ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Liquid Tension Experiment : l’esprit progressif


Fin août dernier, John Petrucci nous parlait avec un enthousiasme non feint de ses retrouvailles musicales avec Mike Portnoy à l’occasion de son album solo Terminal Velocity. Ce que le cachotier a omis de nous préciser, c’est qu’au même moment il venait de passer quelques semaines en studio en compagnie du batteur, ainsi que de Jordan Rudess et Tony Levin, réactivant le projet Liquid Tension Experiment, plus de vingt ans après l’album LTE2 (1999). Ces retrouvailles inespérées avaient déjà, au moment de leur annonce, tout de l’événement prog metal de l’année. Le résultat ne décevra pas : le nouvel album LTE3 a tous les ingrédients pour provoquer un orgasme auditif chez les fans du quatuor et tout amateur de rock instrumental technique et débridé.

C’est à Tony Levin, musicien peut-être moins présent que ses collègues dans les médias metal, que nous avons choisi de nous adresser pour qu’il nous narre ce retour en fanfare. C’était aussi et surtout l’occasion de mettre en lumière non seulement un bassiste à la carrière proprement ahurissante (en plus de son implication auprès de Peter Gabriel et au sein de King Crimson, on l’a retrouvé pêle-mêle sur des disques de Steven Wilson, David Bowie, Alice Cooper, John Lennon, Tracy Chapman, Pink Floyd…) mais surtout un authentique innovateur. C’est pourtant avec une humilité qui force le respect, voire par moments peut faire sourire, qu’il répond généreusement à nos questions.

Lire l’interview…



Interview   

Transatlantic : le choix de l’absolu


A croire que tous les dix ans, Transatlantic se donne un nouveau challenge. En 1999 le quatuor s’est attelé à son premier album alors que les quatre super stars du prog ne se connaissaient quasiment pas. En 2009, c’est sur The Whirlwind qu’ils ont planché, un album constitué d’un seul morceau de soixante-dix-sept minutes. En 2019, les revoilà en studio pour confectionner ce qui deviendra The Absolute Universe, un concept album constitué là encore d’une seule chanson découpée en chapitres, avec une particularité supplémentaire : il a été décliné en deux versions, une version double et une version simple, les deux ne proposant pas tout à fait la même musique…

La démarche est inédite, mais plutôt que d’une volonté de complexifier les choses, elle émane surtout de leur incapacité à se décider ! Une problématique apparemment récurrente dans ce groupe déjà divisé en deux géographiquement. Pour nous en parler, nous avons échangé ci-après avec le chanteur-claviériste Neal Morse qui a eu la tâche de réduire le double album – la version Forevermore – à un seul disque – la version The Breath Of Life –, lui dont l’inspiration – qu’il considère divine – semble intarissable, au vu de la quantité impressionnante d’albums qu’il a sortis ces dernières années.

Lire l’interview…



News Express   

LIQUID TENSION EXPERIMENT annonce un nouvel album pour le printemps 2021


Le supergroupe de metal progressif LIQUID TENSION EXPERIMENT a annoncé la signature d’un contrat avec InsideOut Music et un nouvel album qui devrait sortir au printemps 2021. Le groupe est composé de Mike Portnoy (TRANSATLANTIC, SONS OF APOLLO), John Petrucci (DREAM THEATER), Jordan Rudess (DREAM THEATER) et Tony Levin (KING CRIMSON, PETER GABRIEL). Le troisième opus sortira 22 ans après le dernier album studio Liquid Tension Experiment 2. En savoir plus…



Interview   

John Petrucci a la guitare qui le démange…


Il aura bien fallu une pandémie pour stopper Dream Theater dans son incessante marche en avant, à enchaîner les cycles avec la rigueur d’une horloge suisse. Enfin, « stopper » est un bien grand mot : le quintet a d’ores et déjà avancé son planning pour pallier le manque de tournées et plancher sur son quinzième album studio, pendant qu’un neuvième album live s’apprête à voir le jour…

Dream Theater s’est tout de même accordé quelques mois de pause, l’occasion pour John Petrucci d’offrir (enfin) un successeur à Suspended Animation, son premier album solo sorti il y a quinze ans. Et l’occasion pour nous de prendre le temps d’aller un petit peu plus dans « l’intimité » musicale du guitariste, qui nous parle du rapport entre Dream Theater et sa carrière solo, de la place de la musique instrumentale dans sa carrière, de ses influences et en particulier celle de Steve Morse, de son de guitare, etc. Et bien sûr, impossible de passer à côté de ses retrouvailles, longtemps espérées, avec Mike Portnoy, au sujet desquelles il nous répond avec franchise.

