ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Ben Ash se décarcasse


Rejoindre un groupe culte. Partir en tournée à travers le monde. Jouer devant des milliers de personnes. Côtoyer ses héros. Goûter au mode de vie « sexe, drogue et rock’n’roll ». Quel jeune guitariste n’en a pas rêvé en s’usant la pulpe des doigts sur son instrument plusieurs heures par jour ? Quel adolescent metalleux ne s’en est pas fait un objectif de vie en faisant tourner ses vinyles à plein volume dans sa chambre ?

En rejoignant un Carcass brillamment relevé de ses cendres en 2013, Ben Ash a bien cru toucher le rêve du doigt. Cinq ans plus tard, le guitariste anglais jetait l’éponge, traumatisé par les excès et les dérives d’un monde auquel aucune biographie de rockstar n’avait su le préparer. Au final, il aura fallu tout le talent de persuasion d’une bande de black metalleux norvégiens bien implantés dans le paysage pour le convaincre de remonter sur scène et de ne pas se cantonner à un rôle éducatif.

Entre enseignement, réseaux sociaux, projet solo et engagement envers la santé mentale des musiciens, Ben Ash est parvenu à se reconstruire. Un parcours qu’il nous a raconté en détail dans le cadre d’un entretien de près de trois heures, mené par Zoom interposé alors que le Royaume-Uni commençait tout juste à s’extirper des brumes de l’un des plus longs confinements d’Europe. Une conversation oscillant en permanence entre franchise brutale et diplomatie toute British, dont les maîtres mots sont résilience, largeur d’esprit et respect de soi.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3