ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Un nouveau titre de JOE SATRIANI en écoute


Le guitariste JOE SATRIANI sortira son quinzième album, intitulé Shockwave Supernova, le 24 juillet via Legacy Recordings/SONY Music Entertainment. Le morceau « On Peregrine Wings » s’écoute ci-dessous. Ecouter le morceau…



News Express   

Joe Satriani : les détails du nouvel album


Le guitariste Joe Satriani sortira son quinzième album, intitulé Shockwave Supernova, le 24 juillet via Legacy Recordings/SONY Music Entertainment. En savoir plus…



News Express   

JOE SATRIANI sera de passage en France en septembre


JOE SATRIANI sera de passage en France en septembre annonce le musicien sur son site internet. Voir les dates…



Interview   

Chickenfoot : Le red rocker et son cocktail explosif


Après avoir eu le plaisir de s’entretenir avec Joe Satriani et Michael Anthony, en écoutant Sammy Hagar parler il devient évident pourquoi ces musiciens ont cherché à monter un groupe ensemble. Ils ont le même enthousiasme, le même côté bon enfant sans prise de tête et la même intention de réaliser de bonnes chansons, sans toutefois occulter le plaisir et le fun car, autrement, tout du moins pour eux, ça n’a pas de sens : « On peut s’amuser plus parce qu’on n’a pas besoin de faire semblant d’être d’excellents musiciens » résume Sammy Hagar qui avoue se marrer en regardant Satriani jouer parce qu’il « est tellement bon que ça en devient drôle ». On peut dire que ces mecs se sont bien trouvés !

Parler avec le Red Rocker a permis d’approfondir quelques thématiques liés à Chickenfoot déjà abordés avec ses collègues mais aussi d’autres sujets. L’un de ceux-ci est clairement politique et a finalement été assez peu abordé par les autres médias. Sur les titres « Three And A Half Letters » et « No Change », Hagar évoque en effet, au moyen de paroles poignantes, le thème de la crise et de sa déception des gouvernements. C’était donc une bonne occasion de lui proposer de développer sa vision du contexte sociopolitique actuel.

En revanche, il est assurément impossible de passer outre le sujet Van Halen. L’ex-chanteur du groupe n’a jamais eu sa langue dans sa poche lorsqu’il s’agissait d’évoquer l’inactivité de son ancienne bande, alors à la veille de la sortie de leur nouvel album, dont le single Tattoo a déjà été dévoilé, il fallait bien recueillir son sentiment. Et, encore une fois, il ne mâche pas ses mots ! « Si tu n’a rien de bon à dire sur quelqu’un, autant ne rien dire » affirme Sammy en réponse à l’une de nos premières questions. Force est de constater que ce précepte ne s’applique pas encore au sujet Van Halen. Mais qui peut lui en vouloir de nous répondre, avec sincérité qui plus est ? Pas nous, bien évidement…

On vous laisse découvrir tout ceci dans l’entretien qui suit…



Interviews   

Chickenfoot: rockstars just wanna have fun


They’re back! Barely two years after their first album and a tour, Chickenfoot are back with a new album called III. The least we can say is that the quartet of super rockstars has a hell of a lot of motivation, and where there’s motivation, there’s life. The Get Your Buzz On DVD released between the two albums drove the point home regarding the viability of the band by showing four smiling musicians having fun and using the songs from their first album as an excuse to embark on crazy jams.

There’s no doubt the songs from this new record, even if they’re a little more polished, will serve as a good foundation for the new tour: “We realized the new songs give us a good basis for improvisation”, says Joe Satriani, the band’s prestigious guitarist – even if drummer Chad Smith won’t be able to join his mates on all the dates because of his commitment to the Red Hot Chili Peppers. His temporary replacement, Kenny Aronoff, was introduced in the hilarious video shot for the single “Big Foot” – and we have to say that the band still works wonderfully with the man with the shaved head and the Satch-y sunglasses.

At any rate, one thing’s certain: Chickenfoot know they have a rare thing called chemistry, and they certainly don’t want to ruin this.

We offer you a double interview with guitar hero Joe Satriani and former Van Halen bass player Michael Anthony, who told us all about this state of mind and more.

Read the interview…



Interview   

Chickenfoot : quand les rockstars prennent leur pied


Ils sont de retour ! Deux ans à peine après le premier album, puis une tournée, Chickenfoot remet ça avec un nouvel album intitulé III. Il faut dire que le quatuor de super stars du rock a une sacrée envie et tant qu’il y a de l’envie, il y a de la vie. Le DVD Get Your Buzz On sorti entre les deux albums enfonçait d’ailleurs le clou quant à la viabilité de ce groupe en montrant quatre musiciens tout sourire, s’amusant et se servant des titres du premier album comme prétextes pour des jams de folie.

