ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Dagoba, l’astre résilient


La période récente de Dagoba a été mouvementée. Enregistrant le départ de deux membres, l’iconique batteur Franky Costanza et le guitariste Yves « Z » Terzibachian, on pouvait douter de la faculté de résilience du groupe. Ce serait oublier que la passion de Shawter semble inépuisable, à l’image de son franc-parler.

Dagoba revient avec le successeur de Tales Of The Black Dawn, Black Nova, prévu pour le 25 août. Ce sera le premier album avec deux nouveaux membres : Nicolas Bastos à la batterie et Jean-Laurent Ducroiset à la guitare. Nouveau line-up, nouveaux promoteurs et nouvel ingénieur sonore pour le mix en la personne de Jacob Hansen, Black Nova a véritablement des allures de nouveau départ. Pour Shawter, c’est avant tout le respect de la ligne de conduite de Dagoba : chercher à ne pas se reposer sur ses lauriers et toujours proposer quelque chose de nouveau par rapport à l’effort précédent. Le frontman revient sur le changement de line up et l’impulsion de ce dernier sur la musique du groupe, sans concessions.

Lire l’interview…



Interview   

Dagoba : les contes de Shawter


shawterEst-ce que Dagoba aurait pu prendre son temps ? Le temps de savourer les succès de ces dernières années après la sortie de leur précédent album en 2013, Post Mortem Nihil Est, salué par la critique et les fans, période marquée par leur première tournée nord-américaine, un passage mémorable au Hellfest 2014 et la sortie d’un live documentant ce passage à Clisson à faire trembler les murs. La réponse est sans doute non, car Dagoba n’a jamais attendu trois années complètes pour préparer et offrir du matériel neuf. Et si leur précédente œuvre résonne encore fraichement dans les oreilles, Shawter, en tant que compositeur principal du groupe, n’allait laisser aucun répit aux tympans du public puisque fin 2014, leur nouvel album était composé et enregistré, prêt à partir au mixage chez Logan Mader qui avait déjà mis les mains sur leur précédent monstre.

Et voici cette nouvelle créature à face de chauve-souris : Tales Of The Black Dawn, qui sortira le 22 juin chez Verycords/Warner. Et qu’est-ce qui se raconte en cette Aube Noire ? Shawter sera notre invité téléphonique ce mardi soir, à 20h30, durant l’émission Anarchy-X en direct sur notre antenne, pour nous éclairer sur la genèse et le contenu de cet album, faire un peu le bilan du cycle Post Mortem Nihil Est et peut-être même jeter un œil sur leur avenir.

Rendez-vous est donc donné ! Et comme d’habitude, vous pourrez réagir en direct à cette interview voire poser vos questions à notre invité via le chat de Radio Metal ou en appelant par téléphone (09 77 21 75 22) ou Skype (pseudo Skype : radiometal) durant l’émission, et même déjà en commentaire sur nos réseaux sociaux ou sur le présent article.



Interview   

Un soir avec Shawter (Dagoba), jusqu’à ce que mort s’en suive


Ce qui a fait la qualité et le succès de Poseidon, l’album précédent de Dagoba, c’était sa manière de compiler efficacement, sans le moindre élément superflu, les différentes facettes qu’avaient développées les Marseillais au cours de leur carrière. Un album idéal pour boucler un pan de carrière avant d’aborder le suivant. La difficulté étant, à partir de ce moment, de faire un choix sur la façon d’aborder la suite. Changer de style ? Garder ce bon compromis auquel on est arrivé et le reproduire jusqu’à ce que mort s’ensuive ? Prendre cette alchimie comme base pour évoluer ?

Post Mortem Nihil Est, le nouvel album (le premier avec Z à la guitare, suite au départ d’Izakar), est sorti le 27 mai et indique que la formation a opté pour cette troisième option, poussant chaque élément de sa musique plus loin, que ce soit l’intensité et la précision chirurgicale des rythmiques, la violence ou la mélodie. Le tout enrobé d’une atmosphère futuriste, froide et massive.

Shawter, le frontman du groupe, était notre invité téléphonique dans Anarchy X le 28 mai pour en parler. Un chanteur indéniablement libéré par ce changement, et qui ne se cache d’ailleurs derrière aucune langue de bois. Peut-être le côté marseillais ; une facette qui s’exprime aussi à travers l’amour de la mer qu’il tient à clamer à travers l’identité visuelle du groupe.

Lire et écouter l’interview…



En Tournée Avec    Live Report   

Une journée avec Dagoba


Marseille. Pour les fans de foot, cette ville évoque l’OM. Parfait. Pour les fans de metal, cela devrait évoquer un groupe qui d’album en album envoie claques sur claques et dont le dernier opus ne déroge pas à la règle. Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, bienvenue à bord du Poseidon, le voyage maritime proposé par nos Sudistes préférés de Dagoba. En ce samedi 27 novembre, les Marseillais ont ouvert les portes de La Maroquinerie parisienne à Radio Metal qui ne s’est pas fait prier pour embarquer. Alors, prêt à savoir de quoi est fait l’Enfer ? Prêt à affronter le Colosse ? Suivez le guide à la rencontre de Werther, Franky, Izakar et Shawter et retenez deux mots : générosité et puissance ; ils sont importants pour la suite.

Rendez-vous est pris à 14h30 pour une journée All Inclusive avec Dagoba. Balances, coulisses, accès au groupe et même aux bières de son frigo sans oublier le concert du soir évidemment !

Envoyez la musique !



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3