ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

David Lee Roth (VAN HALEN) se blesse en jouant avec son micro ; des extraits du Jimmy Kimmel Live! disponibles


David Lee Roth, le chanteur de VAN HALEN, s’est blessé en jouant avec son micro lors de l’interprétation du titre « Panama » au Jimmy Kimmel Live! qui s’est déroulé lundi dernier 30 mars. Une vidéo de l’incident est disponible ci-dessous (à 52 secondes). Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Van Halen : le nouvel album avance


Malgré sa notoriété, Van Halen sait avancer sans faire trop de vagues. Hormis, chaque année, depuis 2011, quelques spéculations et rumeurs dépassant rarement la consistance d’un bruit de couloir entourant la venue du groupe en Europe – toujours laissée de côté au profit de l’Amérique du Nord, du Japon, et même un petit détour par l’Australie -, le combo fait véritablement peu de barouf. Il avance, à son rythme, sereinement et tranquillement depuis qu’il a montré que même armé d’un album, A Different Kind Of Truth, composé de fonds de tiroirs (mais les fonds de tiroirs de VH ne sont pas ceux du tout-venant), il gardait toujours la forme et un sacré sens du hard rock.

Mais en restera t-il là ? Non. Le nouvel album est dans les tuyaux. Déjà évoqué en mars 2013 par Wolfgang Van Halen (fils d’Eddie Van Halen), bassiste du groupe (mais aussi de Tremonti, projet solo du guitariste d’Alter Bridge), c’est ce dernier qui en remet (indirectement) une couche. En effet, lui et le reste du groupe « mettent sur ​​pied un nouvel album ».

Lire la suite.



Vide(o)rdure   

Oussaminator contre les zombies à Washington : la basse de la mort


Oussama Ben Laden, Fred Durst, James Brown, Michael Jackson, Prince, David Lee Roth, sans oublier Umbrella Corps et sa horde de zombies… Quand Nick Schendzielos, bassiste de Job for A Cowboy mais aussi de Cephalic Carnage, fête, à sa manière, un joyeux Thanksgiving (parce que pour Halloween, c’est trop tard), il est évident que le musicien sait y faire en dressant un casting qui en jette pour les besoins de sa nouvelle vidéo. Or, un casting, ça ne fait pas tout et ça se suffit rarement à lui-même ! Pour viser le haut du panier des blockbusters à la sauce ricaine il faut de l’action, un vilain méchant vraiment très vilain, une musique qui claque et une fin heureuse saupoudré (noyée ?) d’héroïsme Made in Le Pays de l’Oncle Sam !

Ainsi, quand Oussama – qui n’est pas mort, parce que, vous ne le saviez pas, c’est un cyborg venu du futur – déambule en toute liberté dans les rues de Whashington D.C, une basse à la main, distillant quelques plans vertigineux et groovy à souhait à faire danser les morts, autant dire que sur le papier, le scénario fait déjà salement saliver d’envie ! De plus, soutenu par des zombies voraces, la fusion T-Ben-Laden-1000, malgré son air un peu béat, semble bien partie pour voler le haut de l’affiche aux plus grands méchants de l’histoire du cinéma, de l’encasqué sous respirateur artificiel des Star Wars au chasseur dans Bambi dont le coup de fusil résonne encore à travers nos souvenirs d’enfant. Oui, ça fait froid dans le dos. Et que viennent faire là-dedans Fred Durst, James Brown, Michael Jackson, Prince et David Lee Roth ?

C’est à voir dans la suite.



Vide(o)rdure   

David Lee Roth (Van Halen) : gigolo assassin


David Lee Roth et les arts martiaux, c’est une longue histoire. Et cela n’a probablement pas échappé à quiconque l’a déjà vu en action, ne serait-ce que sur scène. Dès l’enfance, le petit David a baigné dans une culture asiatique, vivant entouré d’un voisinage d’origine chinoise ou japonaise, qui l’a donc amené vers les arts martiaux et qui, depuis, l’a porté à vivre au Japon et d’y développer son rapport à sa culture.

Cela fait donc un an que Diamond Dave a posé ses pénates à Tokyo, qu’il y vit une idylle avec une Japonaise de deux fois moins son âge (sacré Dave !), qu’il y prend des cours de langue (non, là, on ne parle plus de sa petite amie) et qu’il forge et consolide trois fois par semaine ses talents en arts martiaux avec un maître, qui est aussi un moine bouddhiste, de Iaido (art martial se focalisant sur l’acte de dégainer le sabre et de trancher en un seul mouvement, comme on peut le voir dans l’une des nombreuses vidéos, de The Roth Show, publiées sur YouTube par le chanteur).

A travers cette acculturation, le frontman de 57 ans renaît, et c’est un autre homme, ou au moins une autre de ses facettes qu’il dévoile maintenant, loin de l’image de rocker haut en couleur des années 80 et 90. Il revient, et cette fois le gigolo devient assassin dans un court-métrage digne de ce que les fans de films de yakuza peuvent connaître.

A voir dans la suite…



Live Report   

Van Halen sonne le Bell de Montréal


On en aura dit des choses sur Van Halen en 2011. On s’en sera même moqué avec tout le bazar qui (en fait, depuis fin 2010) a entouré ce retour de la famille Van Halen en compagnie de David Lee Roth. Un come-back pavé de faux pas comme l’annonce de l’annulation d’une tournée européenne qui elle-même n’avait pourtant pas été annoncée.

