ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Sebastian Bach l’a quittée, qui pourra la consoler ?



Non, vraiment, ça, c’est trop triste ! « Après près de deux ans ensemble Minnie Gupta et moi, nous dit Sebastian Bach sur Twitter, avons décidé de nous séparer. Je lui serai toujours reconnaissant pour ce temps passé ensemble et il y aura toujours de l’amour dans mon coeur pour Minnie. Je ne saurai assez la remercier pour sa compagnie, son amour, l’inspiration qu’elle a donné pour mon album préféré. Je ne lui souhaite rien moins que le meilleur dans la vie car elle le mérite. C’est une fille vraiment spéciale et j’ai été très chanceux de la connaître. Jusqu’à ce qu’on se croise à nouveau… »

C’est tellement triste d’avoir à vous parler de ça et de mettre à nouveau une photo du modèle d’origine indienne de 27 ans (bientôt 28 en novembre, pensez à lui envoyer des fleurs), de cette beauté exotique, en première page.

Lisez la suite… si vous n’avez rien de mieux à faire.



Nouvelles Du Front   

Killswitch Engage se sépare de son chanteur Howard Jones


Voilà une annonce qui va faire un choc à beaucoup de fans de Killswitch Engage à travers le monde, notamment aux Etats-Unis où le succès du groupe est encore plus important qu’en Europe (leur album The End Of Heartache sorti en 2004 ayant par exemple été certifié disque d’or outre-Atlantique avec 500 000 exemplaires vendus).

En effet Killswitch Engage, l’un des groupes fondateurs du son du metal des années 2000 (et en particulier du metalcore) avec son alternance de chants hurlés et clairs, vient d’annoncer sur son site sa séparation avec le chanteur Howard Jones : « Nous avons décidé de continuer sans Howard Jones au poste de chanteur de Killswitch Engage. Nous aimons Howard et nous sommes reconnaissants pour les neuf ans qu’il a passés dans le groupe. Par respect envers toutes les personnes impliquées, nous ne discuterons pas des raisons spécifiques derrière cette décision. Howard fait partie de notre famille et nous ne lui souhaitons que du bien. »

Une annonce qui tombe comme un cheveu sur la soupe, voire comme un coup de massue venu de nulle part, puisque rien ne laissait vraiment présager une pareille affaire. En outre, le message du groupe ne donne que des indices extrêmement minces sur ses causes : quelles sont toutes ces « personnes impliquées » ? quel est leur rôle dans ce split ? y a-t-il eu dispute entre les membres ou avec des gens de leur entourage ? Le départ du chanteur Howard Jones est encore une énigme.

Alors revenons sur quelques événements survenus au cours de ces trois dernières années pour comprendre ce qui, dans le parcours du groupe, aurait pu l’amener à se séparer de sa figure de proue, et surtout d’un frontman aussi charismatique que Jones.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Luca Turilli quitte Rhapsody… pour Rhapsody


Ce sera l’une des séparations les plus étranges de l’année. Tout d’abord, en voyant le titre, on s’était dit que l’info allait faire du bruit dans la communauté de fans de Rhapsody Of Fire et du metal symphonique en général : « Rhapsody Of Fire splitte à l’amiable ». Et puis on lit l’annonce faite par le groupe… On la relit (dans le doute)… On a bien compris. Et on comprend surtout que les fans, même s’ils vont faire la moue face à ce changement, pourraient se sentir gâtés par ce nouvel état de fait. Voici le communiqué du groupe traduit par notre chère Saff’ qui a d’abord hurlé (« NON, je peux pas ! Je peux PAS traduire ce genre de nouvelles ! ») mais s’est finalement rassérénée. Lisez donc pourquoi.

« Après 15 ans d’amitié, de travail acharné et de passion, toute entière consacrée à la création de musique symphonique et d’une saga qui restera dans les annales du heavy metal, Alex Staropoli et Luca Turilli viennent d’opter pour une séparation amicale.

