ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Sebastian Bach keeps up his hectic pace


Sebastian Bach keeps releasing albums, and we, the public, always delight in his modern hard sleaze. When you think about it, it’s a bit like doing an interview with the former Skid Row frontman: you know he’s going to be passionate, generous, sometimes a bit over the top, but that’s precisely what defines him. But to be honest, in the following interview, Sebastian Bach seems to want to keep sensational statements to a minimum. He even takes care to not babble too much about people, whether it is his former guitarist, Nick Sterling (whom he fired), or Mötley Crüe (whom he says he auditioned for, which caused one hell of a media stir at the end of the past year). The same goes for social networks, where every single one of his statements, even those made as a joke, ends up as « the biggest headline in every website and every rock thing in the planet ».

Let’s be clear, though: the man still has the gift of the gab, and he never hesitates to talk about the music he passionately loves, to have a good laugh, or to express things some might consider cynical. For instance, according to him, there’s no need to get along with the musicians you play with on a personal level – and to prove his point, he even quotes a certain Rammstein song…

Read the interview…



Interview   

Sebastian Bach maintient son rythme d’enfer


Sebastian Bach enchaîne les albums et nous, on prend toujours plaisir à découvrir ses nouvelles fournées de hard sleaze et moderne. Finalement, c’est un peu comme les interviews de l’ex-Skid Row : on sait que ce sera passionné et généreux, peut-être parfois même un peu exagéré, mais c’est ce tempérament qui fait sa force. Quoi que Sebastian Bach semble vouloir se calmer sur les déclarations choc, comme dans l’interview qui suit où il prend soin d’éviter d’en dire trop sur autrui – que ce soit son ancien guitariste Nick Sterling qu’il a mit à la porte ou Mötley Crüe pour lequel il avait déclaré avoir auditionné, provoquant une polémique médiatique en fin d’année dernière – ou sur les réseaux sociaux où, dès qu’il déclare quelque chose, même sur le ton de l’humour, « on en fait les gros titres dans toutes les publications rock du monde. »

Ce qui ne l’empêche pas d’avoir toujours autant de bagou, surtout lorsqu’il s’agit de parler de sa musique qu’il aime passionnément, de rigoler franchement ou d’exposer des réalités que certains jugeront peut-être cyniques, comme lorsqu’il explique que, selon lui comme dans la plupart des groupes de rock, il n’a pas besoin de s’entendre humainement avec les musiciens avec lesquels il joue, citant de manière très pertinente, et hilarante, une certaine chanson de Rammstein…

Lire l’interview…



Interviews   

The passion according to Sebastian Bach


Without a doubt one of the greatest hard rock singer of all time, Sebastian Bach can also boast about the fact that with his previous band Skid Row, he sang on albums that had a huge impact on this style: their first eponymous album of course, but also the exhilarating Slave To The Grind. Sadly enough, what followed hasn’t been this bright despite a very well made third album: the singer and the band ended up splitting up painfully.

And yet Bach still didn’t stop. The fair-haired singer distinguished himself in 2007 with Angel Down, a record he signed with his own name. A true success that do justice to the talent we know he is, and proved that the ex-Skid Row member still has guts. Besides, Bach is back this year with a new album entitled Kicking & Screaming that will be out the 23th of September. Needless to say, the singer carries on the same path and isn’t disappointing.

We had to talk to Sebastian Bach to acknowledge that. An extremely nice character, both rock’n’roll and funny. In what he’s saying, two things are striking: the first one is his deep honesty, a quality that owned him his reputation as a loudmouth, and probably some interpersonal conflicts. The second one is the striking passion he shows. But after all, maybe you can’t have one without the other. As a result, here is a fascinating, colorful interview which will undoubtedly delight both dedicated and casual fans.

It features his album of course, but also Skid Row, the death of the late singer from Warrant Jani Lane for whom Bach wrote a tribute, rock-star life, Guns N’Roses’ frontman Axl Rose, a good friend of his, and a lot of other subjects.

Read the interview…



Interview   

La passion selon Sebastian Bach


Sans conteste l’un des plus grands chanteur que le hard rock ait connu, Sebastian Bach peut en plus se targuer, avec son précédent groupe Skid Row, d’avoir chanté sur de grands albums qui ont marqué le genre : le premier album éponyme mais surtout le jouissif Slave To The Grind. Malheureusement, l’histoire qui a suivi, malgré un troisième album de très bonne facture, s’est avéré moins heureuse avec une séparation douloureuse entre le chanteur et le groupe.

Pourtant, Bach ne s’est pas arrêté pour autant. Le blondinet s’est particulièrement fait remarqué en 2007 avec Angel Down sorti sous son propre nom. Une vraie réussite qui fait honneur au talent qu’on lui connaît et prouve que l’ex-Skid Row en a encore dans les tripes. D’ailleurs, Bach est de retour cette année avec son successeur intitulé Kicking & Screaming et prévu pour le 23 septembre. Autant dire que le chanteur continue dans sa lancée et ne déçoit toujours pas.

Il fallait donc que nous nous entretenions avec Sebastian Bach pour marquer le coup. Un personnage à la fois rock’n’roll, drôle et extrêmement sympathique. Toutefois, deux choses frappent particulièrement dans ses propos. La première est sa profonde honnêteté. Un trait de caractère qui lui vaut sa réputation de grande gueule et a probablement été à l’origine de certains conflits relationnels. La seconde est la passion saisissante dont il fait preuve. Mais après tout, peut-être que l’une ne va pas sans l’autre. Le résultat est un entretien captivant et haut en couleur qui ravira, à n’en pas douter, autant ses fans que les occasionnels.

Au programme : son album, bien entendu, mais aussi Skid Row, le décès de l’ex-chanteur de Warrant Jani Lane pour qui Bach avait rédigé un hommage, la vie de rock star, le frontman de Guns N’ Roses Axl Rose avec qui il est lié d’une grande amitié et bien d’autres sujets.

Lire l’entretien…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3