ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Mark Jansen and his new project


What does Mayan mean to Mark Jansen? Is it a challenge to Epica’s media success? Is it an outlet for his extreme metal background? Is it the opportunity to inform people about an interesting civilisation? Is it merely a side project or a real ambition?

All of the answers to these questions are available in the latest interview of the friendly Mark Jansen, who admits to having used Epica’s network in order to introduce his project (and he has every right to do so). He is respectfully honest. Mark also wisely told us about his apprehension concerning having to follow Mayan concerts with Epica ones as well as about his fans reaction and to the potential success of his new project: « I would already be happy if every show we could have, like 100, 150 people, my mission would be accomplished. »

Click here to read the interview…



Interview   

Mark Jansen et son nouveau projet


Que représente Mayan pour Mark Jansen ? Un défi par rapport au succès médiatique d’Epica ? Un exutoire pour son background extrême ? L’opportunité de faire découvrir au public une intéressante civilisation ? Un simple side-project ou une ambition véritable ?

Toutes les réponses à ces questions sont dans la présente interview du sympathique leader Mark Jansen, qui ne se cache pas d’avoir utilisé le réseau d’Epica pour faire connaître son projet (et c’est son droit). Une honnêteté respectable. Mark nous parle aussi avec beaucoup de discernement de ses appréhensions : à propos du projet d’enchaîner des concerts de Mayan et d’Epica, à propos de la réaction des fans et à propos du succès potentiel de ce projet : « Je serais bien content qu’on arrive à ramener 100 ou 150 personnes par concert. […] Je pense que ça ne plaira pas à la moitié des fans d’Epica ».

Cliquez ici pour découvrir cet entretien…



Nouvelles Du Front   

Epica sans Simone ?


Aussi incroyable que cela puisse paraître, Epica abordera la prochaine décennie sans Simone ! Une nouvelle qui bouleversera les fans du groupe, mais aussi ceux pour qui elle représentait le seul intérêt esthétique de la formation. Seb ne hurlera donc plus « Prem’s ! » quand il s’agira d’interviewer Epica ou de couvrir leurs concerts.

Plus sérieusement, d’après la principale intéressée, elle déclare dans un récent communiqué ne plus se reconnaître dans l’évolution musicale du groupe vers un metal plus extrême. Toutes proportions gardées bien sûr, ce n’est pas Deicide non plus. Quoi qu’il en soit, comme il est coutume dans ce genre d’affaire, Simone remercie ses compères pour les incroyables moments passés en tournée, pour tous ces souvenirs inoubliables et leur souhaite bonne chance pour la suite. Pas de déclaration du reste du groupe pour l’instant. Donc aucune idée sur ce que nous réserve la suite. Chercher une nouvelle personne ? Ou bien prendre l’intéressant risque de ne poursuivre qu’avec Mark au chant et entamer pleinement un virage vers le Death Symphonique ?

Les Hollandais ont encore le temps d’y réfléchir : à l’instar des Scorpions, cet arrêt d’activité ne se fera pas tout de suite. En effet, le groupe est actuellement en tournée mondiale jusqu’à début 2011. Une tournée qui s’achèvera sur un… bateau de croisière ! Epica fera effectivement partie de l’une des premières croisières Heavy Metal de tous les temps : le 70 000 Tons Of Metal[/urlb], qui se déroulera du 24 au 27 janvier 2011.
Ce n’est qu’après que Simone quittera les rangs d’Epica.

Un départ qui pose la question de l’identité du groupe. Epica réussiront-ils, à l’instar de Nightwish, à convaincre leurs fans que leur identité est avant tout musicale et ne repose pas que sur la voix ?

Voici le communiqué (en anglais) de Simone dans son intégralité.



Interview   

EPICA : ENTRETIEN AVEC SIMONE SIMONS


Epica est l’un des groupes majeurs de la scène metal/goth. Et rencontrer Simone Simons, la chanteuse du groupe, est toujours un immense plaisir !

Epica était donc de passage à Lyon, le 11 novembre dernier, pour un concert qui s’annonçait déjà comme l’un des événements de cette fin d’année. Cette interview a été préparée par Seb mais réalisée par Elody.

En effet, cette adhérente de Radio Metal a eu l’immense privilège de réaliser son rêve en interrogeant Simone. Enjoy !



Interview   

EPICA : ENTRETIEN AVEC SIMONE SIMONS


Si le Transbordeur affiche complet en cette soirée du 14 novembre 2007, ce n’est pour la tête d’affiche Sonata Arctica, mais bien pour Epica, qui jouera en première partie de soirée. Question notoriété, les hollandais ont largement ce qu’il faut pour tourner en headliner.

Dans l’entretien qu’elle nous a accordé, Simone Simons nous parlera justement de l’avenir du groupe.



Interview   

EPICA : ENTRETIEN AVEC SIMONE SIMONS



« The Divine Conspiracy », le nouvel album d’EPICA n’est même pas encore sorti que les néerlandais en jouent déjà des titres sur scène. La sculpturale Simone Simons, dont le prénom constitue la seule faute de goût, a répondu aux questions de notre Tiza nationale concernant ce nouvel album.

Un entretien réalisé au Hellfest.



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3