ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Roadburn Redux rassemble malgré la distance


Réunir plus de 75 000 passionnés de musique venant du monde entier – pas moins de 119 pays représentés ! – autour d’une série de performances live en pleine pandémie, alors que les rassemblements sont interdits un peu partout et que tout le monde est, à peu de choses près, cloîtré chez soi ? Par les temps qui courent, ça semble tristement utopique, mais c’est pourtant l’exploit réalisé par l’équipe du Roadburn dont la créativité débordante n’est plus à prouver (on se souvient de sa réactivité lors de l’éruption du volcan Eyjafjallajökull en 2010 et de sa capacité générale à se renouveler).

Après avoir dû annuler son édition 2020, c’est en ligne qu’a eu lieu celle de cette année. Au programme, performances inédites dont certaines en live à l’013 à Tilbourg où le festival a habituellement lieu, projets commandés pour l’occasion, lancements, avant-premières et autres mixtapes pour environ 80 heures de contenu. De quoi, comme lors des autres éditions, se retrouver joyeusement débordé et obligé de faire face à de cruels dilemmes. Retour sur 10 performances qui reflètent l’éclectisme caractéristique du festival, histoire de prolonger ce week-end pas comme les autres…

Lire la suite…



News Express   

Le Roadburn dévoile le programme complet de son édition virtuelle Roadburn Redux


Le Roadburn Festival a annoncé une édition virtuelle sous le nom de Roadburn Redux qui se tiendra du 16 au 18 avril 2021 et qui proposera des performances live exclusives depuis le site 013 à Tilburg (Pays-Bas). En savoir plus…



Interview   

Molassess : tourner la page


On n’a jamais vraiment su grand-chose de Farida Lemouchi. Voix de The Devil’s Blood, centre de tous les regards sur scène, elle demeurait muette en dehors, la composition, les paroles et les déclarations du groupe étant toutes prises en charge par son guitariste, leader et accessoirement frère Selim Lemouchi. Après la mort de ce dernier en 2014 et un dernier passage sur scène chargé en émotion au Roadburn de la même année, elle s’est faite discrète, ne se faisant entendre qu’à l’occasion de quelques collaborations (notamment une mémorable reprise des « Four Horsemen » d’Aphrodite’s Child avec Griftegård). Et puis en 2019, avec trois anciens acolytes de The Devil’s Blood (Job van de Zande, Oeds Beydals et Ron van Herpen) et de nouveaux camarades (Marcel van de Vondervoort un temps puis Bob Hogenelst et Matthijs Stronks), elle fait son retour sur la mainstage du Roadburn en tant que Molassess et sort un premier EP. Le premier album du combo, Through The Hollow, est sorti il y a quelques mois : entre méandres psychédéliques et émotions fortes, il était l’occasion rêvée de donner la parole à celle qui, dans une vie antérieure, se faisait appeler « la bouche de Satan ».

Affable, généreuse et solide, elle revient avec beaucoup de naturel sur la genèse du projet, son parcours en tant qu’artiste, d’interprète à frontwoman, sans esquiver la période de transition houleuse et émaillée de deuil qui a séparé The Devil’s Blood de Molassess : plus qu’une continuation, une renaissance…

Lire l’interview…



News Express   

Le Roadburn Festival reporté en avril 2021


Après l’annonce de son report, les organisateurs du Roadburn Festival ont annoncé que le festival était déplacé du 15 au 18 avril 2021. En savoir plus…



Interview   

Le requiem de Tom Warrior


« Tu te rends compte ? Peut-être que demain, ma carrière sera fichue ! » nous confiait un Tom G. Warrior un brin anxieux la veille de sa performance à la dernière édition du Roadburn. La pression était en effet à son comble : événement unique, le concert s’annonçait l’aboutissement d’un projet entamé par le musicien il y a 33 ans, alors que Celtic Frost était au faîte de sa carrière. Intitulée Requiem, composée de « Rex Irae », sorti sur le légendaire Into The Pandemonium en 1987, de « Winter », qui fermait Monotheist en 2006, ainsi que d’une longue partie centrale inédite, jouée par les musiciens de Triptykon et un orchestre, le Metropole Orkest d’Hilversum aux Pays-Bas, la pièce n’avait en effet jamais été jouée en live auparavant. Un moment historique, donc, mais aussi un numéro sans filet pour un artiste qui, en plus de trente ans de carrière, a forgé comme peu d’autres le metal extrême contemporain.

