ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Destruction défie la mort


Pendant que la jeune génération du thrash prend du galon (Munipal Waste, Havok, Lost Society, etc.), les vétérans du thrash, eux, semblent se remettre en question. Outre-Rhin, après Sodom, voici le tour de Destruction de passer de trio à quatuor. Enfin, « repasser » serait plus juste. Car ceux qui ont bonne mémoire se souviendront que la bande à Schmier avait déjà accueilli un second guitariste dans ses rangs en 1987… Pour un résultat catastrophique pour Destruction : deux ans plus tard, le leader et figure emblématique du thrash allemand était viré de son propre groupe qui, l’histoire le démontrera, n’y résistera pas.

Sauf que trente ans plus tard, le contexte est bien différent, l’expérience aidant, et le nouvel opus Born To Perish prouve déjà les bienfaits d’avoir intégré le jeune Damir Eskic. Ce n’est d’ailleurs pas le seul changement inauguré par l’album, puisque c’est également le premier pour le batteur Randy Black. Ainsi, dans l’entretien ci-après, Schmier nous parle de Born To Perish et partage avec nous les dessous de ces changements, les ambitions qui vont avec mais aussi répond aux éventuelles craintes.

On ne s’est toutefois pas arrêtés là, puisque l’actualité de Destruction est des plus chargées, entre la mise au garage de Pänzer – le groupe « passion » de Schmier pour revisiter le heavy metal de sa jeunesse –, la tournée du Big Four du thrash allemand qui est actuellement en discussion et en bonne voie – enfin ! – d’être concrétisée, les trente ans de l’album Cracked Brain qui devrait bénéficier d’une réédition et avec lequel Schmier a définitivement fait la paix, ou encore les vingt ans de la remise sur pied de Destruction, il y a matière à discuter !

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Hellfest - Valley - Jour 3
    Slider
  • 1/3