ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Dream Theater garde le rythme


Presque rien d’étonnant dans la toute nouvelle annonce de Dream Theater : 2013 sera l’année d’une nouvelle étape dans l’histoire du groupe puisqu’elle sera marquée par l’arrivée d’un nouvel album du groupe qui entrera « bientôt » en studio. Presque rien d’étonnant car depuis bien longtemps le groupe suit un rythme quasi-métronomique pour ses disques : un environ tous les deux ans. D’ailleurs, en avril dernier (soit près de six mois après la sortie de leur petit dernier), John Petrucci avait déjà affirmé que le suivant était en marche. C’était donc à prévoir.

Et, par conséquent, étant si prévisible, le groupe saura-t-il nous surprendre ? Sans vouloir gâcher l’enthousiasme du fan à l’idée de la venue d’une nouvelle galette des progueux, celui-ci se souvient probablement de ce qui a poussé Mike Portnoy, l’une des (la) têtes pensantes du groupe, à prendre la direction de la sortie : selon le batteur, le groupe avait besoin d’une pause, de recharger ses batteries, ce que les autres membres n’ont pas accepté. En a résulté un nouvel album, A Dramatic Turn Of Events, pas mauvais du tout mais aux mécanismes et aux influences tellement apparents que des accusations (pas toujours complètement infondées) de plagiat et d’auto-plagiat (une façon péjorative de dire que le groupe se répète) ont fusé sur la Toile. Autant dire que ce futur DT serait exactement ce que Portnoy n’aurait pas voulu. Mais, bon, il n’est plus là pour s’en plaindre et n’a plus voix au chapitre. Cependant, cela n’empêchera pas les fans de vouloir entendre ce qu’il pourra dire sur cette promptitude à retourner en studio : il reste une figure emblématique de la formation et de son histoire, et un mot de lui sur cette affaire n’échappera à personne.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Dez Fafara : encore un p’tit Coal Chamber pour la route


« Je veux seulement sortir un peu avec Coal Chamber, je veux sortir avec cette fille. Je veux aller prendre un verre avec elle et voir comment ça se passe. » Et maintenant, ils vont peut-être faire un petit… Ces mots étaient ceux de Dez Fafara il y a un an. A ce moment-là, on pouvait s’étonner que le chanteur ait accepté de reformer son ancien groupe mais on ne pouvait pas espérer que ça aille plus loin. Pas question, disait-il. Déjà assez à faire avec DevilDriver. Mais peut-être s’ouvre-t-il désormais à la polygamie.

Après une séparation qui a duré huit ans, principalement à cause des problèmes de drogues de Cox et Rascon, Fafara doit sentir que la matrice de ses vieux acolytes est à nouveau saine et qu’on pourrait bien y faire pousser un nouveau disque. C’est ce qu’il a laissé entendre, le 9 octobre dernier, lors d’une interview avec une radio du Michigan.

Lire la suite….



Nouvelles Du Front   

De Roadrunner Records à Nuclear Blast


Que de questions posées par la vague de départs que connaît Warner ! Des suppressions de poste – suite au rachat de Roadrunner par Warner – aux départs de groupes importants (Hatebreed, DevilDriver) et aux doutes émis par d’autres (Machine Head, Korn) jusqu’à l’annonce récente du départ de Monter Conner, agent artistique ayant travaillé pendant plus de 25 ans au sein de la structure : l’actualité de la major fait logiquement s’interroger la communauté metal. Que se passe-t-il chez Warner ? De quel traitement bénéficient les groupes signés ? Où vont aller tous ces artistes ?

Le communiqué suivant de Nuclear Blast, publié il y a quelques heures, alimente fortement la théorie d’une récupération par le label d’une partie du personnel et de certains de ses artistes.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Devildriver, Machine Head : grosse fuite chez Roadrunner Records ?


Il y a à peu près trois semaines, Devildriver annonçait que son prochain album sortirait chez Napalm Records. Un contrat à portée mondiale signé avec ce nouveau label qui marquait la fin d’une ère pour Dez Fafara et sa bande qui avaient toujours été hébergés par la maison Roadrunner, depuis son tout premier album, et même avant avec Coal Chamber, précédent groupe de Fafara.

