ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

In Flames lève le masque


Tic-tac, tic-tac : les fans d’In Flames en auront bientôt fini de ronger leur frein puisque I, The Mask, tout nouvel album, sort le 1er mars. Pour les faire patienter, rien de tel que la lecture de cette interview d’Anders Friden et Björn Gelotte lors d’un passage récent à Paris. Les deux amis nous parlent donc des circonstances dans lesquelles ce nouvel opus a été enregistré – poussant plus loin l’expérience de l’expatriation à Los Angeles déjà éprouvée sur Battles – et la façon dont ils l’ont pensé – avec des guitares mieux mises en valeur.

Et puis ils nous expliquent cette métaphore du masque qu’ils ont reprise en titre d’opus : un masque qui protège et qui coupe du monde réel, le masque de notre vie 2.0. Cela dit, les compères suédois ne sont pas manichéens et ne jettent pas le bébé avec l’eau du bain. Bien sûr, la technologie peut aussi être utile et se révèle même parfois incontournable.

Ayant eu l’occasion d’accompagner Deep Purple sur plusieurs dates l’an passé, les deux compères nous racontent également en fin d’interview leur expérience auprès de ces légendes du rock et de leur public, qui n’était peut-être pas tout à fait préparé…

Lire l’interview…



Interview   

In Flames sous le soleil de californie


Anders Fridén - In FlamesS’il se dit bien dans sa vie et dans son groupe, n’ayant actuellement aucune bataille à livrer, contrairement à ce que pourrait laisser entendre le titre du nouvel album d’In Flames, Battles, le chanteur Anders Fridén n’en a pas moins des convictions sur son groupe et sa musique, qu’il défend fermement. Qu’importe les avis des fans, positifs comme négatifs, vis à vis des changements qu’ils ont pu opérer dans leur musique au fil des années, In Flames fera toujours ce qu’il croit devoir faire, c’est une question d’intégrité. Et en ça, ils n’ont jamais changé.

En parlant de changement, il en fut un radical entre Siren Charms (2014) et Battles, celui de l’environnement, passant de la grisaille humide et froide du Berlin hivernal, pour le premier, au soleil de Californie, pour le second. En résulte un album plus chaleureux et positif, Fridén nous expliquant l’impact du contexte sur leur créativité. Le chanteur nous parle ainsi de la conception de Battles en compagnie du producteur Howard Benson, celui-là même qui leur a présenté Joe Rickard, qui deviendra leur nouveau batteur. Il donne également son point de vue sur les critiques qu’In Flames essuie régulièrement sur internet, y compris de la part de leur ancien guitariste Jesper Stömblad.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slash @ Paris
    Slider
  • 1/3