Lire l’interview…



News Express   

MORSE/PORTNOY/GEORGE dévoile le clip vidéo de la reprise « Hymn 43 » (JETHRO TULL)


MORSE/PORTNOY/GEORGE sortira son nouvel album, intitulé Cov3r to Cov3r, le 24 juillet 2020 via Inside Out Music. En savoir plus …



News Express   

MORSE/PORTNOY/GEORGE dévoile le clip vidéo de la reprise « It Don’t Come Easy » (RINGO STARR)


MORSE/PORTNOY/GEORGE sortira son nouvel album, intitulé Cov3r to Cov3r, le 24 juillet 2020 via Inside Out Music. En savoir plus …



Interview   

BPMD : in rock we trust


Même quand on est un musicien hyper-expérimenté avec une carrière de plusieurs décennies, on peut encore avoir des plaisirs simples à partager, comme jammer et faire des reprises de morceaux qu’on « kiffe » entre potes. Même quand on s’appelle Bobby « Blitz » Ellsworth (Overkill), Mike Portnoy (Sons Of Apollo, Winery Dogs, Transatlantic, ex-Dream Theater), Phil Demmel (Vio-lence, ex-Machine Head) et Mark Menghi (Metal Allegiance). Quelque part, c’est rassurant : ça démontre que les fondements par lesquels tout musicien novice passe avec son premier groupe ne disparaissent pas et peuvent aller jusqu’à raviver le goût de l’apprentissage.

Pour BPMD – initiales des noms des quatre musiciens susmentionnés – c’est aussi l’occasion de donner un coup de boost à des classiques du rock américain des années 70 et de les faire découvrir aux jeunes générations grâce à ce premier album American Made. Nous en parlons ci-après avec le bassiste Mark Menghi, initiateur du projet tout comme il l’avait été pour Metal Allegiance, et le guitariste Phil Demmel qui, après un moment de doute suite à son départ de Machine Head, a retrouvé toute son assurance, notamment grâce à BPMD. Les deux musiciens nous donnent également, à la fin, quelques nouvelles de Metal Allegiance et du fraîchement reformé Vio-lence.

Lire l’interview…



Interview   

Sons Of Apollo se tourne vers le futur


Sons Of Apollo, malgré son statut de super-groupe – un type de groupe qui s’est souvent révélé éphémère par le passé – semble bel et bien être une entreprise faite pour durer. Certes, le combo a connu son premier coup de blues lors de la tournée de son premier album Psychotic Symphony, mais le quintet a surmonté l’épreuve, et la détermination et la foi du claviériste Derek Sherinian, trop heureux d’avoir retrouvé son ancienne alchimie avec Mike Portnoy, sont un bon indice sur la direction que pourrait prendre la carrière de Sons Of Apollo.

Pour célébrer 2020 – année qui décidément inspire les artistes, avec l’imaginaire futuriste qu’elle suscite –, sort son second album, intitulé MMXX. C’est à cette occasion que nous avons interrogé celui qui a commencé sa carrière professionnelle comme claviériste de David Hallyday, pour qu’il nous parle de la progression du groupe, autant d’un point de vue humain que musical.

Lire l’interview…



News Express   

Mike Portnoy « adorerait » rejouer avec John Petrucci


Suite a deux photos postée par Mike Portnoy (SONS OF APOLLO, FLYING COLORS, ex-DREAM THEATER, etc.) en compagnie de son ancien acolyte John Petrucci (DREAM THEATER) et en famille devant l’arbre de Noël du Rockefeller Center, le batteur a déclaré lors d’une interview que les deux musiciens adoreraient rejouer ensemble, sans pour autant préciser si un projet était dans les tuyaux. En savoir plus…



Interview   

Haken : la psychologie progressive


A n’en pas douter, Haken fait aujourd’hui partie du nouveau fleuron de la scène metal progressive. Mike Portnoy lui-même ne s’y est pas trompé en faisant appel au groupe comme backing band pour sa tournée Shattered Fortress – tournée centrée sur l’interprétation en intégralité de la Twelve-Step Suite, un concept de cinq chansons sorties par Dream Theater de 2002 à 2009 sur le combat du célèbre batteur contre l’alcoolisme. Un défi majeur et une expérience unique pour Haken qui ne serait pas là aujourd’hui sans l’impact qu’ont eu les maîtres historiques du metal prog sur Richard Henshall, guitariste et fondateur du combo (majoritairement) britannique, comme il nous l’explique lui-même ci-après.

Haken revient aujourd’hui avec son cinquième opus, Vector, sur lequel la tournée Shattered Fortress a semble-t-il déteint, à en juger la direction ouvertement plus heavy où les riffs de guitare mènent la dense. Ainsi, Henshall nous parle des dessous de Vector, de sa conception collaborative à l’impact du producteur Adam « Nolly » Getgood, sans toutefois en livrer tous les secrets, car laissant volontairement une part de mystère autour du concept psychologique sur lequel l’œuvre s’érige.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3