Le chanteur précisait d’ailleurs en quelques mots ce qui les avait motivé : « Ils [Napalm Records] ont la passion et l’énergie que nous recherchons en tant que groupe. » Simple bla-bla communicatio-convetionnel pour montrer au monde ô combien ils étaient faits pour s’entendre ou véritable signe de ce qu’il manquerait aujourd’hui à leur ancien label ?

Ceci aurait aussi pu être interprété comme le cas isolé d’un groupe insatisfait qui change tout simplement de crèmerie. Mais voilà qu’une quinzaine de jours après, un nouveau départ s’annonce et, encore une fois, pas des moindres.

Lire la suite…



Le Blog Du Doc   

Les signes sont trop nombreux : Gojira va exploser sur la scène internationale


Même si nous n’y sommes pas encore officiellement, l’été (et ses festivals) a déjà démarré sur Radio Metal. La saison s’était ouverte avec le Power Prog And Metal Fest de Mons (Belgique) et notre deuxième compte-rendu concernera le Sonisphere Espagne dont vous saurez tout grâce au live report en ligne sur le site avant la fin de la semaine. En conséquence, mon blog sort aujourd’hui avec un peu de retard. Je pense d’ailleurs que le blog sortira d’une manière irrégulière dans les semaines qui viennent parce que jusqu’au 19 août (et la dernière journée du Motocultor) je n’aurai que deux weekends où je ne serai pas en festival ! Donc comme ces événements démarrent généralement le vendredi et que je dois souvent m’y rendre la veille, eh bien je continuerai à sortir ce billet d’humeur chaque semaine… mais pas forcément le vendredi.

Aujourd’hui, je voulais qu’on évoque ensemble un sujet dont on parlera plutôt la semaine prochaine puisque un autre thème s’est imposé de lui-même au cours du weekend. Et comme je n’aurai pas la possibilité de le développer dans mon compte-rendu du Sonisphere (faute de place), j’en profite pour vous en parler ici. Gojira, lors de son passage à Madrid samedi soir, a tout explosé. Et il fallait vraiment que je vous fasse part de mes impressions sur le développement international du groupe !

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Drôle de soirée chez Roadrunner Records


A l’annonce, hier soir, de la fermeture éventuelle des bureaux européens de Roadrunner Records par son possesseur Warner Music Group, les théories et peurs les plus folles ont commencé à naître. Qu’allait-il advenir du personnel qui travaillait dans ces bureaux ? Comment la promotion des groupes serait-elle assurée ? Serait-elle d’ailleurs vraiment assurée ou se retrouveraient-ils sans label ? Les plus gros d’entre eux seraient-ils par conséquent moins accessibles ? Les premiers éléments de réponse sont maintenant connus puisque le label Roadrunner ferme ses bureaux partout dans le monde à l’exception du siège américain basé à New York.

Billboard.biz a ainsi publié le communiqué suivant : « Cees Wessels, le fondateur et PDG [de Roadrunner] quitte le label 17 mois après la vente à Warner Music Group. Environ 36 membres du personnel ont été renvoyés aujourd’hui (26 avril) à l’échelle internationale. […] Le label laisse au groupe Warner les opérations de « back-office » (comptabilité, département logistique, gestion des stocks, distribution…) et garde ses fonctions primaires de label : relations avec artistes, marketing, promotion, etc. »

En résumé, Warner Music Group restructure Roadrunner à l’échelle du monde en délestant le label de tout le travail qui ne concerne pas l’activité de promotion pure des artistes. Des changements déjà effectifs sur les antennes française et japonaise depuis 2011 et qui vont forcément de pair avec le licenciement de personnel. Aux États-Unis, le bureau de Roadrunner continue pour sa part à fonctionner normalement mais 16 membres du personnel sont tout de même contraints de quitter leurs fonctions. Par conséquent, cette actualité souligne à nouveau la conjoncture économique difficile pour l’industrie de la musique en général, et particulièrement pour les labels (petits comme gros), qui licencient de plus en plus pour tenter d’affronter la crise en faisant le maximum d’économies.



Interviews   

Charlotte Wessels (Delain) and her relation to art


Charlotte Wessels, Delain’s vocalist, is passionate about art in all its forms and loves to create above all else – whether it is music, lyrics or visual work. Therefore, it comes as no surprise that she should appear less than enthusiastic when asked if Delain will soon release a live album, especially since so many videos can be found on YouTube nowadays. As it turns out, she’s much more excited when she describes the way Delain turned their way of composing upside down for their new record, We Are The Others – which will finally be released on June 4th, after heaps of difficulties related to the selling of Roadrunner Records to Warner –, the way the artwork and the lyrics of the album were created, or her new photography project.

