ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Voivod : rencontre du troisième type


« Je suis impatient de retourner sur la route, même si ça ne fait qu’une semaine que je suis revenu [rires]. J’ai juste besoin d’un peu de repos et on repart ! » nous dit Denis Bélanger, alias Snake, chanteur de Voivod. En effet, le plus extraterrestre des groupes de metal revient tout juste d’un long périple à travers l’Europe afin de promouvoir en live The Wake, l’ambitieux nouvel opus conceptuel des Québécois. Et même quand on a passé trois décennies à tourner, l’expérience n’atténue pas le contrecoup une fois de retour à la maison : « Avec le décalage et tout, ça m’a pris une bonne semaine pour m’en remettre : j’ai pas mal dormi [rires]. Même après trente-cinq ans… Et puis c’était une tournée de sept semaines, donc c’est assez exigeant, mais ça s’est bien passé ! Il y avait du monde partout, l’album se porte bien, il y a une bonne appréciation des gens, donc c’est bien. »

C’est donc après une bonne semaine de repos bien mérité que nous avons joint le frontman afin de l’interroger. Car oui, nous n’en avions pas fini avec The Wake, après avoir dans un premier temps échangé avec le batteur Away en août dernier. Ci-après, avec Snake, nous évoquons l’histoire parfaitement viovodienne qu’il a façonnée, nous parlant d’humanité, de sa destinée, un regard tourné vers le ciel. Car si la science-fiction reste la base du concept global de Voivod, la réalité n’est jamais très loin sous forme d’allégorie, étayée parfois par de mystérieuses expériences, à l’instar de cette « rencontre du troisième type » que nous relate le chanteur.

L’occasion également d’aller plus loin pour comprendre la conception d’un tel tour de force, qui touche parfois à la fibre cinématographique, ou remonter le temps et parler, par exemple, du regretté guitariste-compositeur Piggy, un artiste décidément insolite, dont Chewy a prouvé avoir brillamment pris la succession.

Lire l’interview…



Interviews   

Snakes in the studio


Recently, Voivod released a statement about their upcoming new album, the first to have been entirely written without Denis D’Amour or « Piggy », who passed away from colon cancer in 2005. Indeed, up until now, the band had released its albums based partly on Denis’ last recordings before his death. The band with its new guitarist (once live guitarist) Daniel Mongrain will be under heavy scrutiny.

Vocalist Daniel Bélanger, also known as « Snake », was invited at « Anarchy X » on Tuesday October 4th to talk about the bands state of mind and the direction taken in this new album.

Listen and read the interview…



Interview   

Des serpents dans le studio


Encore récemment, Voivod publiait un communiqué relatant l’avancée de son nouvel album, le premier qui aura été intégralement composé sans Denis D’Amour ou « Piggy », décédé d’un cancer du colon en 2005. En effet, jusqu’à présent, le groupe avait sorti des disques reposant notamment sur les derniers enregistrements de Denis avant sa mort. Le groupe et notamment le nouveau guitariste (autrefois simplement guitariste live) du combo Daniel Montgrain, sont attendus au tournant.

Le chanteur Denis Bélanger, alias « Snake », avait été invité à l’antenne d’Anarchy X le mardi 4 octobre dernier pour nous parler de l’état d’esprit du groupe et de l’orientation de ce nouvel album.

Réécoutez et lire l’interview…



Interviews   

The passion according to Sebastian Bach


Without a doubt one of the greatest hard rock singer of all time, Sebastian Bach can also boast about the fact that with his previous band Skid Row, he sang on albums that had a huge impact on this style: their first eponymous album of course, but also the exhilarating Slave To The Grind. Sadly enough, what followed hasn’t been this bright despite a very well made third album: the singer and the band ended up splitting up painfully.

And yet Bach still didn’t stop. The fair-haired singer distinguished himself in 2007 with Angel Down, a record he signed with his own name. A true success that do justice to the talent we know he is, and proved that the ex-Skid Row member still has guts. Besides, Bach is back this year with a new album entitled Kicking & Screaming that will be out the 23th of September. Needless to say, the singer carries on the same path and isn’t disappointing.

We had to talk to Sebastian Bach to acknowledge that. An extremely nice character, both rock’n’roll and funny. In what he’s saying, two things are striking: the first one is his deep honesty, a quality that owned him his reputation as a loudmouth, and probably some interpersonal conflicts. The second one is the striking passion he shows. But after all, maybe you can’t have one without the other. As a result, here is a fascinating, colorful interview which will undoubtedly delight both dedicated and casual fans.

It features his album of course, but also Skid Row, the death of the late singer from Warrant Jani Lane for whom Bach wrote a tribute, rock-star life, Guns N’Roses’ frontman Axl Rose, a good friend of his, and a lot of other subjects.

Read the interview…



Interview   

La passion selon Sebastian Bach


Sans conteste l’un des plus grands chanteur que le hard rock ait connu, Sebastian Bach peut en plus se targuer, avec son précédent groupe Skid Row, d’avoir chanté sur de grands albums qui ont marqué le genre : le premier album éponyme mais surtout le jouissif Slave To The Grind. Malheureusement, l’histoire qui a suivi, malgré un troisième album de très bonne facture, s’est avéré moins heureuse avec une séparation douloureuse entre le chanteur et le groupe.

Pourtant, Bach ne s’est pas arrêté pour autant. Le blondinet s’est particulièrement fait remarqué en 2007 avec Angel Down sorti sous son propre nom. Une vraie réussite qui fait honneur au talent qu’on lui connaît et prouve que l’ex-Skid Row en a encore dans les tripes. D’ailleurs, Bach est de retour cette année avec son successeur intitulé Kicking & Screaming et prévu pour le 23 septembre. Autant dire que le chanteur continue dans sa lancée et ne déçoit toujours pas.

Il fallait donc que nous nous entretenions avec Sebastian Bach pour marquer le coup. Un personnage à la fois rock’n’roll, drôle et extrêmement sympathique. Toutefois, deux choses frappent particulièrement dans ses propos. La première est sa profonde honnêteté. Un trait de caractère qui lui vaut sa réputation de grande gueule et a probablement été à l’origine de certains conflits relationnels. La seconde est la passion saisissante dont il fait preuve. Mais après tout, peut-être que l’une ne va pas sans l’autre. Le résultat est un entretien captivant et haut en couleur qui ravira, à n’en pas douter, autant ses fans que les occasionnels.

Au programme : son album, bien entendu, mais aussi Skid Row, le décès de l’ex-chanteur de Warrant Jani Lane pour qui Bach avait rédigé un hommage, la vie de rock star, le frontman de Guns N’ Roses Axl Rose avec qui il est lié d’une grande amitié et bien d’autres sujets.

Lire l’entretien…



  • Arrow
    Arrow
    The Night Flight Orchestra @ Lyon
    Slider
  • 1/3