ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Queensrÿche (with Todd LaTorre) are ready to rebuild their Empire


Could Scott Rockenfield be any more enthusiastic? If we hadn’t heard Queensrÿche new self-titled album (with Todd LaTorre behind the mike) and understood just how liberating it was for the drummer and his fellow musicians Michael Wilton (guitar) and Eddie Jackson (bass), we would have thought he was merely using autosuggestion. You just have to count the occurrences of “great”, “enthusiastic”, “best”, and various other positive expressions in the following interview to realize how euphoric the members of this incarnation of Queensrÿche are. This is a new era for them. The band is in a ferment – they’re already working on the successor to the album – and enjoy a cohesion they hadn’t known for a while.

Because we’d talked to vocalist Geoff Tate – who’s been fronting his own version of the band since the split and has recently released a new album – on the phone a few weeks ago, we just had to hear what the other side had to say. The difference between the two interviews is striking; we’re talking near polar opposites here. One no longer wants to hear about the past and says he has “ripped off the rearview mirror”; the other elevates the band’s first six albums as a model for the future. In other words, they have two very different ideas of what Queensrÿche should be. And then there’s the singer who accuses his former colleagues of not composing enough, when they insist he always rejected most of what they had to offer. Even if things got a bit ugly, you can’t help thinking the split may have been for the best.

Now everybody has to make a choice – or not, come to think of it. In the end, the court will decide who the Queensrÿche brand belongs to. But for the time being, those who were waiting for the band to reclaim the legacy they’d built in the 80s and early 90s are already giving this new entity a warm welcome.

Let’s delve into all this with a very pleasæant Scott Rockenfield in this rich interview.

Read the interview.



Interview   

Queensrÿche (avec Todd LaTorre) est prêt à reconstruire son empire


Quel enthousiasme, ce Scott Rockenfield ! Si nous n’avions pas entendu le nouvel album éponyme de Queensrÿche (avec Todd LaTorre au chant) et compris à quel point il a été libérateur pour le batteur et ses collègues Michael Wilton (guitare) et Eddie Jackson (basse), nous aurions pu facilement croire qu’il s’était mis à la méthode Coué. Il suffit de compter le nombre de « super », « enthousiaste », « meilleur » et autres expressions positives prononcés dans l’entretien qui suit, pour se rendre compte à quel point une sorte d’euphorie s’est aujourd’hui emparée de ce Queensrÿche là, qui entre dans une nouvelle ère. Le groupe semble être en effervescence – ils travaillent déjà sur la suite – et surtout bénéficier d’une cohésion qu’il n’a pas eu depuis longtemps.

Alors que nous avions déjà eu le chanteur Geoff Tate, qui mène sa barque avec sa propre version du groupe et un nouvel album depuis la séparation de l’entité, au téléphone il y a plusieurs semaines, il nous fallait désormais échanger avec l’autre parti. Et la différence des discours est frappante, presque radicalement opposée. Entre l’un qui ne veut plus entendre parler du passé et dit avoir « arraché son rétroviseur » et l’autre qui, au contraire, érige en modèle pour l’avenir ses six premiers albums, il y a là deux conceptions distinctes de ce que doit être Queensrÿche. Et puis, il y a aussi le chanteur qui accuse ses anciens collègues d’un manque de participation aux compositions alors qu’eux l’accusent d’avoir toujours rejeté tout ou presque ce qu’ils lui proposaient. Même si le tableau n’a pas été très beau à voir, on se dit que finalement la séparation était pour le meilleur.

A chacun désormais de faire son choix, ou pas d’ailleurs. De toute façon, au bout du compte, la justice tranchera sur la propriété de la marque. Mais force est de constater que ceux qui attendaient depuis tant d’années d’entendre Queensrÿche reprendre possession du socle bâti dans les années 80 et début 90 accueillent d’ores et déjà à bras ouverts cette nouvelle entité.

On parle de tout ceci, en détail, avec le très agréable Scott Rockenfield dans le riche entretien qui suit.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Un Queensrÿche dont Geoff Tate ne voulait pas


C’est officiel, Queensrÿche et son emblématique chanteur Geoff Tate se sont séparés pour « divergences créatives ». Le groupe insiste sur la nature pacifique de cette séparation : « Nous voulons que nos fans sachent que nous avons fait de notre possible pour trouver un terrain d’entente, mais la séparation avec Geoff Tate était la meilleure solution pour tout le monde pour avancer positivement. Nous lui souhaitons bonne chance avec ses projets futurs. ». Le groupe précise également que les concerts prévus sont suspendus et un nouveau planning est en cours de réalisation.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3