ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Jesper Stromblad (ex-IN FLAMES) pense que son ancien groupe devrait changer de nom


Le guitariste Jesper Stromblad (ex-IN FLAMES) pense que son ancien groupe devrait changer de nom à cause de sa direction musicale. En savoir plus…



Interview   

In Flames sous le soleil de californie


Anders Fridén - In FlamesS’il se dit bien dans sa vie et dans son groupe, n’ayant actuellement aucune bataille à livrer, contrairement à ce que pourrait laisser entendre le titre du nouvel album d’In Flames, Battles, le chanteur Anders Fridén n’en a pas moins des convictions sur son groupe et sa musique, qu’il défend fermement. Qu’importe les avis des fans, positifs comme négatifs, vis à vis des changements qu’ils ont pu opérer dans leur musique au fil des années, In Flames fera toujours ce qu’il croit devoir faire, c’est une question d’intégrité. Et en ça, ils n’ont jamais changé.

En parlant de changement, il en fut un radical entre Siren Charms (2014) et Battles, celui de l’environnement, passant de la grisaille humide et froide du Berlin hivernal, pour le premier, au soleil de Californie, pour le second. En résulte un album plus chaleureux et positif, Fridén nous expliquant l’impact du contexte sur leur créativité. Le chanteur nous parle ainsi de la conception de Battles en compagnie du producteur Howard Benson, celui-là même qui leur a présenté Joe Rickard, qui deviendra leur nouveau batteur. Il donne également son point de vue sur les critiques qu’In Flames essuie régulièrement sur internet, y compris de la part de leur ancien guitariste Jesper Stömblad.

Lire l’interview…



News Express   

Jesper Strömblad à propos d’IN FLAMES : « content d’avoir quitté le navire qui coule »


L’ancien guitariste d’IN FLAMES Jesper Strömblad est revenu via son Facebook personnel sur une interview de 2014 de ses anciens collègues, le chanteur Anders Fridén et le guitariste Björn Gelotte, où ces derniers expliquent que c’est désormais plus facile de composer à deux sans faire de compromis et qu’ils se complètent bien. Dans son post, Strömblad déclare être « content d’avoir quitté le navire qui coule. » En savoir plus…



News Express   

Jesper Strömblad (ex-IN FLAMES) quitte THE RESISTANCE


L’ex-guitariste d’IN FLAMES Jesper Strömblad quitte THE RESISTANCE, qu’il avait pourtant lui-même formé en 2011 et qui a sorti son deuxième album, intitulé Coup de Grâce, le 22 janvier dernier chez earMusic. En savoir plus…



News Express   

Jesper Strömblad (THE RESISTANCE, ex-IN FLAMES) se lance dans un projet solo


Le guitariste Jesper Strömblad (THE RESISTANCE, ex-IN FLAMES) informe sur sa page Facebook qu’il se lance dans un projet solo sans toutefois donner de dates précises même si cela devrait être le cas l’année prochaine comme le prouve la légende de la photo qui illustre son message Facebook. « Vous voulez me voir en solo ? Ce ne sera pas un nouveau Colony, ni un Siren Charms… Juste moi avec mes guitares et mélodies pour voir ce qu’il va en ressortir » écrit le guitariste.



News Express   

Jesper Strömblad revient sur son départ d’IN FLAMES et donne son sentiment sur l’évolution du groupe


Le guitariste Jesper Strömblad (ex-IN FLAMES, THE RESISTANCE) revient sur les raisons de son départ d’IN FLAMES, qui s’est déroulé en 2010, sur sa page Facebook. Si un problème d’alcoolisme avait été évoqué à l’époque, le musicien insiste également sur l’orientation musicale actuelle du groupe qui ne lui correspondait pas. En savoir plus.



Interviews   

Jesper Strömblad leads The Resistance


Guitarist Jesper Strömblad is not only the founding member of the now inevitable In Flames, but also has been, during many years, one of its creative forces. But it seems that the band’s orientation for the last few years, leaving more and more behind the Swedish death-metal of its origins for a more modern and “americanized” one, was the final blow for him. “When I feel that I have to go into the studio in order to be forced to write things, I think it is the right moment to move on” says Jesper in the following interview. So he packed his bags and concentrated himself on a band that would satisfy a 100% his desire.

The Resistance, whose vocalist is Marco Aro (The Haunted’s frontman), keeps a tradition of a dirty and more aggressive death-metal alive, with some hardcore influences. There is sure something liberating in this new band, but there is also Jesper Strömblad’s will to get rid of compromises.

Jesper Strömblad talks about all this, about the reasons of his departure from In Flames or what happened with his bass player Alex Lösback Holstad, with sincerity in the following interview.

