ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Metalanalyse   

Shining ou l’allégorie de la peine


Le masque mortuaire des Suédois de Shining est tombé il y a de cela bien longtemps, à une époque faisant suite à une ère froide où la bande de Niklas Kvarforth expérimentait dans sa démarche artistique, se rapprochant d’un groove qui, de fait, l’éloignait de son black dépressif originel. Redefining Darkness, le nouvel album du combo, atteint un nouveau seuil. L’agressivité semble emboîter le pas à la douleur mentale. Mais la recette est connue et appréciée par les fans du groupe. Ainsi, quelle réelle évolution cet album peut-il représenter ou non ?

Indubitablement, Shining est un groupe composé de musiciens de talent et d’une identité forte et, a contrario de ses nombreux contemporains dans ce carcan musical, il a engagé un virage artistique très poussé en 2007 – déjà entamé sur The Eerie Cold en 2005. Une mutation observable à l’œil nu sur un tableau où l’on voit un granit sombre évoluer en un marbre toujours aussi sombre mais, au touché, bien moins écorché.

Lire la suite.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3