ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Monte Pittman entre les lignes


Pour ceux qui en douteraient encore, Monte Pittman, guitariste de Madonna, après son passage chez Prong et diverses collaborations, est bien décidé à développer sa carrière solo et ne fait même que commencer. Il se sera fait remarqué par son sens du riff avec The Power Of Three (2014) et Inverted Grasp Of Balance (2016), et revient calé comme un métronome deux ans après son dernier opus avec non pas un mais deux nouveaux albums ! Between The Space est destiné aux fans de heavy metal, centré sur l’efficacité, dans l’optique des concerts. Better Or Worse plaira plutôt aux amateurs d’acoustique, notamment ceux qui avaient pu le découvrir sur son premier album The Deepest Dark.

Deux albums antagonistes, voire symétriques, que l’on peut toutefois relier par une thématique générale, récurrente dans l’œuvre de Monte Pittman, celle des opposés justement. Ainsi dans l’entretien qui suit, le guitariste nous dévoile les dessous de la décision de sortir deux albums simultanément et de de leur conception, mais aussi des idées qui émaillent ces deux opus.

Lire l’interview…



Interview   

Monte Pittman remet l’envers à l’endroit


Monte Pittman 2016Il y a deux ans on flashait sur cet illustre inconnu du nom de Monte Pittman et son album The Power Of Three, avec son orgie de riffs et bonnes idées. « Illustre inconnu » ? Pas tant que ça quand on sait que le guitariste a fait un passage chez Prong et qu’il est depuis quinze ans le guitariste de Madonna. On ne va pas vous refaire sa biographie, et on vous renvoie à notre dernière interview – où il explique notamment comment Madonna s’est retrouvée à jouer du Pantera lors d’une de ses concerts – pour faire du rattrapage sur le bonhomme (la partie 1 et la partie 2).

Toujours est-il que le successeur de The Power Of Three était attendu de pied ferme, et le voilà aujourd’hui dans les bacs, intitulé Inverted Grasp Of Balance. Un album qui s’inscrit dans la continuité, à savoir heavy et gorgé de guitares affûtées, inspiré autant du death metal que du rock ou du grunge, mais avec cette fois-ci deux poids lourds à la batterie et à la basse, respectivement, Richard Christy (Charred Walls Of The Damned, ex-Death, ex-Iced Earth) et Billy Sheehan (Mr. Big, The Winery Dogs).

Nous décortiquons donc avec lui, dans l’entretien qui suit, ce quatrième opus, mais en profitons également pour revenir sur cet épisode émouvant lorsque lui et Madonna se sont retrouvés le 10 décembre 2015 à organiser un mini-concert surprise sur la Place de la République à Paris, en hommage aux victimes de l’attaque du Bataclan.

Lire l’interview…



Interviews   

Gus G. (Firewind) keeps his fire alive


After joining countless bands, playing as a guest soloist on countless albums and rubbing shoulders with a legend as the replacement for Zakk Wylde in Ozzy Osbourne’s band, Gus G. is finally getting his solo break. It was bound to happen one of these days – but for Gus G., it was a matter of finding time in his busy schedule, and to collect enough songs (written with the help of vocalist Mats Levén, known for his work with Candlemass and Krux, but also formerly with Therion and Yngwie Malmsteen) to make up a record.

In the following interview, Gus G. talks about this new solo album, its conception, the music it contains, the musicians and vocalists featured on it, etc. It was also an opportunity to ask him about the departure of vocalist Apollo Papathanasio from his main band, Firewind, about which he confesses: “Things were already going down in 2007”. Being part of a band full-time can be complicated indeed – even when you want to hire as talented a singer as Mats Levén…

Read the interview…



Interview   

Gus G. (Firewind) entretient sa flamme


Après avoir écumé nombre de formations, apposé des solos en tant qu’invité sur quantités d’albums et finalement côtoyé la légende de près en remplaçant Zakk Wylde dans le groupe d’Ozzy Osbourne, Gus G. fait enfin son échappée solo. Ça devait bien arriver un jour, mais pour Gus G. ce n’est qu’une question de bon timing en termes d’emploi du temps et, en tant que prolifique compositeur, d’avoir une collection de chansons – initiée avec le chanteur Mats Levén (Candlemass, Krux, ex-Therion, ex-Yngwie Malmsteen) – à présenter.

Gus G. nous parle donc de ce nouvel album solo, de sa conception, de la musique qu’il contient, des musiciens et chanteurs qui le composent, etc. Mais c’est aussi l’occasion de revenir sur le départ du chanteur Apollo Papathanasio de son groupe principal Firewind, sur lequel le guitariste nous en dit plus, avouant que « ça n’allait déjà plus en 2007 ». L’occasion également de constater à quel point faire partie d’un groupe à temps plein peut-être compliqué, même lorsqu’il s’agit de considérer intégrer un chanteur aussi doué que Mats Levén…

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3