école de batterie dont on trouve désormais des antennes à Lyon, Belfort, Clermont-Ferrand, Dijon et Genève, pour enseigner à des débutants comme à des musiciens expérimentés désireux de se professionnaliser.

Nous sommes revenus avec lui sur ce parcours complet et atypique et notamment sur cette expérience américaine qui l’a énormément marqué et influencé pour la suite de sa carrière et dans sa manière de voir le rôle de la batterie. Cela a été également l’occasion d’en savoir plus sur le relation à la musique qu’a Florent Malouda, illustre joueur de football français, qui prend des cours auprès de lui.

Lire l’interview…



Interview   

Toto : c’est reparti comme en 14 !


Lorsqu’en 2008 le guitariste Steve Lukather a posté un communiqué pour confirmer son départ de Toto et, par conséquent, la fin du groupe, il était catégorique et il ne semblait y avoir aucun espoir de revoir un jour le groupe monter sur les planches. En vérité, comme il nous l’explique longuement dans l’entretien qui suit, le guitariste était à bout et ne voyait plus de raison de poursuivre dans un groupe qui n’était plus vraiment lui-même. En un sens, sa réaction était rassurante et révélait l’intégrité du musicien.

Depuis, ce qui pendant un temps paraissait improbable s’est finalement produit : Toto, le groupe de potes de lycée, est remonté sur les planches, d’abord pour aider un autre pote de lycée dans le besoin, puis pour fêter 35 ans de musique, et s’apprête maintenant a publier un nouvel album intitulé XIV. Et il le fait pour de bonnes raisons, même si on apprendra qu’il y a eu, tout de même, un petit coup de pouce d’une procédure judiciaire…

Car voilà ce qui soude avant tout Toto et le fait avancer : les vieilles et sincères amitiés. A ce titre, on ne peut pas dire que le guitariste au franc-parler soit tendre – même si la plupart du temps il prend soin d’éviter de le citer – avec son ancien chanteur Bobby Kimball qu’il ne tient visiblement pas dans son cœur. Et d’un autre côté, on le sent particulièrement dévasté lorsqu’il nous avoue sans détour qu’il n’y a plus aucun espoir pour le bassiste Mike Porcaro, atteint d’une maladie grave, et « qu’il n’y en a plus pour très longtemps. »

Nous revenons donc avec Steve Lukather sur tout ceci, le retour, l’album, l’avenir de ce groupe de musiciens de talents et même bien plus encore, avec convivialité et sans langue de bois.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3