ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Le Sonisphere anglais en cale sèche


Après la déveine de 2012, le Sonisphere anglais doit encore déclarer forfait pour la prochaine édition, comme l’organisation nous l’annonce aujourd’hui : « L’équipe du Sonisphere est triste de vous dire que c’est maintenant confirmé : le Sonisphere UK va faire une pause d’un an en 2013. Les trois Festivals Sonisphere à Knebworth en 2009, 2010 et 2011 ont mis la barre très haut, preuve en est le fait que l’édition 2011 ait été élue meilleure affiche de festival aux UK Festival Awards. »

Eh oui, pas simple de faire plus fort que l’affiche de l’année du Big Four (que vous pouvez voir ci-contre et qui reste donc la dernière affiche en date d’un Soni UK qui a bien eu lieu). Et pourtant, c’était bien parti pour 2012 avec du spectaculaire au haut de l’affiche : Kiss et Queen ; mais aussi d’autres performers de grande qualité : de Faith No More à Ghost en passant par Mastodon, Gojira, etc. A l’époque, on nous expliquait que « les circonstances [ont fait] que nous ne pourrions pas lancer le festival dans des conditions que les artistes et le public du Sonisphere sont en droit d’attendre ». Mais la cause pouvait aussi venir d’un grand manque de pré-ventes ; la faute probablement a un Download Festival qui absorbait toute la lumière en cette période avec son affiche qui alignait, en tête, Metallica qui joue son Black Album et Black Sabbath pour un concert unique.

Lire la suite…



Interview   

Sonisphere France : Salomon Hazot répond à nos questions


Salomon Hazot, responsable de Nous Productions, producteur de spectacles de poids et organisateur de l’édition Française du Sonisphere, est un homme discret qui donne assez peu d’interviews. « Je ne cherche pas et ne souhaite pas me faire connaître » nous dit-il en fin d’entretien. Néanmoins, en pleine période où les affiches de festival se dessinent, où le Sonisphere a dévoilé ses beaux atouts pour l’année prochaine et qui font déjà oublier la malchance subie par l’édition 2012, Salomon a eu la gentillesse de répondre à nos questions. Ses réponses sont directes, certains les jugeront peut-être parfois « langue de bois », mais elles sont toujours intéressantes en raison de l’homme qu’il est et de la structure qu’il représente.

Les propos méritent d’être décortiqués et à cet égard un passage parmi d’autres à retenu notre attention : « Nous savons donc qu’en dehors d’Iron Maiden, Rammstein, Aerosmith, il n’y aura pas de réel headliner supplémentaire qui tournera. Du coup, nous travaillons aujourd’hui sur une affiche qui soit la plus forte possible. » Iron Maiden est programmé au Sonisphere et Rammstein aux Vielles Charrues. Salomon semble ainsi nous offrir sur un plateau d’argent l’une des têtes d’affiche que le Hellfest annoncera prochainement, peut-être bien ce mercredi 19 décembre.

Mais pour l’essentiel, Salomon explique le changement de date du Sonisphere 2013 qui est avancé à début juin, évoque ce que l’on peut attendre du festival à court et moyen termes et sa relation avec le Hellfest. On notera par ailleurs que l’un des messages qu’il semble essayer de faire passer est que, malgré son statut de businessman (statut qui n’est pas toujours bien vu dans l’opinion publique française), son action, et donc celle de Nous Productions, est aujourd’hui davantage motivée par l’envie et la passion que certaines personnes peuvent le croire ou le prétendre.

A lire par ici…



Nouvelles Du Front   

Sonisphere France 2013 met du lourd dans la balance


Après les déboires de l’année dernière, c’est peu dire que le Sonisphere a repris du poil de la bête, voire toute la fourrure. Fort, à la base, d’un potentiel énorme, il nous l’a déjà prouvé en étant le seul festival français en plein-air (si vous voyez ce qu’on veut dire) qui accueillera Iron Maiden en tête d’affiche en 2013. En avril 2012, suite aux nombreuses annulations, l’organisation promettait « une édition 2013 du Sonisphere France qui s’annonce déjà sous de biens meilleurs cieux ». Et la deuxième annonce, avec Motörhead, Airbourne, Trust, etc. ne faisait qu’enfoncer le clou. Et avec cette troisième salve, il nous verse tout un paquet de grosses cerises sur le gâteau, avec encore certains des groupes les plus populaires de ces trente dernières années, de digne têtes d’affiche (ou seconde ligne) pour n’importe quel autre festoche, comme Slayer, Korn, Children Of Bodom ou Amon Amarth.

