ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

MARILYN MANSON se sépare de son bassiste Twiggy Ramirez


MARILYN MANSON informe qu’il se sépare de son bassiste Twiggy Ramirez. En savoir plus…



Interviews   

SOME NEWS FROM MÖTLEY CRÜE WITH MICK MARS


Sometimes interviewing the most discreet member of a band might be an interesting move. “He doesn’t talk much, but it doesn’t mean he doesn’t think a lot”, you might tell yourself, hoping to deal with a lively character who will show you another side of their band. Unfortunately, it doesn’t work every time.

In the present case, Mick Mars, Mötley Crüe’s guitarist, is neither the most talkative, nor the most committed of musicians when it comes to interviews. When we ask him the meaning or the reason behind the sudden re-release of the band’s albums, his answer is a terse: “I don’t know”. He couldn’t even tell us what the atmosphere’s like during his own band’s tours, since, on his own admission: “When I’m on tour, what I do is, I come in, I play, I leave”. In this instance, we wanted to know more about the atmosphere during the shared Mötley Crüe/Poison tour, given that the relationships between the various members of the band were a little tense. Most notably, Nikki Sixx, bassist for the former, and Bret Michaels, vocalist for the latter, had violently bashed one another on Internet in the months leading up to the announcement of this shared tour.

But we’ll forgive his answer to the next question, regarding Vince Neil’s (the Crüe’s singer) strong presence in the media in the past year, due to his legal setbacks and sometimes violent love affairs. “How are the other members of the band living this situation? Do they talk together about that? Aren’t they a little upset about being associated with all those problems?” Mick Mars’ answer: “No comment”.

Nevertheless, we did manage to learn a few things regarding the band’s future, as well as his own current affairs.

Click Here To Read Next…



Interview   

Quelques nouvelles de Mötley Crüe avec Mick Mars


Il est parfois un bon calcul que d’interviewer le membre d’un groupe le plus discret médiatiquement. « Il ne parle pas beaucoup, mais il n’en pense probablement pas moins » se dit-on, espérant avoir affaire à un personnage bouillonnant intérieurement et pouvant apporter un regard extérieur intéressant sur son groupe. Mais cela ne peut pas marcher à tous les coups.

Dans le cas présent, Mick Mars, guitariste de Mötley Crüe, n’est pas le plus bavard ni le plus impliqué en interview. Lorsqu’on lui demande la raison ou la signification de la soudaine vague de rééditions des albums du groupe, celui-ci nous répond : « Je ne sais pas ». Il n’est même pas à même de nous parler de l’ambiance des tournées de son propre groupe puisque, de son propre aveu : « Quand je suis en tournée, je me contente de me pointer et de jouer, et puis je repars ». En l’occurrence, nous aurions aimé en savoir plus sur l’atmosphère de la tournée de Mötley Crüe avec Poison, connaissant les relations électriques entre les membres des deux formations, notamment entre Nikki Sixx, bassiste des premiers, et Bret Michaels, chanteur des seconds, s’étant vigoureusement critiqué sur Internet au cours des mois qui ont précédé l’annonce de cette tournée commune.

On lui pardonnera sa réponse, en revanche, dès la question suivante concernant la forte présence médiatique du chanteur du Crüe, Vince Neil, au cours de l’année écoulée, en raison de ses problèmes avec la justice et de ses frasques amoureuses (parfois violentes) révélées au grand jour. « Comment les autres membres du groupe vivent-ils cette situation ? En parlent-ils ensemble ? Ne sont-ils pas un peu contrariés d’être associés à tous ces problèmes ? » Et Mick Mars de répondre : « No Comment ». On le comprend.

Nous en avons néanmoins appris un peu sur l’avenir du groupe ainsi que sur son actualité personnelle.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Le plus fromager (avec un steack et deux morceaux de pains) !


On nous en apprend des choses sur les prochains albums de tel ou tel groupe : qu’il sera le plus puissant, le plus brutal, le plus abouti, le plus symphonique, l’album de la maturité, un cadeau idéal pour la fête des mères ou pour le Noël de Mémé (essayez l’album de Noël de Scott Weiland pour ça), un parfait exemple de serre-livre ou de ramasse poussière, que vous adorerez ensuite revendre au sixième de son prix sur internet quand vous ne l’aurez écouté qu’une fois et que vous regretterez de n’avoir pas plutôt demandé du fric pour votre anniversaire.

Parmi les derniers en date, on a eu droit à un Twiggy Ramirez barbu (!), limite « sludge », qui nous apprenait que Marilyn Manson prépare un nouvel album et qu’il serait « le meilleur qu’ils aient jamais fait ». Ouah, vivement l’année prochaine !

Heureusement qu’on a Devin Townsend pour nous apporter du jamais-vu parce qu’en matière de « on nous l’avait jamais faite celle-là ! », Devin vient d’aller par-delà toutes les attentes de tout être humain. C’est sans doute vraiment lui Ziltoid après tout car c’est de l’annonce d’extraterrestre qu’il a offert au site Gunshyassassin.com et au monde : Devin prépare un nouvel album – Deconstruction – qui sera une symphonie… pour un cheeseburger !!! Et là, je me passerai de tout commentaire. Simplement : je veux déjà écouter cet album, plus que l’album le plus over-brutal-heavy-death-symphonique-de-la-maturité des Devil Rollmops que je vais plutôt filer à Mémé pour Noël.

A noter que Ghost – que Devin décrit comme étant « pas du tout sombre » – et Deconstruction – qui selon Devin « ne contient aucune lumière » – sortiront le même jour, aux alentours d’avril 2011. Ces deux albums complèteront la quadrilogie initiée par Devin Townsend avec les albums Ki et Addicted sortis tous deux l’année dernière.

Devin pense que « la juxtaposition entre les deux albums à paraître est intéressante et leur sortie simultanée intriguera les gens ou sinon les déconcertera. » Selon lui « l’un est un album new age et l’autre une symphonie a propos d’un cheeseburger » dont nous vous parlions.



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3