Assurément, les titres de ce nouveau disque, même s’ils s’avèrent plus travaillés, serviront de très bonne base pour en faire de même sur la tournée à venir : « On se rend compte que les nouvelles chansons offrent de belles possibilités d’improvisation » déclare Joe Satriani, guitariste de prestige de la formation. Et ce même si le batteur Chad Smith ne pourra participer à toutes les dates dû à son engagement au sein des Red Hot Chili Peppers. On a d’ailleurs pu découvrir son remplaçant temporaire, Kenny Aronoff et son look crâne rasé et lunettes noires à la Satch, dans la poilante vidéo du single « Big Foot » et force est de constater que l’attitude reste intacte.

En tout cas, une chose est sûre : Chickenfoot ne veut pas se prendre la tête, conscient de posséder ce « petit truc » rare qu’il ne faut en aucun cas détruire : l’alchimie.

Ci-après nous vous proposons un double entretien avec le guitar-hero Joe Satriani et l’ex-bassiste de Van Halen Michael Anthony qui expliquent cet état d’esprit et plus encore.

Lire l’entretien…



Metalanalyse   

Chickenfoot : pourquoi en demander plus ?


Être ce que l’on qualifie de « super groupe » est peut-être davantage une tare qu’une bénédiction. Entre ceux qui attendent de vous plus que vous ne voulez en faire et ceux qui prêtent de mauvaises intentions à votre existence, rares sont ceux qui abordent votre œuvre sans préjugé. Ce n’est pas ce que vous proposez qui est apprécié mais ce que vous auriez dû proposer. Ce ne sont pas vos réelles motivations qui sont prises en compte mais celles que vous avez peut-être ou n’avez peut-être pas eues. On vous juge pour ce que vous n’êtes pas, pour ce que vous ne serez sûrement jamais ou pour ce que vous ne voulez surtout pas être. En même temps, un rassemblement de grands noms d’une scène ça fait toujours de la publicité de manière implicite, alors il faut accepter son statut et les préjugés du peuple qui vont avec.

Chickenfoot a compris ça et d’ailleurs se contrefiche de son statut. Au contraire, il s’en amuse. Preuve en est ce nom ridicule (« pied de poulet » en français) ou cette vidéo stupide pour le dernier single « Big Foot » où un homme déguisé en poulet géant s’échappe d’un poulailler, vole une voiture puis un vélo, se bat avec Big Foot et fini par se faire renverser par une camionnette en rencontrant une charmante créature. Un humour léger et décalé dont fait preuve le groupe depuis le début, comme pour dédramatiser ce line-up composé de pointures du rock.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Satch de noeud !


Tous les goûts sont dans la nature ? Eh bien non ! Ce n’est d’ailleurs pas pour rien qu’on parle de « mauvais goût » et de « bon goût ». Vous n’y aviez pas pensé à ça pas vrai ? Heureusement que Radio Metal est là pour vous sauver des méandres impénétrables de la médiocrité les amis…

Bon maintenant je vais vous donner un exemple de mauvais goût avec Satriani. Joe de son prénom. Quand il est passé à la Salle 3 000 il y a quelques jours on s’est tous pris une claque et vous savez ce qu’il a fait en retour pour nous remercier le Satch ?! Eh bien il n’a rien trouvé de mieux que de nous mettre une claque au sens propre ! Le petit enfoiré.

Lire la suite…



Live Report   

Joe Satriani dans ton salon


Mardi 16 novembre, Joe Satriani, le célèbre guitar hero, était de passage à la maison et, du fin fond d’un confortable canapé, Doc, Claude et moi-même avons apprécié le spectacle comme rarement il est possible. Tout du moins c’était l’impression que nous avions. En réalité c’était bien dans l’amphithéâtre de la Salle 3000 de Lyon, sorte de soucoupe volante sur pilotis, que le guitariste chauve s’est produit.

Arrivés à l’entrée, l’hôtesse (charmante soit dit en passant) nous remet nos invitations et s’excuse des trois places situés sur le tout premier rang juste en face de la scène. Le genre d’emplacement habituellement redouté dans un cinéma car garantissant à coup sûr le torticolis. Une fois dans l’amphithéâtre une autre hôtesse (tout aussi charmante soit dit en passant) nous accompagne à nos places. Avec Claude et Doc on se regarde les yeux scintillants découvrant devant nous trois places situés à l’exact centre, à un mètre et demi d’une scène haute, à vue de nez, d’à peine un mètre. Une immersion plus totale reviendrait à avoir les instruments entre les mains et faire le show soi-même. Mais ça, ce soir, c’est le job de Satch et sa bande. Dans des conditions aussi royales il est clair que nous ne vivons pas le même concert.

Lire la suite…



Concours   

Joe Satriani en cours magistral à l’Amphi 3000


Radio Metal vous fait gagner des places pour le concert de Joe Satriani qui se tiendra le 16 novembre prochain à la Salle 3000 de Lyon.

Nous vous faisons gagner à cette occasion 4 places pour le show. Il vous suffit simplement de répondre juste à la question suivante :

« Quel est le nom de la première partie du concert ? »

Envoyez-nous dès maintenant votre réponse à concours@radiometal.fr (Objet : Joe Satriani). Un seul mail par personne est possible et une place est réservée par gagnant. N’oubliez pas de préciser votre mail, noms et prénoms sinon votre participation ne sera pas prise en compte car nous sommes méchants.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3