ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Kottak Attack !


In life as in behind his kit, James Kottak is always terribly restless. This child-like man looks around, ruffles his hair regularly and goas as far as searching my bag in the middle of the interview! He’s by far the one you’re most likely to meet during a show: he walks around, watches the roadies build the stage and meets his fans with great pleasure. By the way, you’ll soon be able to read the story of Scorpions’ French tour from the inside. And you’ll get enough gossip for a lifetime!

From a musical point of view, the man is just as hyperactive. To quote the Nazis running after the Blues Brothers: « his file is two-mile long ». Just a recent example: barely two months after Scorpions released Sting In The Tail, his band Kottak released Rock N Roll Forever, a very youthful punk rock album. Kottak sings and plays guitar, leaving the drums to his wife Athena, none other than Tommy Lee’s sister. Why? Because, as he puts it: « I look good when I play guitar! »

Just like some people think (wrongly, if you ask me) that Scorpions’ split is nothing but a marketing move, you may find the sincerity of his answers doubtful. You may also find the drummer’s enthusiasm a little too politically correct. But it’s obvious that James Kottak loves what he does. This eternal teenager seems completely free, free to fulfill his every wish, free to yield to his whims and desires – in short, free to be himself without answering to anyone about it. That makes him a much-envied man.

Click here to read the interview…



Interview   

Entretien du Ta-Kottak


Dans la vie comme derrière ses fûts, James Kottak ne tient pas en place. Ce gamin regarde de partout, s’ébouriffe régulièrement les cheveux et fouille même dans mon sac en pleine interview ! Il est de loin celui que vous aurez le moins de mal à croiser en concert. Il se ballade, assiste au montage de la scène et va carrément à la rencontre des fans. A venir d’ailleurs très bientôt le récit de la tournée française des Scorpions vue de l’intérieur. Et niveau potins, préparez-vous, cela va y aller…

L’homme est également hyperactif sur le plan musical. Pour reprendre les paroles des nazis poursuivant les Blues Brothers, « son dossier fait deux kilomètres de long ». Illustration récente : la sortie de « Rock N Roll Forever », nouvel album de son projet Kottak, à peine deux mois après la sortie de Sting In The Tail des Scorpions. Un album de punk rock avec un côté juvénile à 100 % assumé. Kottak y assure la guitare et le chant, laissant les fûts à son épouse Athena, qui n’est autre que la soeur de Tommy Lee. Pourquoi ? Parce que, comme il le dit si bien « j’ai une sacrée allure avec une guitare ! ».

Tout comme certains pensent – à mon sens, à tort – que le split des Scorpions n’est qu’une manoeuvre marketing, vous douterez peut-être de la sincérité de ses réponses. Vous trouverez peut-être l’enthousiasme du batteur des Scorpions un peu trop politiquement correct. Mais cela crève les yeux : James Kottak aime ce qu’il fait. Cet éternel adolescent dégage une impression de liberté totale, de réaliser ses rêves, de laisser court à ses moindres envies et délires, bref d’être lui-même sans rendre de comptes à personne. Et on le jalouse pour ça.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3