ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

AVEC RISK ET SANS PÉRILS


C’est une machination de Roadrunner ! Nous n’arrêtons pas de parler de Megadeth en ce moment mais c’est à cause d’eux ! C’est Roadrunner qui gèrent leur comm’ et on ne cesse de voir des infos intéressantes sur ce groupe de partout ! Il y a eu le Sonisphere, le Kataklysm De La Megamort et aujourd’hui c’est l’album Risk. On savait que la trajectoire discographique de Megadeth – complexe freudo-Mustainien mode on – se rapprochait de celle de Metallica avec des débuts thrash, une volonté de diversification rock et un retour aux sources mais de là a ce que Dave dénigre Risk comme Lars Ulrich l’a fait avec Load, ce n’est pas normal ! Hey Dave c’est Dieu qui te fait dire des bêtises ?! Il est très bien ton Risk !

Soyons honnêtes, le Père Mustaine n’a pas exactement « dénigré » Risk. Notre homme a simplement confié à Aaron Lefkove du magazine Vice [/urlb]que « Risk avait été une sérieuse erreur de carrière » poursuivant « J’aime ce disque, et beaucoup de gens aussi, mais nos fans les plus « hardcore » non. Ils préfèrent les musiques plus heavy, plus rapides. Parce que l’album avait marqué « Megadeth » dessus, ils s’attendaient à un certain type de musique et ce n’était pas ce qu’ils attendaient ». Oui Dave, et alors ?! Franchement tu t’en fous, t’as pris des risques (ohoho) et même si les fans les plus « hardcore » n’ont pas senti le truc, c’est pas grave. Tu as fait ce que tu voulais et tu ne peux pas, tu le sais mon cher Dave, faire l’unanimité. Et ce même auprès de tes fans. Tu n’as rien à regretter et Dieu ne te blâmera pas pour ce (très bon) Risk Dave, sois vraiment rassuré.



Radio Metal   

Radio Metal Live prend des risques


Risk fait partie de ces albums incompris, au même titre qu’un Load (Metallica), un Slang (Def Leppard), un Eye To Eye (Scorpions) etc. Crise identitaire ou maturité artistique ? Toujours est-il que cet album s’aventure sur le terrain du metal alternatif voir industriel. Conséquence: il fut renié par la plus grande part des fans au point de convaincre son propre géniteur – pourtant à l’origine conscient du « risque » qu’il prenait – de sa faute. En effet, dans la version remasterisée de 2004, Dave Mustaine a totalement revu le mixage de l’album de manière à le rendre plus classique et diluer les éléments qui le mettait « à part ».

Pourtant, avec un tant soit peu de recul, on se rend compte que cet album possède une réelle identité et des qualités indéniables. C’est pourquoi nous vous proposons pour le Radio Metal Live de ce mois de février de revenir à l’année 2000, peu de temps après l’apparition dans les bacs du fameux méfait. Il s’agissait de la première tournée avec Al Pitrelli, débauché de chez Savatage et qui a remplacé Marty Friedman au pied levé en janvier 2000.

C’est au Japon que nous vous proposons de voyager avec cet enregistrement réalisé le 3 août 2000 au Zepp de Fukuoka. On y retrouve bien entendu de nombreux classiques du groupe mais aussi, et là est le véritable intérêt de ce concert, beaucoup de titres issus de Risk qui n’ont plus jamais été joué depuis. Savourez bien cette friandise qui, d’ailleurs, débute sur le sournois et terriblement prenant « Prince Of Darkness »…

A écouter dimanche 14 février 2010 à 20h.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3