The creation process is so captivating that it’s bound to elude the listener, who only ever discovers an album from the emerged surface. For an artist, on the other hand, this process is never-ending and represents an entire life’s soundtrack.

Interview…



Nouvelles Du Front   

Le nouvel album de Gojira enfin annoncé


Nos frenchies de Gojira viennent enfin d’annoncer la sortie de leur nouvel opus tant attendu ! L’Enfant Sauvage est le nom de cet album qui sortira le 25 juin prochain chez Roadrunner Records. Un titre qui fait d’ailleurs écho aux propos de Joe Duplantier (chant/guitare) dans le cadre de la récente interview accordée à notre média : « (Dans cet album) je parle de mon souci de liberté dans cette vie, dans cette société et de la problématique de l’identité : qu’est-ce que je suis ? […] J’ai l’impression d’être un enfant sauvage qui vient de sortir de la forêt. »

Dans le communiqué de presse publié il y a quelques minutes sur le site de Roadrunner France, Joe indique également dans cette optique : « Quand tu deviens musicien, tu n’as pas à rendre de comptes à un boss, tu dois donc être très responsable […] La responsabilité allant de pair avec la liberté, je me suis donc demandé « Qu’est-ce que la liberté ? Qu’est-ce que ça veut dire, pour moi ? ». Tout en ajoutant sur le sujet : « L’Enfant Sauvage est empreint de cette réflexion. Il n’y a pas de réponse, par contre. C’est simplement une réflexion sur la vie et ses questions. »

Ce nouvel et cinquième opus studio, qui fait suite à The Way Of All Flesh (2008), sera bientôt disponible en pré-commande sur le site du groupe et comportera 11 titres dont les noms sont visibles ci-dessous. Une édition collector de L’Enfant Sauvage (avec deux titres bonus, un double vinyle de couleur et un T-Shirt) verra d’ailleurs le jour.

Voir la tracklist…



Interview   

Charlotte Wessels (Delain) et son rapport à l’art


Charlotte Wessels, chanteuse de Delain, passionnée par l’art sous toutes ses formes, aime créer avant tout. Que ce soit écrire de la musique, des paroles ou créer du visuel. Pas étonnant alors que, lorsqu’on lui demande si Delain sortira bientôt un album live, elle ne soit pas si enthousiaste que ça à cette idée, d’autant plus dans le contexte actuel de profusion de vidéos YouTube. Elle s’avère, en revanche, bien plus passionnée en nous décrivant la manière dont Delain a remis en question sa manière de composer pour son prochain disque We Are The Others – qui sortira finalement le 4 juin après quelques difficultés dues au rachat de Roadrunner Records par Warner – la manière dont le visuel et les paroles de ce disque ont été créées ou encore son nouveau projet de photographie.

Un processus de création tellement prenant qu’il échappe forcément à l’auditeur qui ne découvre via un album que la face émergée de l’iceberg. Alors que pour un artiste, ce processus est continu et représente la bande originale d’une vie.

Interview…



Interviews   

Gojira: Joe Duplantier answers your questions


Gojira’s case raises a lot of questions. Even though it’s seen as a source of national pride and an achievement for these guys from Bayonne, the band’s contract with Roadrunner Records is worrying for some of the purists, who fear the comfort the financial means of a big label bring will destroy the band’s enthusiasm. Vocalist/guitarist Joe Duplantier fully understands these concerns, and he answers them with the never-ending humility that characterizes him. During this interview, we took the opportunity to shatter some preconceived ideas about labels or the band’s financial condition. It would be a mistake to think it’s as big as the band’s fame, and Joe talks honestly about it.

Nevertheless, Gojira manage to make a living from their music, even if it isn’t the most accessible kind. We therefore had to ask him advice on how to make it in this world.

We also took the opportunity to learn more about the musical evolution in the band’s next album, the lyrics, and the Sea Shepherd EP we’re still waiting for.

The following is an extremely rich and thorough interview with a very nice man who managed to remain simple, contrary to what some bitter (or jealous) people may think.

Read the interview…



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3