ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

MICHAEL SCHENKER’S TEMPLE OF ROCK de passage en France en novembre


MICHAEL SCHENKER’S TEMPLE OF ROCK sera de passage en France en novembre pour quatre dates visibles ci-dessous nous informe le producteur de spectacles Music For Ever. Lire la suite…



News Express   

MICHAEL SCHENKER’S TEMPLE OF ROCK met en ligne son nouveau clip


MICHAEL SCHENKER annonce sur sa page Facebook qu’il va sortir son nouvel album en tant que MICHAEL SCHENKER’S TEMPLE OF ROCK, Spirit On A Mission, le 23 mars prochain aux formats CD, vinyle, digital et édition deluxe (CD + DVD). Le clip pour le morceau « Live And Let Live » se regarde ci-dessous. Voir le clip…



News Express   

MICHAEL SCHENKER’S TEMPLE OF ROCK sortira son prochain opus en mars ; nouveau clip en ligne


MICHAEL SCHENKER annonce sur sa page Facebook qu’il va sortir son nouvel album en tant que MICHAEL SCHENKER’S TEMPLE OF ROCK, Spirit On A Mission, le 23 mars prochain aux formats CD, vinyle, digital et édition deluxe (CD + DVD). Le titre « Vigilante Man » se découvre ci-dessous via un clip. Voir le clip.



News Express   

Le nouvel album studio de MICHAEL SCHENKER sortira l’année prochaine


Replica Promotion annonce que le nouvel album studio de MICHAEL SCHENKER sortira fin février/début mars 2015 sur le label in-akustik. Par ailleurs le guitariste allemand sera de retour en France au mois de novembre pour une tournée française. Voir les dates.



Interview   

Dans l’esprit de Rudolf Schenker


« Voilà la traduction de l’interview de Rudolf Schenker [NDLR : au Nancy On The Rocks]. Comme je te l’ai dit, il est complètement bourré et dit des trucs bizarres. J’ai mis quelques points d’interrogation par moments parce que je ne savais pas de quoi il parlait. Sinon, il dit globalement des trucs très étranges, j’ai fait de mon mieux pour retranscrire sa logique de mec bourré, mais enfin ça vaut ce que ça vaut. » nous envoyait notre traductrice Chloé à propos de cette interview d’un Rudolf Schenker dans un état que nous qualifierons de festif. L’homme avait en effet la voix fatiguée et une articulation imprécise trahissant ce que l’on ne pouvait pas voir à travers ses lunettes de soleil. Tout showman qu’il est sur scène, il est également un spectacle après quelques verres. Rudolf s’excite, coupe la parole, vous agrippe l’épaule, se lève en agitant les bras d’un air urgemment inspiré. Une inspiration qu’il suit sans se retourner pour nous livrer de bien inattendues et abstraites analyses. Analyses, allant de Karl Lagerfeld (ce dernier se reconnaitrait-il donc dans le look de Rudolf ?) aux quatre dimensions de Saint-Pétersbourg, face auxquelles nous avouons honnêtement mais honteusement notre impuissance.

Néanmoins, mis à part ces quelques emballements, il reste cohérent, si l’on excepte les plus concrètes questions quant à l’absence de show « familial » au Nancy On The Rocks. Un sujet qu’il évite grossièrement, plus par volonté de noyer le poisson que du fait d’un envisageable état d’ébriété.

Mais jugez par vous mêmes…



Nouvelles Du Front   

Nancy On The Rocks 2012 : Scorpions a manqué de respect à ses fans


La première édition du festival Nancy On The Rocks, proposée par le producteur de spectacles Music For Ever, fut une vraie réussite en termes d’organisations. Par ailleurs, la qualité de l’affiche rock/hard de ce samedi 2 juin méritait vraiment le déplacement si l’on revendiquait être un aficionado du style. Mais si 10 artistes sont montés sur les planches lors de cet événement, force est de constater que c’est bel et bien la présence de sa tête d’affiche, Scorpions, qui avait attiré le plus de monde. Logique d’autant plus que ce concert de Scorpions était censé être le dernier en France (d’autres dates ont été rajoutées depuis…) et qu’il avait, en plus de cela, un caractère exceptionnel puisqu’il devait réunir d’anciens membres du groupe (en l’occurrence Michael Schenker, Uli Jon Roth, Herman Rarebell et Rudy Lenners) pour une grande fête.

Cependant, voilà pourquoi cette dernière a été en partie gâchée.

Lire la suite…



Live Report   

Michael Schenker, virage sépia trop prononcé ?


Voir Michael Schenker et son Temple du Rock offre clairement un voyage dans le passé et deux éléments forts vous projettent assurément aux temps jadis. Le répertoire, évidemment, mais aussi le public. Le premier est un best-of de la carrière passée du guitariste, à quelques emprunts à un animal piquant près. Le second est une assemblée au look très hard rock des années 80, jeans, santiags et tee-shirts, avec une moyenne d’âge des plus élevée pour un concert de metal.

Précisons tout de suite pour les mauvaises langues qu’il n’y a pas de jugement de valeur dans ces propos mais l’énoncé de faits objectifs : les seniors sont de sortie ce soir ! Et ce sont des gens très bien qui ont bravé la circulation parisienne pour voir en nombre le guitar-hero. Le concert affiche d’ailleurs complet depuis un bon moment déjà.

En ouverture, une jeune pousse anglaise œuvrant dans le metal gothique orchestral, le groupe Hanging Doll. Entre eux et le heavy metal traditionnel du Schenk, la soirée nous propose donc deux facettes du catalogue metal. Intéressant comme écart. Mais ouvrons sans plus attendre la porte de ce Temple du Rock pour voir comment s’est passée cette soirée placée sous le signe des grandes chaleurs revenues, le thermomètre dépassant subitement les trente degrés. Peut-être était-il affolé de voir qu’une légende comme Michael Schenker n’était pas accueillie dans Paris intra-muros.

Lire la suite…



Galerie Photos   

Michael Schenker @ Le Forum, Vauréal, France – 24/05/2012




Galerie Photos   

Michael Schenker @ Transbordeur, Villeurbanne, France – 23/05/2012




Interviews   

Michael Schenker pays homage to a closing musical era


Temple Of Rock is a rock album aimed at paying a grandiose homage – hence its impressive number of guests – to what Michael Schenker describes as the “handmade rock era”. An era that will soon end and make space for a new one, which the guitarist doesn’t reject for all that. Let’s not give in to the simplistic divide between the old and the new generation of musicians.

For logistical reasons he actually explains in this interview, only one track from this album is played on the current tour. The album will be put forward some more on the upcoming tours, in accord with the spirit of the record, which, in Schenker’s opinion, was made to last.

Come and delve with us into the current affairs of the former Scorpions and UFO guitarist, whose impressive discography boasts over fifty albums.

Click here to read next…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3