ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Winger will see better days


Born at the end of the 80s and pretty successful from the get go, Winger was brought down in the mid-90s when Beavis and Butt-Head made a mockery of them and when Lars Ulrich used the band’s frontman Kip Winger as a target for a game of darts in Metallica’s video for “Nothing Else Matters” (at 2’55). « I think that the band is a very misunderstood band and we have a lot to offer people », Kip tells us. He then goes on to explain that the band was nothing like the ersatz Bon Jovi is was made out to be. Talking to Kip Winger on the phone was a good opportunity to bring up these subjects, recall an era the band had a difficult time with, lay waste to the misconceived ideas people might have had about them, and discuss the duality of their music, all at once progressive and pop.

But prejudices belong to the past and Winger is now soaring up again. The band was reborn in 2006 with their album IV, but it was Karma in 2009 that made the headlines – and now Better Days are most definitely Comin’. Kip Winger is proud of the music he makes and of all the care he puts in it. Because to him, only music matters.

Read the interview…



Interview   

Winger vole vers des jours meilleurs


Arrivé à la fin des années 80 avec un joli succès, c’est de manière précipitée que Winger a été mis à terre peu avant le milieu des années 90, moqué par le célèbre show de Beavis And Butt-Head et voyant son leader Kip Winger pris pour cible des fléchettes de Lars Ulrich dans le clip vidéo du « Nothing Else Matters » (à 2,55 minutes) de Metallica. « Je pense que le groupe est un groupe particulièrement incompris et que nous avons beaucoup à offrir aux gens » nous dit Kip, expliquant ensuite que le combo n’avait pas grand rapport avec les ersatz de Bon Jovi avec lesquels il a été associé. Avoir Kip Winger au téléphone était l’occasion de revenir sur tout ça, sur une époque qui a été vécue difficilement par le groupe, sur les fausses idées que les gens ont pu se faire sur lui, sur la dualité de sa musique, à la fois progressive et pop.

Winger se retrouve aujourd’hui à nouveau sur une pente ascendante, les préjugés se perdant dans le passé pour laisser parler la musique. On pourrait parler de renaissance depuis 2006 avec l’album IV, mais surtout 2009 avec Karma qui voit aujourd’hui son successeur Better Days Comin’ débarquer. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Kip Winger n’est pas peu fier de la musique qu’il produit, lui consacrant beaucoup d’attention. Car pour Kip, seule la musique compte.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3