ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

SCORPIONS ARE NOT QUITE DONE YET


A year and a half ago, when we interviewed guitarist Matthias Jabs, we thought it was probably the last opportunity we’d have to talk to him as a member of Scorpions, given that the band had shortly before announced their decision to go on a farewell tour.

And yet here we are, interviewing him again. The band’s tour is getting longer by the day (it will probably last till 2013, Matthias confessed) and they’re teasing us with their new album, which contains re-recorded Scorpions classics from the eighties and covers from the sixties – bands, and more generally an era, that influenced them greatly. This album is called Comeblack, like a pun to say: “You think we’re not leaving for real? Well, this title will make it look like a fake comeback”.

Our questions were mainly focused on the nature and the composition of this new album. And because in 2010 the guitarist affirmed that the band is not really into duets (“We’ve never liked recording duets, even if that’s all record companies ask for, for marketing reasons, not musical”), we didn’t fail to interrogate him about the controversial “Still Loving You” cover featuring Amandine Bourgeois. As for their work on the covers, it was meticulous, the band going as far as refusing to record this or that cover, deemed too unconvincing.

With great honesty did Matthias talk about the issues only a band with such a reputation can encounter: when do stop? How and where? How to create a global setlist covering forty years?

A discussion which also covers the various projects the band wish to bring to life before turning over an entirely new leaf.

Interview…



Interview   

Scorpions n’en a pas encore tout à fait fini


Il y a un an et demi de cela, interviewant le guitariste Matthias Jabs, nous pensions que c’était sans doute la dernière occasion que nous aurions de lui parler en tant que membre des Scorpions puisque le groupe avait annoncé peu de temps auparavant sa décision de démarrer une tournée d’adieux.

Aujourd’hui, nous nous entretenons à nouveau avec Matthias, leur tournée ne cesse de s’allonger (sans doute jusqu’à 2013 nous avouera-t-il) et ils nous taquinent avec leur album, composé de réenregistrements de certains de leurs classiques des années 80 et de reprises de titres des années 60. Des groupes, et plus généralement une époque, qui ont représenté une influence considérable. Le nom de ce disque est Comeblack, comme un jeu de mots qui signifierait : « Vous croyez qu’on ne part pour de vrai ? Eh bien, on va prendre l’air de revenir pour de faux avec ce titre. ».

C’est donc autour de la nature et de la composition de ce nouveau disque que nous avons axé nos questions. Alors qu’en 2010, le guitariste nous affirmait que le groupe n’aime pas faire de duo (« Nous n’avons jamais aimé enregistrer des duos, même si les maisons de disques ne demandent que ça, pour des raisons marketing et non musicales »), nous n’avons pas manqué de l’interroger sur leur reprise controversée de « Still Loving You » avec la chanteuse Amandine Bourgeois. Quant au travail effectué sur les reprises, il a été minutieux, le groupe ayant même refusé d’enregistrer telle ou telle reprise, ne la jugeant pas assez convaincante.

C’est avec sincérité que Matthias nous a parlé des problématiques que seul un groupe d’une telle notoriété peut rencontrer : Quand s’arrêter ? Comment et où s’arrêter ? Comment concevoir une setlist mondiale et couvrant 40 ans de carrière ?

Un entretien qui revient également sur les différents projets que le groupe souhaite réaliser avant de définitivement tourner la page.

Interview…



Nouvelles Du Front   

Scorpions : c’était vraiment pas la peine…


Quand nous avions appris il y a environ deux semaines que les Scorpions « revenaient sans revenir » avec le disque Comeblack, album de réenregistrements de certaines de leurs chansons, nous ne nous étions pas moqués, laissant libres les Allemands de dépoussiérer quelques classiques.

Quand nous avons appris en même temps que le titre « Still Loving You » avait été repris par le groupe en duo avec Amandine Bourgeois comme un hommage au public français, nous ne nous sommes pas plaints du fait que la chanteuse sorte de La Nouvelle Star (alors que le groupe aurait pu choisir une artiste plus en vue ou au talent plus reconnu, et pourquoi pas choisie plutôt dans la scène rock ou metal) et avons plutôt goûté cet égard venant de ce très grand groupe envers nous.

Mais voilà, là, quand on entend finalement un extrait de ce nouveau « Still Loving You », qu’on a tous un jour chanté à tue-tête, comme un plaisir coupable pour certains, avec une partie des paroles traduites en français (!), on se dit vraiment qu’ils n’auraient pas dû, que ce n’était vraiment pas la peine et qu’on est bien content que l’extrait ne soit pas plus long.


Animalement vôtre.



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3