ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Morbid Angel : le réveil des dieux


Quel remue ménage ces deux dernières années et demi ont été pour Morbid Angel ! Entre les départs confus de David Vincent et Tim Yeung en 2015, la mère du guitariste Trey Azagthoth qui monte au créneau contre le projet I Am Morbid des deux musiciens susmentionnés, ou plus récemment les annulations à répétition pour cause de problèmes de visa, il était temps que l’un des grands patrons du death metal fasse à nouveau parler de lui pour sa musique. C’est désormais chose faite avec l’arrivée du neuvième album Kingdoms Disdained qui marque un nouveau départ, et un retour aux fondamentaux du combo, après l’épisode de l’éminemment controversé Illud Divinum Insanus.

C’est le revenant Steve Stucker qui a pris le combiné pour nous en parler. S’il peine à apporter des réponses sur le changement de line-up du groupe (Trey était à l’origine prévu pour répondre à ces questions), il s’avère au contraire instructif et enthousiaste dès qu’il s’agit de la dynamique créative qui le lie à Trey ou de son amour pour le death metal, voire passionnant quand il aborde la thématique des dieux sumériens.

Lire l’interview…



Nouvelles Du Front   

Morbid Angel : Jésus montre la voie… de la sortie


Après déjà plusieurs années d’absence au sein de la formation floridienne, d’abord en raison d’importants problèmes de dos qui l’empêchaient de tenir son poste derrière la batterie, David Vincent l’a exprimé très clairement, mettant fin à une longue période d’incertitude : « Pete [Sandoval] ne fait plus partie de Morbid Angel ».

Et donc Tim Yeung (deuxième en partant de la droite sur la photo ci-contre), actuel batteur du groupe, semble bien installé derrière les fûts de la formation pour un certain temps encore. Et cela ne dérange absolument pas le bassiste et chanteur. Croisé sur la tournée nord-américaine du groupe durant laquelle ils ont célébré les vingt ans de l’album Covenant, Vincent a déclaré à Invisible Oranges : « Tim est un excellent batteur. Il gère très bien les compos. C’était aussi un grand fan de l’album [Covenant] à l’époque où celui-ci est sorti. Il est certes plus jeune que moi de quelques années, mais c’est cool. Il ressent très bien les chansons et c’est agréable. »

Mais cela n’explique pas encore comment le frontman s’arrange à ce point de cette séparation avec l’un des membres fondateurs, et donc emblématique, de Morbid Angel. Sandoval aurait-il dirigé toutes ses attentions vers Terrorizer, son autre groupe ? Trois années loin de ses vieux camarades ont-elles formé un trop grand fossé entre eux ? Il y a probablement de cela car donner l’assise rythmique aux chants voués à des divinités impies ne semble plus du goût du batteur.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front    Vide(o)rdure   

Mozart Vs. Commando : Pete Sandoval est de retour !


Pete Sandoval est de retour derrière les fûts !

J’allais commencer cet article avec une longue intro bien pompeuse comme j’en ai l’habitude, en étalant ma culture grâce à l’énorme quantité de confiture que j’ai pour vous en faire toute une tartine, mais, en fait, pourquoi faire traîner. Le fait est là : après une (trop) longue convalescence suite à son opération du dos (point faible de tant de batteurs) qui l’a éloigné de son instrument pendant près de deux ans, Commando est de retour !

Oh, bien sûr, nous avions déjà eu un indice évident de ce retour avec l’annonce d’un nouvel album de Terrorizer pour février prochain, soit six ans après le dernier opus du groupe Darker Days Ahead et trois ans après le décès du guitariste Jesse Puntado. Mais, là, nous en avons une preuve en image et en musique où Commando se frotte à rien moins que Mozart sur un extrait d’un futur DVD enregistré en novembre dernier à Barcelone qui devrait « contenir encore plus de solos de batterie qui blastent et de musique qui va [nous] éclater » et à la fin de laquelle il ne manque pas, bien sûr, de remercier les fans pour tout leur soutien, surtout suite à son opération.

Voir la suite…



Nouvelles Du Front   

« Je déteste, donc cela m’indiffère. Je ne ferai aucun commentaire, si ce n’est que… »


C’est bien connu, pour ne pas perdre la face, il vaut mieux paraître indifférent qu’en colère ou blessé. Le fait de détester quelque chose ou quelqu’un témoigne d’une émotion, certes négative mais bien réelle, que l’on assume rarement. Et certains feignent cette indifférence avec moins d’adresse que d’autres. A titre d’exemple, il y a plus d’un an, un auditeur critiquait l’émission Anarchy X de manière extrêmement virulente (« une émission qui nous matraque de pipi-caca sans rien d’intéressant. […] Bon courage pour la suite (je parle aux auditeurs qui n’ont rien d’autre à faire qu’écouter ça ») avant de conclure par « Tout ça me laisse bien indifférent ». N’allez pas croire que nous cherchons à nous défendre de toute critique que l’on pourrait nous faire (encore que ce serait normal, tant Radio Metal est un média inattaquable sur sa qualité), mais ce discours était bien tout sauf celui de quelqu’un d’indifférent. Ainsi, ce soir-là, nous avons touché cet internaute au plus profond de son âme. Sauf qu’il n’a jamais voulu assumer ses sentiments pour nous. Quel gâchis.

Pete Sandoval qui, du fait de l’état de son dos – dont on apprend d’ailleurs qu’il s’améliore petit à petit – n’a pas pu enregistrer le nouvel album de Morbid Angel, n’a pas fait preuve de plus de finesse dans sa tentative de paraître désintéressé.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3