« Tant au niveau de la musique que de l’histoire, 10 albums et la fin de la saga représentent un accomplissement artistique de taille, accentué par le succès de notre dernier album, From Chaos To Eternity, pour lequel nous voulons remercier une nouvelle fois nos merveilleux fans. Il est aujourd’hui temps de trouver de nouvelles stimulations artistiques, dans le respect des attentes de chaque partie et de notre longue amitié », déclarent Luca et Alex. En raison d’accords légaux en vigueur, Alex Staropoli poursuivra l’aventure RHAPSODY OF FIRE, avec, entre autres, Fabio Lione au chant, Tom Hess à la guitare et Alex Holzwarth à la batterie. Conformément à ces mêmes accords et en raison de la propriété partagée du nom d’origine, Luca Turilli sortira désormais ses albums avec un nouveau RHAPSODY, comprenant les membres fidèles que sont Dominique Leurquin, Patrice Guers et Alex Holzwarth.

« Nous souhaitons bonne chance à Luca et à son nouveau groupe », déclare Alex. « Fabio et moi-même sommes extrêmement motivés et plus solides que jamais, et RHAPSODY OF FIRE prévoit déjà une grande tournée mondiale. Plus d’informations concernant le nouveau bassiste et le deuxième guitariste suivront. Restez connectés ! »

Lire la suite…



Interviews   

Evergrey has recovered again


At the end of this interview you will know everything about the crisis that Evergrey went through and above all Tom Englund (vocals/ guitar) and Rikard Zander ( keyboards/ back vocals) who are the only survivors from a heartbreaking separation.

Actually we have spent most of the interview speaking with Tom about that episode which almost  cost the band its life. The leader proves to be particularly talkative concerning how the facts took place and honest regarding his feelings. He gladly shares with us some pieces of dialogues (« I felt that I wanted to prove myself to you ») and some of his thoughts (« Maybe we did do seven great albums and I should be happy with that ») he had at that time.

Glorious Collision, a punchy album, with a significant title, is a reaction both in its music and its lyrics to that difficult year 2010. An album which could be the soundtrack of those moments when we had to recover from a devastating collision.

Click here to read the interview…



Interview   

Evergrey s’est relevé


A l’issue de cet entretien vous saurez tout, non pas sur le zizi (admirez la performance que d’avoir réussi à placer ce terme dans un tel contexte. On est un obsédé ou on ne l’est pas), mais sur la crise qu’a traversé Evergrey et plus particulièrement Tom Englund (chant/guitare) et Rikard Zander (claviers/chœurs), seuls rescapés d’une séparation déchirante.

Nous avons en effet passé la majeure partie de cet entretien avec Tom à évoquer cet épisode qui a failli coûter la vie au groupe. Le leader se montre particulièrement loquace quant au déroulement des faits et sincère quant à son ressenti. Il partage volontiers avec nous quelques dialogues (« J’avais le sentiment de vouloir te prouver de quoi j’étais capable ») et quelques pensées (« peut-être que nous avions fait sept albums géniaux et que je devrais m’en contenter ») qu’il a eus à l’époque.

Glorious Collision, album percutant, au titre évocateur est une réaction tant au niveau de la musique que des textes à cette difficile année 2010. Un disque qui pourrait être la bande son de ces moments que l’on a mis pour se relever après un choc dévastateur.

Cliquez ici pour lire l’entretien…



Nouvelles Du Front   

Oceansize tombe à l’eau


Si vous suivez les news express vous êtes certainement déjà au courant de la triste nouvelle de la séparation aussi brutale qu’énigmatique d’Oceansize. Le message sur le site du groupe affirme sèchement qu’«aucune explication n’est à venir ni nécessaire. » De quoi laisser les fans pantois et désorientés.

La nouvelle est d’autant plus déconcertante que le groupe semblait avoir atteint un beau rendement créatif. Un rendement que seul un groupe au sommet de son art peut avoir. Le groupe avait en effet sorti en 2009 un coffret live particulièrement dense contenant la totalité de leur discographie (les face B comprises) interprétée en live et un superbe EP, intitulé Home & Minor, mettant en exergue la facette la plus sensible du groupe. Et, surtout, l’année dernière a vu débarquer le captivant et surprenant album Self Preserved While The Bodies Float Up. Surprenant par son génial démarrage avec le cradingue et boueux « Part Cardiac » et les percutants « SuperImposer » et « Build Us A Rocket Then… ». « Quinze minutes d’agression », comme avait qualifié ce début d’album Steve Durose dans l’entretien qu’il nous avait accordé. Un album unanimement salué par les fans et la presse spécialisée comme une sorte de sommet créatif. Steve nous confiait d’ailleurs à propos du titre de l’album : « C’est une célébration de la longévité. »

Alors que s’est il passé ?

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Greta Van Fleet + Vola @ Paris
    Slider
  • 1/3