ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

Archgoat a fait tanguer la péniche


Voici une affiche assez luxueuse et variée ce soir. Pour The Apocalyptic Triumphator sorti en 2015, Archgoat a beaucoup tourné avec à la clé un passage au Divan du Monde puis au Hellfest en 2016. Le reste de l’affiche nous présente Eggs Of Gomorrh mais surtout Svartidauði, membre majeur de cette fameuse scène black metal islandaise. Et on complète avec qualité puisque le duo Bölzer offrira l’un des sets les plus réussis de la soirée.

Eggs Of Gomorrh propose un black metal efficace qui fait passer un bon moment bien que relativement court. Pour autant, rien de nouveau sous l’horizon à part une énergie bien présente. On ressent surtout durant ce set un chaos constant et des morceaux qui se ressemblent. Sont proposés un blast omniprésent et une guitare ne prenant aucune pause, ainsi qu’un chant guttural incitant à la destruction.

Lire la suite…



CR De Festival   

Le Roadburn se vit plus qu’il ne se raconte


Pour certains amateurs du genre, la Mecque du metal, c’est le Hellfest. Pour d’autres, c’est le Wacken. Et pour d’autres encore, c’est le Roadburn : plus confidentiel, orienté majoritairement vers les zones les plus expérimentales du genre (doom, black, prog…) ne boudant ni le rock ni la folk. En vingt ans d’existence, le festival néerlandais est véritablement devenu une institution. C’est donc du monde entier qu’affluent novices et habitués vers le centre de Tilbourg, au sud des Pays-Bas. Se déroulant sur trois jours et suivi de l’Afterburner, dernière journée de concerts au rythme moins soutenu, il accueille une centaine de groupes mais aussi des conférences, des expositions et des projections. De quoi en prendre plein les yeux et les oreilles en somme. Sous un soleil radieux, les festivaliers se relaxent, prennent leur temps pour passer d’une salle à l’autre, le tout dans une ambiance très conviviale. À plusieurs reprises l’on croisera Walter Hoeijmakers alias « Monsieur Roadburn », la tête du festival, manifestement fatigué mais souriant et toujours disponible pour les festivaliers souhaitant échanger quelques mots avec lui.

Tenant autant de la rencontre artistique que du festival, le Roadburn se vit plus qu’il ne se raconte, mais voici un aperçu des quatre journées de cette édition 2015.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Mass Hysteria @ Transbordeur
    Slider
  • 1/3