On remarquera aussi l’élégance dont fait preuve l’orga en reprogrammant Headcharger et Dagoba, laissés sur le bord de la route de leurs mésaventures de l’édition précédente. Il ne sera pas dit que le Sonis-France sacrifiera les plus grands talents français à d’autres pointures internationales et la nouvelle garde du metal hexagonale peut ainsi rejoindre les vétérans de Trust.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Sonisphere 2013 : Motörhead, Airbourne et Trust au programme


Après avoir annoncé mercredi dernier la présence de la tête d’affiche Iron Maiden, le Sonisphere français vient d’ajouter trois nouveaux noms à ses réjouissances qui se dérouleront à Amnéville les 8 au 9 juin prochains puisque Motörhead, Airbourne et Trust se produiront au Snowhall Park.

Une annonce très rock’n’roll qui fera probablement plaisir à tous les fans de heavy/hard !

Le Sonisphere précise sur la présence de ces trois nouveaux groupes qu’ils se produiront au festival dans le cadre d’une « date unique » ce qui indique par conséquent qu’ils ne fouleront pas les planches du Hellfest. Sur un autre sujet, l’organisation du Sonisphere affirme que la mise en vente des pass 1 jour se déroulera « courant février 2013 ».



Nouvelles Du Front   

Hellfest 2013 : annonce « très toxique » prévue le 29 novembre


L’organisation du Hellfest vient de faire savoir que sa première annonce de groupes sera effectuée à la fin du mois.

« Jeudi 29 novembre à 14h prendra fin une longue attente et ce jour lèvera donc le voile sur une première annonce importante de groupes qui seront à l’affiche de l’édition 2013 du Hellfest, les 21, 22 et 23 juin prochain. A cette occasion, nous vous proposerons une nouvelle offre limitée de pass 3 jours à tarif spécial ! Rendez vous donc dans moins de deux semaines pour une annonce très toxique ! ».

Alors que les groupes Iron Maiden et Rammstein vont respectivement se produire au Sonisphere et aux Vieilles Charrues, le Hellfest annoncera-t-il lui aussi une de ses têtes d’affiche ? Réponse le jeudi 29 novembre !



Nouvelles Du Front   

Iron Maiden au Sonisphere 2013, c’est confirmé !


Ça fait plaisir de pouvoir le dire haut et fort après des semaines, voire des mois de rumeurs ! Nous sommes donc heureux de vous l’annoncer, en partenariat avec Nous Productions, organisateur de l’événement en France : le Sonisphere français aura bien pour tête d’affiche Iron Maiden qui fera ainsi un deuxième arrêt en Hexagone, après Paris le 5 juin, dans sa tournée européenne Maiden England 2013, revisitant leur spectacle de la tournée Seventh Son Of A Seventh Son de 1988.

Un seul nom pour l’instant pour attirer les spectateurs à Amnéville du 8 au 9 juin prochains mais la Vierge de Fer devrait déjà suffire, à elle seule, à pousser les fans à regarder vers le Nord-Est, pour leur seule prestation en plein air de l’année en France.

Les pass 2 jours seront en vente, comme vous pouvez le voir indiqué sur l’affiche (vous pouvez cliquer sur l’image pour l’agrandir), à partir de vendredi 16 novembre, dès 10 heures, sur Avosbillets.com, au prix de 110€. Le Snowhall Park d’Amnéville qui accueille cet événement ayant une capacité d’environ 30 000 places.



Le Blog Du Doc   

Les signes sont trop nombreux : Gojira va exploser sur la scène internationale


Même si nous n’y sommes pas encore officiellement, l’été (et ses festivals) a déjà démarré sur Radio Metal. La saison s’était ouverte avec le Power Prog And Metal Fest de Mons (Belgique) et notre deuxième compte-rendu concernera le Sonisphere Espagne dont vous saurez tout grâce au live report en ligne sur le site avant la fin de la semaine. En conséquence, mon blog sort aujourd’hui avec un peu de retard. Je pense d’ailleurs que le blog sortira d’une manière irrégulière dans les semaines qui viennent parce que jusqu’au 19 août (et la dernière journée du Motocultor) je n’aurai que deux weekends où je ne serai pas en festival ! Donc comme ces événements démarrent généralement le vendredi et que je dois souvent m’y rendre la veille, eh bien je continuerai à sortir ce billet d’humeur chaque semaine… mais pas forcément le vendredi.

Aujourd’hui, je voulais qu’on évoque ensemble un sujet dont on parlera plutôt la semaine prochaine puisque un autre thème s’est imposé de lui-même au cours du weekend. Et comme je n’aurai pas la possibilité de le développer dans mon compte-rendu du Sonisphere (faute de place), j’en profite pour vous en parler ici. Gojira, lors de son passage à Madrid samedi soir, a tout explosé. Et il fallait vraiment que je vous fasse part de mes impressions sur le développement international du groupe !

