ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Ce qu'ils en pensent    Interview   

On refait le metal avec Philippe Manœuvre !


« Le metal est un genre quasi mort »

Nous sommes en décembre 1997 et cette phrase est tirée d’un papier de Philippe Manœuvre dans le magazine Rock & Folk. En effet, la citation ci-dessus est présente dans la chronique de l’album Reload, un des opus les plus critiqués de Metallica. Vous pouvez d’ailleurs savourer la chronique en question sur ce lien* et vous attendre à un concours spécial sur le sujet dans les prochaines minutes… Philippe Manœuvre a sorti l’année dernière un nouveau livre intitulé Le Rock Français. Le critique musical, rédacteur en chef du magazine Rock & Folk et ancien membre du jury de la « Nouvelle Star » sur M6 était de passage à Lyon pour une rencontre/dédicace (voir la vidéo en fin d’article !) avec ses aficionados. Une bonne occasion de discuter metal avec l’un des plus grands critiques rock français encore en activité.

Voici les principaux thèmes abordés lors de cet entretien littéralement immanquable : le metal d’aujourd’hui, l’importance du Hellfest (il y sera d’ailleurs !), Slipknot et la drogue, le magazine Rock Hard et beaucoup d’autres choses. Quand on passe dix minutes dans un taxi qui relie la Fnac Bellecour à la Gare de la Part-Dieu en compagnie de Philippe Manœuvre, on ne perd pas son temps. Cette conversation, nous vous la proposons ci-dessous à l’écrit mais également en streaming.

Car pour beaucoup d’entre nous, Philippe Manœuvre c’est avant tout une voix…

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Que c’est dur


Je n’envie pas la situation de mes confrères de la presse magazine et je suis sacrément admiratif qu’ils soient encore là. Car les survivants que sont Rock Hard et Metallian parviennent toujours, contres vents et marées, à faire voguer leur navire. Pourtant, Dieu sait si c’est compliqué de faire tenir son mag et de le développer dans un contexte actuel aussi peu favorable à la presse…

Les lecteurs sont moins fidèles qu’avant et surtout plus volatils, le web prend une place de plus importante dans le rapport à l’information, les labels ont beaucoup moins d’argent à donner, les médias eux-mêmes ont des difficultés à se renouveler… bref les causes sont multiples pour expliquer qu’à l’heure actuelle avoir deux magazines payants de référence en France est déjà un sacré exploit.

Mais pour combien de temps ?



Nouvelles Du Front   

La mort d’un monopole


J’aime voir mourir un monopole, quel qu’il soit. C’est le petit côté Xavier Niel qui est en moi. Je cite Xaviel Niel car ce qu’il a fait avec la société Free, et la réussite qu’on lui connaît, est admirable d’un point de vue business. C’est donc un exemple pour le louveteau du monde de l’entreprise que je suis. Et au-delà de ce constat, il est également parvenu à casser un monopole, celui de France Télécom, en baissant les prix pour son profit (en premier) et pour le profit de nous tous (en deuxième). Et pour ça : chapeau bas.

A l’échelle du metal, on peut noter que certaines structures ont eu, ou ont encore, un monopole. Ce fut par exemple le cas, dans le secteur de la presse, du magazine Rock Hard qui – après la mort d’Hard & Heavy – a été pendant des années le seul média metal payant sortant tous les mois. Le fait que Metallian soit passé, en septembre dernier, de trimestriel à mensuel a de facto cassé ce monopole. Ce qui est toujours bon pour l’émulation d’un « marché ». Je vais revenir sur le sujet en m’appuyant sur la très récente actualité qui concerne l’arrivée du Sonisphere en France dans le domaine de la production de spectacles.

Lire la suite…



Interview   

Philippe Lageat : la légitimité pour s’exprimer


Philippe Lageat (au centre sur la photo) est le rédacteur en chef de Rock Hard France,[/urlb] le seul mensuel metal actuellement disponible en kiosques. Créé en 2001, le magazine va fêter comme il se doit son 100e numéro en juin prochain. Un événement qui méritait bien que Radio Metal s’y intéresse.

Car Phil Lageat fait partie des rares personnes qui ont acquis, au fil des années, une légitimité indiscutable dans le milieu du metal. Alors lorsque Phil parle on se tait et on l’écoute (enfin en l’occurrence on le lit) religieusement. Surtout quand notre interlocuteur – qui a le grand mérite de ne pas avoir la langue dans sa poche – évoque le numéro 100 de Rock Hard, l’histoire du magazine, sa toute nouvelle stratégie web ou encore ses confrères de la presse metal. On vous aura prévenu, ce très long entretien est à ne louper sous aucun prétexte.



  • Arrow
    Arrow
    Trivium @ Villeurbanne
    Slider
  • 1/3