ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Joe Lynn Turner : ce qu’il a dans le ventre


Quinze ans que Joe Lynn Turner n’avait pas proposé de nouvel album solo. Simplement, désireux de « faire quelque chose de spécial, de différent, d’artistique, de plus profond », il attendait le bon moment. La bonne rencontre aussi, en quelque sorte. C’est lorsqu’il a croisé le chemin de Peter Tägtgren qu’est né ce qui aurait dû devenir un nouveau projet pour finalement prendre la forme d’un nouvel album sous son propre nom, intitulé Belly Of The Beast. Le mariage des deux musiciens peut paraître curieux de prime abord tant ils sont issus de styles musicaux, de générations et de géographies différentes. Mais c’est justement là l’intérêt de cette collaboration : montrer Joe Lynn Turner, ce chanteur qui a souvent été qualifié de « pop » ou « commercial », sous un jour différent mais qui le représente tout autant.

Dans l’entretien qui suit, il nous explique ce qu’il y a derrière cet album résolument sombre, en phase avec l’« âme torturée » qu’il est, à l’image de son intérêt pour l’occulte l’ayant mené jusqu’aux confins d’un conspirationnisme débridé, aux fondements scientifiques que l’on pourra qualifier de farfelus ou discutables… On vous en laissera juges. En tout cas, ses propos nous en apprennent plus sur la complexité d’un personnage hors norme qui aura marqué l’histoire du rock, que ce soit au sein de Rainbow, du groupe d’Yngwie Malmsteen et même de Deep Purple. Un album dont il se sert également pour révéler être atteint d’alopécie totalis depuis l’âge de trois ans – une maladie entraînant la perte totale des cheveux. Il nous parle ainsi également, avec beaucoup de sincérité et de manière touchante, de son expérience à vivre avec cette condition que ce soit quand il était enfant ou quand il se faisait une place, usant d’une perruque, dans un milieu musical dominé par les cheveux longs.

Lire l’interview…



News Express   

HYPOCRISY a terminé son nouvel album


Peter Tägtgren a annoncé sur ses réseaux sociaux que la formation suédoise de death metal mélodique HYPOCRISY avait terminé l’enregistrement, le mixage et le mastering de son nouvel opus. Voir les détails…



News Express    Radio Metal   

ANTENNE : Hard Time Machine proposera une rétrospective du producteur Peter Tägtgren ce jeudi soir


L’émission de Radio Metal qui remonte le temps, Hard Time Machine, proposera une rétrospective autour de la carrière musicale du producteur Peter Tägtgren ce jeudi 10 décembre 2020. Elle démarrera à partir de 20h sur notre antenne. Voir le programme de l’émission…



News Express   

LINDEMANN annonce la fin de la collaboration entre Till Lindemann et Peter Tägtgren


Les musiciens Till Lindemann (RAMMSTEIN) et Peter Tägtgren (HYPOCRISY, PAIN) annoncent officiellement la fin de leur collaboration sur le projet LINDEMANN. Le DVD live des concerts de Moscou sortira malgré tout au printemps 2021. En savoir plus…



News Express   

LINDEMANN a terminé l’enregistrement de son nouvel album


LINDEMANN a terminé l’enregistrement de son nouvel album. Le deuxième album de ce projet, mené par le chanteur Till Lindemann (RAMMSTEIN) et Peter Tägtgren (HYPOCRISY, PAIN), est « terminé, produit et mixé » a indiqué ce dernier sur son compte Facebook. Aucune date de sortie n’a été communiquée pour le moment.



Interview   

Possessed rebâtit sa cathédrale


Si l’on peut trouver un bel exemple de résilience dans la grande famille du metal au sens large, c’est bien celui de Jeff Becerra. En 1989, deux ans après avoir vu le groupe en lequel il tenait tant se désagréger, pris pour cible dans un braquage, il se retrouve paraplégique. Puis, en pleine dépression, il laisse la drogue et l’alcool le consumer à petit feu, avant de reprendre sa vie en main. Son récit, qu’il nous raconte en début et fin d’interview, est poignant.