Lire la suite…



Le Blog Du Doc   

Nous sommes les premiers


Les médias web metal français, comme n’importe quel type de structure, aiment revendiquer la puissance de leurs projets respectifs. C’est normal et ça fait partie du jeu de la communication. Souvent ce petit jeu est drôle, évidemment, mais peut quand même tourner au vinaigre car la valorisation de sa structure, surtout quand elle n’est pas justifiée bien entendu, peut vite devenir ridicule ! D’autant plus que les données chiffrées, la notoriété du projet concerné et son professionnalisme resteront les trois critères majeurs qui distingueront ad vitam aeternam les structures entre elles. Ainsi et heureusement, c’est le public qui choisit qui est « le numéro 1 », « la référence » et tous ces superlatifs utilisés par tant de médias différents qui cherchent souvent à revendiquer ce qu’ils ont envie d’être…

Sur ce sujet, de notre côté nous n’aurons jamais l’outrecuidance de communiquer en disant que nous sommes « la première communauté metal française et qu’on est plus forts que les autres parce que ci ou parce que ça » – seuls les chiffres comptent de toute façon et libre à vous d’avoir (ou non) un avis sur la question – par contre je vais expliquer aujourd’hui comment nous sommes devenus le premier média web focalisé metal à se salarier, en France, alors que nous existons depuis seulement 5 ans.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Le Sonisphere France continue mais marche à l’ombre


Voilà deux semaines que nous attendions des nouvelles du Sonisphere France, que nous attendions de savoir si l’événement aurait tout de même lieu, le doute étant né sur les cendres de son pendant anglais. On nous avait affirmé que l’annulation du Sonisphere UK pourrait avoir des conséquences autant positives que négatives en France. Résultat aujourd’hui sur le site du festival : le Sonisphere aura bien lieu à Amnéville les 7 et 8 juillet. Et ce avec les groupes Black Stone Cherry et Lostprophets qui se rajoutent à l’affiche. Ça, c’est pour les conséquences positives.

Pour les conséquences négatives, on apprend que « plusieurs têtes d’affiches potentielles, avec qui [ils étaient] en négociations, ne viendront pas en Europe et donc en France », donc, a priori, pas d’impact sur l’actuel programme, seulement des possibilités tuées dans l’œuf. On ne peut tout de même pas s’empêcher de remarquer la disparition, au moins dans le communiqué de l’organisation, des groupes Dagoba, Headcharger, I Killed The Prom Queen et Armored Saint… sans la moindre explication. Autre conséquence « relativement » négative, surtout pour un fest estival où on espère se dorer la couenne au soleil d’été : le festival sera « indoor », dans la salle du Galaxie, qui n’accueillera pas plus de 11 000 à 12 000 personnes. Des chiffres bien loin des 70 000 fans présents l’année dernière. De quoi craindre que le reste du public qui reste à conquérir cette année préfère aller prendre l’air ailleurs, pour ne pas s’enfermer pendant deux jours en plein mois de juillet… à moins que ce soit l’option idéale pour ceux qui craignent les coups de soleil.

Lire le communiqué complet du Sonisphere.



Conférence De Presse   

Lumière sur le Hellfest 2012… et au-delà


« Que l’on déplace le festival à 500 mètres ou à 500 kilomètres, ça ne représente aucune différence » : cette phrase résume à elle seule les conséquences logistiques de l’ambition du Hellfest de s’agrandir et de changer le site. A titre d’exemple, le coût des travaux, notamment en ce qui concerne les sanitaires et l’hygiène, représente 500 000 euros. « L’an dernier, on s’ennuyait presque » s’amuse Yoann Le Nevé, bras droit de Benjamin Barbaud, avec qui nous discutions quelques minutes avant le début de la conférence de presse donnée hier, 29 mars, par l’organisation du Hellfest. Lorsqu’on lui demande si, malgré l’augmentation de la notoriété et des moyens possédés par le festival d’année en année, la situation en 2011 n’était finalement pas plus confortable, celui-ci répond évidemment par l’affirmative.

Et Ben de confirmer quelques minutes plus tard au cours de la conférence : « Cette édition est la plus stressante ». Et fatigante de l’aveu de l’équipe. Tout réaménagement implique par définition une importante notion de risque. Et malgré la quantité de travail en amont, il est impossible de tout prévoir. Néanmoins, Ben semble confiant. « On va tout faire néanmoins pour éviter une situation comme celle de l’édition 2007. […] Ce n’est pas une année zéro. […] Quand tout va s’allumer, je pense qu’on aura malgré tout une très bonne surprise ».

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Judas Priest @ Vienne
    Slider
  • 1/3