Read the interview…



Interview   

Jesper Strömblad mène la résistance


Le guitariste Jester Strömblad est non seulement l’un des membres fondateurs du désormais incontournable In Flames, mais a également été pendant longtemps l’une de ses forces créatrices. Mais il faut croire que l’orientation du groupe ces dernières années, s’éloignant de plus en plus du death metal suédois d’origine pour aller vers un metal plus moderne et américanisé, a eu raison de sa passion pour le groupe. « Quand je commence à me sentir obligé d’aller en studio pour ensuite me forcer à écrire des trucs, je pense que c’est le moment de passer à autre chose » nous dit-il dans l’interview qui suit. Alors Strömblad a fait ses valises et s’est concentré sur un groupe qui correspond à 100% à ses désirs.

The Resistance, dont la voix n’est autre que Marco Aro, actuel hurleur chez The Haunted, renoue très largement avec un death metal plus sale et virulent, avec quelques influences hardcore. Il y a sans doute quelque chose de libérateur dans ce nouveau groupe, il y a aussi visiblement une volonté de la part de Jester Strömblad de ne plus s’encombrer de compromis.

Mais tout ça, Strömblad nous en parle, avec sincérité (que ce soit les vraies raisons de son départ d’In Flames ou le cas de son ancien bassiste Alex Losbäck Holstad), dans l’entretien qui suit.

Lire l’interview.



Interviews   

Is the In Flames flame still burning?


Today, one thing is for sure; old school In Flames fans have divided opinions about the band. The band are quite obviously transformed since the days of Reroute To Remains and have adapted to a more modern sound without losing their identity. However, In Flames are not interested in their grumpy fans and according to front man Anders Fridén, the band’s popularity has never ceased to increase and it’s impossible for an artist to please everyone. Therefore, it’s best to think about their own interests first if the flame is still burning bright.

In fact, this is wherein the doubts following latest events lie: Jesper Strömblad, the founder and one of the leading composers of the band quit. Following alcohol problems, tense relations between band members etc, the main question that comes to mind is: what will be the impact on the band? Fridén had a clear answer for us: “It’s not that much different, to be honest. For us, it’s not such a huge departure.” In fact, it seems that issues leading to Strömblad’s departure had been around for a while, : “In Flames is way bigger than me, Björn, Peter, Daniel and Jesper as people.” Upon hearing the new album, Sounds Of A Playground Fading, you can tell that In Flames are going strong as though nothing ever happened. They picked up right where they left things with A Sense Of Purpose, by developing ideas further, introducing new ones, etc.

But let’s give way to the singer to give us some more detail about this…

Click here to read the interview…



Interview   

In Flames a-t-il encore la flamme ?


Une chose est sûre, c’est qu’aujourd’hui, In Flames est loin de faire l’unanimité parmi ses plus anciens fans. Il faut dire que le groupe s’est métamorphosé, de manière particulièrement évidente depuis Reroute To Remains, pour proposer une musique davantage dans l’air du temps, sans pour autant perdre son identité. Mais In Flames, eux, les ronchons, ça ne les intéressent pas. Peut-être ont-ils raison car d’une part, comme le précise le frontman Anders Fridén, la popularité du groupe n’a cessé de croître et puis parce qu’il est clair que, lorsqu’on est artiste, contenter tout le monde relève souvent d’une mission impossible. Alors autant de prime abord se contenter soi-même. Encore faut-il avoir la flamme avec soi.

Justement, le doute s’est installé dernièrement suite à un événement : le départ du fondateur du groupe et l’un des principaux compositeurs, Jesper Strömblad. Problèmes d’alcool, relation émoussée entre membres du groupe ; on vous passe les détails mais une question vient à l’esprit : quel en sera l’impact sur la musique du groupe ? Fridén y répond de manière claire : « très honnêtement, ce n’est pas très différent. Pour nous, ce départ n’est pas si grave. » D’ailleurs les problèmes qui ont mené au départ de Strömblad ne semblent pas tout neufs, « ça fait un bon moment qu’on cachait ces problèmes » confie Fridén, et de toutes façon, selon ce dernier « In Flames est bien plus important que moi, Björn, Peter, Daniel et Jesper en tant qu’individus. » Il suffit par ailleurs d’écouter le nouvel album du groupe, Sounds Of A Playground Fading, pour s’en rendre compte : In Flames fait son bonhomme de chemin comme si de rien n’était. On repart là où on s’est arrêté sur A Sense Of Purpose, on reprend certaines idées pour les développer, on en introduit de nouvelles, etc.

Mais laissons le chanteur lui même expliquer tout ceci…

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3