ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Girls Girls Girls   

Steel Panther : le petit plus qui fait déjà la différence


Steel Panther n’est pas un groupe comme les autres puisque, dans l’imaginaire collectif, il pousse le concept de « glam metal » encore plus loin. Genre incarné par des figures aussi emblématiques que Mötley Crüe, Poison et bien d’autres, le glam metal a toujours été considéré comme l’incarnation parfaite de la célèbre expression « sex, drugs & rock’n’roll ». A tel point que les années 80 et leurs frasques appartiennent désormais à la légende de notre style musical favori.

Mais malgré cela, Steel Panther parvient aujourd’hui à faire bouger le glam – alors qu’on aurait pu croire que tout avait déjà été fait et/ou dit sur le sujet – en jouant intelligemment avec ses codes.

On en parle ensemble…



Potin   

Puisque vous ne vous intéressez qu’à ça…


Le sexe est très vraisemblablement la zone la plus active de vos cerveaux (dites, vous lisez là ou vous vous contentez de regarder la photo ?). Ce n’est pas une grande découverte, ni même une nouveauté pour nous autres. En mars dernier, le Doc’ avait écrit un Blog à ce sujet, tant il est fascinant de s’apercevoir combien il est aisé de vous intéresser dès qu’on érotise un tant soit peu le contenu de nos infos.

Mais vous parvenez tout de même encore à nous surprendre. Quand nous avons sorti en début de semaine notre nouvelle Pin- Up du Mois, nous savions, par habitude, que tous les efforts fournis plus tôt par le reste de la rédaction allaient être anéantis, retenus que vous seriez par une demoiselle à moitié nue au sommet de notre page d’accueil. Mais à ce point, c’était au-delà de ce à quoi nous nous étions préparés : bien que sortie en toute fin de journée, la Miss a reçu trois fois plus d’attention que le deuxième article le plus lu de la journée ! Bande de pervers !

Eh bien, puisque vous ne vous intéressez qu’à ça, on va encore vous parler de sexe. Et plus particulièrement de celui du batteur de Saigon Kick Phil Varone.

Lire la suite…



Blow Up Your Video   

Boobs Metal


Boobs Metal, un genre en construction. Pour ceux qui ne seraient pas familier avec l’argot britiche, je vous parle de nichons… De nichons et de metal. D’abord vous allez me dire : « Faut qu’ils arrêtent à RM de vouloir nous attirer avec de telles méthodes, ça va devenir lassant. » Ensuite vous sortirez peut-être un « Et puis des nichons dans le metal, c’est bon, ça date pas d’hier. »

Et vous avez raison ! L’appât mammaire dans l’univers metal ne date pas de la dernière pose d’implants dans une clinique de Beverly Hills. Rien que dans le hard rock ou le glam, c’est une marque de fabrique. Mais le genre dans lequel on ne s’attendait vraiment pas à ce que les artistes usent d’une telle forme de racolage poitrinaire, c’est très probablement le black metal.

Lire la suite…



Le Blog Du Doc   

C’est l’instant X


Lundi 28 février , nous avons sorti un track-by-track sur le nouvel album d’Amon Amarth, Surtur Rising, dans les bacs à la fin du mois. Cet article a également été mis en ligne, comme toutes les publications que nous considérons comme fondamentales, sur la version anglaise du site. Notre public international pouvant ainsi profiter de nos interviews et articles essentiels. Des sites étrangers comme Blabbermouth ont relayé cette publication à leurs lecteurs, la jugeant digne d’intérêt. Tout cela nous ramène beaucoup de visiteurs à chaque fois.

Mais aussi étonnant que cela puisse paraître, malgré le fait que nous avons sorti cet article en version française, et ce seulement quelques heures avant le relais à l’international et l’effet boule de neige qui s’en est suivi, cet article n’a pas été le plus lu entre le lundi 28 février et le mardi 1er mars.

Et vous savez pourquoi ? Parce que la chose qui vous intéresse le plus sur Radio Metal : c’est le sexe.

Lire la suite…



Song For The Deaf   

« Orgasmique »


Peut-être qu’un jour j’écrirai un livre qui traitera du phénomène sexuel dans les musiques électro-indus. Parce que les paroles d’un groupe comme Combichrist – « Fuckmachine », « Shut Up And Swallow » et j’en passe – sont sacrément explicites et parce que le beat électro est intrinsèquement créateur d’images sensuelles… Et ne venez pas me dire que c’est moi qui suis obsédé par le sexe car ce n’est pas vrai !

Et que Rémi, un de nos lecteurs sur Facebook, ait commenté la mise en ligne de la vidéo ci-dessous mardi dernier avec le terme particulièrement approprié qu’est « orgasmique » est bien tout sauf anodin et apporte de l’eau à mon moulin métallique. Effectivement, les premières notes de cette chanson de Covenant, 20Hz, sont des hymnes au transport et j’espère ressentir cette atmosphère troublante au plus profond de mon être le 24 février prochain dans la fosse du Divan Du Monde.



Blow Up Your Video   

L’amour du sexe sans lendemain


Parce que la relation d’une nuit, physique et animale, c’est aussi de la passion. Non, plus. C’est de l’amour. « L’amour, ce n’est pas se regarder l’un l’autre, c’est regarder tous les deux dans la même direction » disait Saint-Exupéry. Et le coup d’un soir, ça peut aussi être ça. En l’occurrence, la recherche d’une alchimie entre deux corps pour un plaisir tout aussi intense qu’unique car éphémère. Gene Simmons l’a dit lui-même à propos des milliers de femmes avec qui il a couché : « je les ai toutes aimées sincèrement à ma manière ». Derrière l’évidente interprétation féministe que l’on peut faire de la prochaine vidéo, il y a une passion dévorante. Cette représentation des danois jusqu’ici inconnus de The Good The Bad est intense, inspirée (et inspirante !) et tout simplement brillante.

La fin de la vidéo, où cette femme fatale quitte la pièce avec un mépris et un désintérêt post-orgasmique quasi-immédiat à l’égard de son « partenaire » qu’elle n’a en aucun cas l’intention de revoir, est probablement l’une des scènes les plus sexy qu’il m’ait été donné de voir.



Potin   

Sex ! Sex ! Sex !


Puisque j’ai maintenant votre attention, je vais pouvoir vous parler du procédé le plus éculé et pourtant le plus efficace qu’il y ait en communication, procédé que ne se sont pas gêné d’employer les gens de Nuclear Blast USA sur leur Twitter et que vous verrez certainement mieux en cliquant sur l’image juste à droite.

Et à Radio Metal, en voyant cela, ce fut l’insurrection générale car jamais nous ne nous permettrions une accroche ou un titre pareil pour l’un de nos articles ! A Radio Metal nous savons que jamais vous ne vous laisseriez guider par une technique de racolage aussi grossière faisant appel au premier des premiers instincts de l’homme, que dis-je, de l’animal ! Jamais la part reptilienne de votre cerveau ne s’arrêterait sur ce mot écrit en majuscule et en tête d’un article ou inclus dans le titre d’un film, d’une chanson ou sur une affiche quelconque. Par conséquent, Radio Metal accuse, tel un Zola pudibond, Nuclear Blast USA d’avoir fait un emploi abusif d’un stimulus primaire afin de mieux vendre l’album d’Enslaved et surtout Radio Metal accuse Nuclear Blast USA d’avoir employé une idée que nous regrettons amèrement de n’avoir pas eue plus tôt.



  • Arrow
    Arrow
    Rival Sons + MNNQNS @ Cenon
    Slider
  • 1/3