ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Metallica : Tilt The Lightning


Une fois encore, on parle moins de ce que Metallica crée que de ce que Metallica engendre. Quoique ces deux verbes soient presque des synonymes. Et même si on peut leur reprocher d’engendrer plus de produits dérivés, de DVD, ou d’autres choses autour de leur nom que ce que veulent vraiment les fans (à savoir de nouvelles musiques, et du pur thrash si possible), l’étiquette Metallica se pose encore assez souvent sur des choses faisant ressortir une certaine créativité (un nouveau DVD live, oui, mais alors en 3D et avec des morceaux de fiction dedans), même si des fois ce n’est pas la leur…

Vous en avez assez d’user vos doigts sur les frettes en plastique de Guitar Hero Metallica ? En même temps, ça fait près de quatre ans que vous avez eu le temps d’en faire le tour… Alors il est temps de vous rappeler ce que c’est qu’un jeu bien rock, avec des projectiles de métal qui fusent dans tous les sens, comme on en jouait dans les 80’s, les jambes serrées dans un blue-jean déchiré, les pieds dans des baskets montantes, écartés et calés contre deux montants d’acier, le blouson de cuir posé sur une chaise à côté pour ne pas prendre chaud après quelques coups de reins pour montrer la supériorité de l’homme sur la machine. Et si possible avec du Metallica en musique d’ambiance, pour ressentir vos rouflaquettes pousser, comme celles d’Hetfield à la fin des années 80… Bref, il est temps pour une partie de flipper Metallica.

A voir dans la suite…



On Nous Prend Pour Des Cons   

Lemmy, tout schuss


La branche métallique d’AOL, j’ai nommé le site Noisecreep, a publié il y a une poignée de jours une interview du « Clint Eastwood du metal » comme la journaliste l’a désigné, c’est-à-dire nul autre que ce bon vieux Lemmy Kilmister. Une analogie flatteuse et cela n’a pas échappé au Gallois.

Une analogie aussi heureuse qui nous permet de voir ainsi réunis en une seule image deux individus aussi respectables, sinon parfaitement admirables et partageant réellement une flopée de points communs. Outre le galure et les santiags, l’un et l’autre sont toujours là après avoir traversé les générations. Ils ont toujours fait preuve d’une grande intégrité dans leurs œuvres, œuvres qui nous ont rarement déçus. Certes, Clint est beaucoup plus porté sur le jazz que sur le rock qui tâche mais ça n’enlève rien à cette image de dur à cuire qu’il se traîne depuis les films de Sergio Leone jusqu’à ses derniers films en passant par cet enfoiré de Dirty Harry, tout comme Lemmy qui… Non, pas besoin de vous faire un dessin.

Je vais donc garder en tête cette idée, ce qui me permettra de croire que, comme le grand Eastwood, le grand Kilmister (quoique plus petit de dix centimètres que le précédent) continuera à bosser pour son « art » dans quinze ans encore. Mais ce n’est pas tout !

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

What else?


Les produits dérivés sont l’avenir de l’industrie de la musique. Si si je vous assure. Les ventes de disques se cassent irrémédiablement la figure et le modèle économique de la musique change. Les artistes n’ont plus spécialement besoin des labels – le disque tend à disparaître on vous a dit ! – donc fonctionne beaucoup par eux-mêmes et profitent des concerts pour se refaire la cerise financière.

Les gros producteurs de spectacles s’en mettent en conséquence plein les poches car vous comme moi sommes parfois prêts à sortir le porte-monnaie rapidement quand il s’agit de nos groupes préférés. Les petits artistes continuent pour leur part à arpenter les routes dans le but de promouvoir leur musique au plus grand nombre.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3