ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Leo Moracchioli reprend « Smooth » de SANTANA


Le youtuber / musicien Leo Moracchioli a mis en ligne une reprise du morceau « Smooth » de SANTANA. En voir plus



Metalanalysis   

Holy water turns fresh between Flaming Lips


Re-Machined, the tribute album to Deep Purple and their magnum opus Machine Head, will be released on September 25th via Eagle Records. Usually, for this kind of project, only one monster band is hiding amidst small-time acts, but this time, the list of big names is impressive: Santana, Chickenfoot, Black Label Society, Glenn Hughes, Kings of Chaos (with Def Leppard’s Joe Elliot, ex-Guns N’ Roses Matt Sorum and Duff McKagan, and Steve Stevens, Billy Idol’s guitarist, among other names in this big live project), and none other than Iron Maiden and Metallica at the end of the tracklist.

But the tribute is paid through imitation. No artistic risk was taken, the original score was followed academically, and no one dared crumple this precious musical heritage by giving a try at a more daring performance – nope, no exception, not even from Iron Maiden or Kings of Chaos. Of course it’s always nice to rediscover all the energy of the songs, and this album is a true racing car from the first minute to the last. But it also reeks of a quickly wrapped-up project. The feeling of déjà vu is everywhere, starting with Santana’s cover of “Smoke On The Water”, taken from his 2010 album, Guitar Heaven. Not to mention that it’s not the only cover of that song on the album, but more on that later. What’s more, on the admission of Joe Satriani himself, Chickenfoot didn’t have the time to record a cover, so the band had to rummage through live recordings from 2009 to be included on this tribute album.

Read more…



Metalanalyse   

Pas de fumée sur l’eau sans lèvres en feu


Re-Machined, l’album-hommage à Deep Purple et à leur opus magnum Machine Head, sortira le 25 septembre chez Eagle Records, affichant une brochette de noms comme on n’en trouve que rarement sur ce genre de projet où, le plus souvent, un mastodonte se planque au milieu des souris : Santana, Chickenfoot, Black Label Society, Glenn Hughes, les Kings of Chaos (composé de Joe Elliot de Def Leppard, les ex-Guns N’ Roses Matt Sorum et Duff McKagan et Steve Stevens, guitariste de Billy idol qui ne sont que quelques noms d’un plus important projet live), et rien moins qu’Iron Maiden et Metallica en bout de tracklist.

Mais un hommage par l’imitation. Aucune prise de risque artistique, on suit la partition avec une fidélité des plus académiques, pas question de froisser l’héritage musical par une interprétation trop osée – et non, ni Iron Maiden ou les Kings Of Chaos ne font exception. Bien sûr, on a plaisir à retrouver toute l’énergie de ces titres et de cet album qui va à cent à l’heure de la première à la dernière minute mais ça sent aussi le vite emballé. Venant appuyer cette impression : le déjà-vu. Déjà vue, par dessus tout, la reprise de « Smoke On The Water » par Santana qui n’est qu’extraite de son album Guitar Heaven de 2010 et qui fait doublon avec une autre reprise du même titre (dont nous reparlerons plus bas). Vite emballé aussi car pas le temps non plus, surtout pour Chickenfoot (de l’aveu même de Joe Satriani), d’enregistrer une reprise, alors on va chercher dans des enregistrements live de 2009 pour faire partie de cet hommage.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Santana nous emmène au Paradis


Moi, Santana, je m’en souviens surtout à Woodstock. Oui, celui de 1969. Quoi ? J’ai pas l’air si vieux ? Je ne fais pas mon âge, c’est tout. Et la musique de Santana non plus ne fait pas son âge. Surtout celle qu’il interprète dans son prochain album : Guitar Heaven : The Greatest Guitar Classics Of All Time. Alors, bon, vous excuserez Carlos Santana de ne pas être très créatif puisque c’est un album de reprises. C’est pas pire que les albums de Noël de Scott Weiland ou de Rob Halford.

Mais bon, voilà, en trois mots : quelles pu***ns de reprises ! D’abord comprenez le concept derrière cet album : via cette galette, Carlos Santana a pour but de rendre hommage aux meilleures notes qu’une guitare ait pu voir glisser sur son manche. Fans de Led Zeppelin, de Cream, des Doors, d’AC/DC, de Jimi Hendrix, bref, fans de l’émission « Are You Experienced ? » et donc fans de ma gueule (mode « chevilles hypertrophiées » enclenché), vous pouvez déjà entendre onze des douze morceaux de cet album en streaming sur amazon.com. Et vous ne pourrez que bénir tonton Carlos…

Lire l’article…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3