Et puis, ils sont vraiment revenus. Annonçant une tournée nord-américaine, mais aussi avec un nouvel album, A Different Kind Of Truth, qui, sans être révolutionnaire, faisait tout de même honneur au reste de la discographie du groupe et nous faisait plaisir en nous rapportant un David bien en voix et un Eddie qui en avait encore (à nouveau ?) au bout des doigts. Et qu’importe que ce soit ou non d’anciennes compos tirées d’un tiroir et dépoussiérées. On a pris l’avion, franchi un océan, pour faire amende honorable auprès des flamboyants Californiens. Direction la Belle Province, Montréal et le Centre Bell.

Lire la suite…



Metalanalyse   

Van Halen fait son retour vers le futur


Dans un récent article du Los Angeles Times, le chanteur David Lee Roth est cité qualifiant A Different Kind Of Truth, le nouvel album de Van Halen, de « collaboration avec le passé ». Et pour cause, comme l’avait également évoqué Roth, le groupe s’est réapproprié du matériel musical, des paroles et des démos datant de 1975 à 1977 qui avaient été délaissées à l’époque de leur premier album. Nombre de ces titres peuvent d’ailleurs être entendus sur divers bootlegs pré-80. En sus, les connaisseurs reconnaîtront dans le titre « Blood And Fire » quelques passages empruntés à l’instrumental « Ripley » originellement entendu dans le film The Wild Life sorti en 1984.

Alors, que cache ce vide-grenier ? Pourquoi des titres qui n’avaient pas été jugés assez bons à la fin des années 70 le seraient assez aujourd’hui ? Sammy Hagar, l’ex-chanteur de Van Halen, qui n’a pas sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agit de parler de son ancien groupe, pense avoir la réponse : « Je pense que c’était probablement intentionnel parce que je ne pense pas qu’ils aient eu le choix. S’ils avaient eu le choix, ils auraient fait de nouvelles choses. Ils auraient écrit quelque chose en tant que groupe. […] Je pense qu’il n’y a ni inspiration ni créativité. S’il y en avait, ils auraient écrit de nouvelles chansons. »

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Steel Panther : même les poètes peuvent avoir les boules


Nous pourrions vous parler de la semence de David Lee Roth (Van Halen) qui, d’après l’International Business Times, est assurée pour un million de dollars. Mais nous avons préféré vous parler de musique… à moins que le sperme de David chante.

Vous ne connaissez peut-être pas ou peu Steel Panther et cela peut se comprendre. Le groupe, sous ce nom (connu auparavant sous celui de Metal Shop), a sorti son premier album, Feel The Steel, en 2009, ce qui en fait une formation relativement jeune et qui peut ne pas être encore bien connue du public. Alors faisons les présentations : Steel Panther est un groupe de talent, sans grandes prétentions en matière de composition mais parfaitement capable de nous sortir des mélodies bien prenantes et des rythmes entraînants. Quant à leurs paroles, c’est de la vraie poésie, les dignes héritiers de Ronsard, Baudelaire, Prévert et consorts. Et j’en veux pour preuve les paroles de la chanson « Community Property » :

« Si tu étais une tapineuse, tu sais/ Je serais heureux de payer/ Si soudain tu t’avérais être un gars/ Je serai soudain gay/ Car mon cœur t’appartient/ Mon amour est pur et vrai/ Mon cœur t’appartient/ Mais ma queue appartient à la communauté/ Tu es la seule fille que j’aime tringler/ Quand je ne suis pas en tournée. »

Bon, OK, plutôt un Ronsard qui aurait descendu quelques pots en compagnie du Marquis de Sade…

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Enfin un sujet intéressant


La prostitution : voilà un sujet d’article intéressant. Mettez-vous à notre place cinq minutes : parfois on en a assez de vous abreuver de metal et de musique. C’est, par conséquent, pour cette raison qu’on se met à parler politique, religion, argent ou sexe dès que l’occasion se présente. Bien entendu vous savez la thématique qui nous est la plus chère parmi celles évoquées ci-dessus, notre staff étant composé à 98% de mâles éructant des insanités contre la gente féminine à longueur de journées. Conséquence : il est extrêmement difficile pour une fille de travailler avec nous. Margoth a baissé les bras au bout de dix mois de souffrance et les autres filles du staff évitent de croiser notre chemin en travaillant à distance par mails.

Les filles de la radio ont raison d’agir ainsi car si elles travaillaient avec nous peut-être les mettrions-nous sur le trottoir de la rue Sébastien Gryphe, histoire d’arrondir les fins de mois.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Sammy Hagar : le poids des mots


Je suis soudain curieux de savoir ce que contient l’autobiographie de Sammy Hagar (Chickenfoot). Je sais ce que je dis à chaque fois au sujet des mémoires de telle ou telle vedette : plus jamais ! Mais ça peut se comprendre : j’ai l’impression d’être un peu plus stupide à chaque fois que je lis un de ces machins. Encore plus quand j’ai dû me coltiner celles de Vince Neil (qui s’est récemment fait larguer comme une me*** par sa copine – comme quoi les clichés sur les blondes sont vraiment exagérés)…

Mais revenons-en à Sammy. Soudain ça me titille vraiment de connaître les coulisses et certains détails sur les années passées dans Van Halen qu’il a pu décrire dans son Red : My Uncensored Life In Rock, sorti avant hier pour les anglophones, car, au vu de certaines déclarations faites dans la presse ces derniers temps par le Red Rocker, cette période a l’air d’avoir laissé un goût de bile au fond de sa gorge qu’il n’arrive pas encore à avaler.

Lire la suite…



Heavy Metal Food   

Les Pamplemousses « Yankee Rose »… Eat ‘Em and Smile !



Cette semaine, je suis d’humeur joyeuse et j’ai la pêche ! J’ai retrouvé ma ville d’adoption, Montréal la pétillante ! Alors je te balance une chronique fun, glamour et sexy avec paillettes, collant fluo et du smile à gogo. Oui Doc’, le metal c’est aussi ça !



Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3