C’est le lendemain, quelques heures après que son Requiem avait été acclamé par une salle comble, que nous avons retrouvé Tom pour échanger à chaud sur la genèse de ce projet de longue haleine. Majestueux, dense en émotion, véritable mariage du ciel et de l’enfer, le Requiem est en effet plus qu’une pièce musicale : condensé d’une carrière et de l’histoire d’un groupe mythique, c’est aussi une évocation en clair-obscur de la mort. Littéralement d’abord, celle des proches de Warrior, son ancien camarade de Celtic Frost Martin Ain en tête. Et puis plus abstraitement, celle qui semble être la muse inépuisable de l’artiste, toujours inextricablement liée à son processus de création. L’occasion aussi de faire un point sur les autres projets de cet artiste prolifique qui a encore beaucoup à nous offrir…

Lire l’interview…



News Express   

GRAILS, THE EXORCIST GBG, URAN GBG etc. : de nouveaux noms pour le Roadburn Festival 2019


Le Roadburn Festival se tiendra du 11 au 14 avril 2019 à Tilburg (Pays-Bas). En savoir plus…



News Express   

Roadburn 2019 : un set spécial en hommage à THE DEVIL’S BLOOD


Le Roadburn Festival se tiendra du 11 au 14 avril 2019 à Tilburg (Pays-Bas). En savoir plus…



News Express   

ROADBURN 2019 : MONO et MYRKU annoncés


Le Roadburn Festival se tiendra du 11 au 14 avril 2019 à Tilburg (Pays-Bas). En savoir plus…



CR De Festival    Live Report   

Les sculptures sonores du Roadburn 2018


Alors que les festivals tendent à se multiplier et se spécialiser, même (surtout ?) dans le monde du metal, les pionniers s’échinent à rester au goût du jour. De toutes les stratégies possibles – consolidation, expansion, etc. –, le Roadburn festival, qui depuis une vingtaine d’années a lieu en avril à Tilbourg aux Pays-Bas, a choisi celle du renouvellement. En effet, à l’origine dédié au stoner, il s’ouvre chaque année un peu plus aux musiques expérimentales en général, couvrant un spectre de plus en plus étendu du drone au rock progressif, en passant par toutes les facettes du metal extrême. Avec cette édition 2018, c’était le psychédélisme qui était à l’honneur : alors que le black metal par exemple se faisait (relativement) plus discret que les années précédentes, c’est un déluge de solos 70s, de sets étendus et de fumée capiteuse qui s’est abattu sur la ville.

Mais là où le Roadburn se distingue vraiment, c’est de par l’accent mis cette fois-ci sur les programmations inédites conçues uniquement pour l’occasion : ainsi, les Finlandais d’Oranssi Pazuzu et de Dark Buddha Rising ont joint leurs forces pour une performance intitulée Waste Of Space Orchestra, et des scènes complètes ont été invitées, comme celle de San Diego aux États-Unis, venue en force avec têtes d’affiches (Earthless, Joy) et skaters (!), ou la scène psychédélique japonaise incarnée par le label culte GuruGuruBrain et des groupes comme Minami Deutsch ou Dhidalah. Cette année plus que jamais, impossible de profiter de tout ce que le festival propose, l’offre étant décidément pléthorique (jusqu’à six scènes, des expositions, des conférences, et un soleil radieux) : il y a autant de Roadburn qu’il y a de festivaliers, mais voici un bref aperçu des deux journées les plus denses du festival, le vendredi et le samedi.

Lire la suite…



News Express   

Le Roadburn Festival annonce de nouveaux noms pour son édition 2018


Le Roadburn Festival se tiendra du 19 au 22 avril 2018 à Tilburg (Pays-Bas). En savoir plus…



  • Arrow
    Arrow
    The Old Dead Tree @ Savigny-Le-Temple
    Slider
  • 1/3