En filigrane de cette remontée des abysses : sa passion indéfectible pour Possessed, le groupe qui a donné au death metal son nom et ses principales caractéristiques, inspirant l’un de ses premiers disciples, un certain Chuck Schuldiner. Trente-deux ans après le split du groupe, le voilà qui, triomphant, fait son retour discographique avec Revelations Of Oblivion. Un album trempé dans la fournaise originelle du death metal, satanique à souhait, même si Jeff Becerra, en tant que croyant (il a même songé à devenir prêtre dans sa jeunesse !), reconnaît lui-même la complexité de sa relation à Dieu et à Satan. Jeff Becerra nous raconte.

Lire l’interview…



Interview   

Carach Angren : Ardek et son orchestre


Carach Angren est doucement mais surement en train de s’imposer en référence en matière d’orchestrations dans le metal, auprès du public mais aussi des autres professionnels et artistes, puisque sa tête pensante, le claviériste Clemens « Ardek » Wijers, réalise de la musique pour des court-métrages en tout genre et de la publicité, mais s’est également illustré auprès d’artistes tels que Lindemann, Pain ou Ex Deo sur leurs dernières œuvres respectives. Et peut-être que la clef de son succès est à la fois son caractère obsessionnel et son sens du dosage dans un genre pourtant réputé pour sa surenchère.

Aujourd’hui, Carach Angren revient avec un nouvel opus de « horror metal » (gare à ceux qui parlent de « black metal symphonique »…), baptisé Dance And Laugh Amongst The Rotten et dont l’objectif premier est de divertir l’auditeur et de lui filer des frissons via des histoires de fantômes. Nous avons donc longuement échangé avec lui à ce sujet, et saisi l’occasion pour en savoir plus son processus créatif, sa vision artistique, y compris dans son travail orchestral, son background, sa collaboration avec Lindemann, etc.

Lire l’interview…



Galerie Photos   

Nancy On The Rocks Festival @ Zénith, Nancy, France – 04/11/2016




Interview   

Peter & Sebastian Tägtgren : extraterrestres de père en fils


Peter & Sebastian TägtgrenVendredi dernier nous étions au Nancy On The Rocks, où se produisaient notamment Max et Iggor Cavalera, Apocalyptica, Lordi mais également Pain. Nous avons justement pu croiser Peter Tägtgren et son fils Sebastian (sur la photo ci-contre lorsqu’il était tout petit), qui suit désormais son père en tournée, non seulement en tant que membre de la tribu Tägtgren, mais également en tant que batteur de Pain. En effet, comme nous l’évoquions déjà en août, c’est lui qui a enregistré Coming Home, le dernier opus du combo.

Voici donc une petite interview express à la bonne franquette avec le père et le fils pour, à la fois, présenter ce dernier, qui n’est certes pas encore très rodé à l’exercice, et pour lancer le premier sur un sujet qu’il affectionne particulièrement : les aliens et autres théories farfelues.

Lire l’interview…



Interview   

Pain : Peter Tägtgren se recentre sur lui-même


Pain 2016Lorsque nous avions suivi Peter Tägtgren en tournée il y a quelques années, il nous avait dit en plaisantant à moitié que « les tournées sont le moment où je me repose le plus. Autrement, quand je suis chez moi, je dois travailler. » Cette phrase témoigne de manière évidente du rapport qu’a le musicien et producteur suédois au travail.

Après un album de son groupe death metal Hypocrisy puis une expérience musicale avec Till Lindemann (Rammstein), qui fut pour lui rafraîchissante, simple et spontanée, il était temps de revenir à son projet Pain, où il est véritablement seul maître à bord. Pour aborder la conception de ce nouvel album, le bien nommé Coming Home, c’est donc de perfectionnisme que nous avons parlé avec lui dans cette interview. Le disque, malgré la dimension familière qu’implique son titre et ce de manière littérale puisque le fils de Peter Tätgtren en est le batteur, est toujours tourné vers le futur, la nouveauté et les étoiles.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3