ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Serj Tankian, un artiste complet


Serj Tankian est un artiste complet. En talentueux multi-instrumentiste, c’est lui qui compose pour la quasi totalité de la musique de son album solo. A ce titre, il se remet régulièrement en question et s’essaie à de nouveaux instruments et procédés afin de découvrir ce que ceux-ci lui inspirent. Et son œuvre n’est pas à appréhender que du simple point de vue musical, puisqu’elle est l’émanation de ses diverses réflexions à propos de l’état (tant naturel qu’économique) du monde. Réflexions qu’il présente tantôt sérieusement, tantôt de manière détournée.

Une interview qui constitue une manière idéale, après avoir écouté son album, de rentrer dans son univers et de comprendre son mode de pensée.

Lire la suite…



Avant-Première   

Serj Tankian : l’album Harakiri en écoute en avant-première


2011 aura été pour Serj Tankian son année la plus prolifique artistiquement mais aussi dans ses combats idéologiques. Harakiri est en effet l’un des quatre albums qu’il a composés au cours des douze derniers mois. Quatre albums représentant l’étendue des influences de cet artiste par ailleurs multi-instrumentiste, puisqu’il y a un disque de jazz, un disque orchestral, un disque d’électro et ce Harakiri, qui est dans la continuité de ses deux premiers albums solos. Quatre univers musicaux délimités mais malgré tout explorés avec éclectisme. Sur Harakiri, l’album « le plus up-tempo et orienté punk rock [qu’il ait] écrit depuis l’époque System. », Serj saupoudre un rock dur et fou d’expérimentations inspirées et intègre avec cohérence et talent diverses influences. Comme sur « Ching Chime », où une touche orientale se marie à la perfection avec le rock déjanté de Tankian. Beaucoup d’artistes dits « barrés » semblent se satisfaire de proposer une œuvre déjantée simplement pour dérouter l’auditeur ou pour se démarquer des autres. Ce n’est en rien le cas ici. Les expérimentations, intégrées avec mesure, que présente Harakiri ont pour origine une envie de s’exprimer.

Le point de départ d’Harakiri se trouve dans le décès inexpliqué scientifiquement de millions d’oiseaux et de poissons, sur lequel Serj s’interroge. Harakiri n’est pas un concept album, bien que la mort en soit la thématique centrale. Il est plutôt une photographie du monde vu par Serj Tankian sous ses différents aspects (politiques, sociaux, économiques, mais aussi des histoires plus personnelles) et selon différents modes d’interprétation, du sérieux au comique (« Figure It Out »).

Radio Metal et Warner Music Group vous proposent de découvrir cette tranche de vie en écoutant en avant-première en streaming ce nouvel album, dont la sortie est prévue pour le 9 juillet via Reprise Records.

Et ça se trouve dans la suite…



Nouvelles Du Front   

Serj Tankian n’a pas le temps de s’ennuyer loin de System Of A Down


En octobre 2011, John Dolmayan, batteur de System Of A Down, affirmait : « [Serj Tankian] a un nouvel album solo qui sortira l’été prochain. Du coup, peut-être que vous verrez System en tournée l’été prochain, ou peut-être pas. Mais pour les gens qui attendent un nouvel album […] cela arrivera quand ce sera le bon moment et quand nous pourrons faire quelque chose qui puisse surpasser ce que nous avons déjà fait par le passé. »

Et où en est-on sept mois plus tard ? Eh bien, System Of A Down partira bien en tournée au mois d’août en compagnie de Deftones… en Amérique du Nord. Du coup, si vous ne saviez pas quoi faire de votre weekend prolongé du 15 août, vous n’aurez qu’à traverser l’Atlantique pour ne pas manquer ça. Nos lecteurs québécois, eux, auront au moins la chance de les voir près de chez eux puisque les deux groupes sont à l’affiche, le 11 août, du festival montréalais Heavy MTL. Par contre, pour un album, ce n’est pas encore ça. Surtout que, aujourd’hui, Serj Tankian n’a pas qu’un album en préparation, mais quatre !

Lire la suite…



Song For The Deaf   

Serj Tankian l’a compris, pourquoi pas vous ?


J’ose le dire, l’affirmer, le clamer haut et fort, même au risque de tomber dans un dégoûtant prosélytisme sectaire : celui qui ne s’est jamais intéressé à l’œuvre de Frank Zappa ne peut pas dire qu’il y connaisse quoi que ce soit à la musique du XXe siècle ! Sans avoir fait ne serait-ce que la plus petite expérience de l’imposant héritage de cet artiste, celui qui se tournera un jour vers le paysage de sa connaissance de la musique moderne verra à jamais dans ce tableau une faille immense défigurant ses prétentions de mélomane. Et cela vaut pour tout un chacun : chevelu, tondu, rastaquouère ou entre deux.

Mais vous pouvez être sauvés, ô mes frères et mes sœurs (ouh la, oui, ça y est, je vire au fichu prédicateur) car tout n’est pas perdu ! Bin, oui, ce n’est pas comme si toute la disco du moustachu avait disparu avec lui de la surface du Globe, en 1993, année de sa mort, parbleu ! Avec plus de soixante albums sortis de son vivant (et ce sur moins de trente années de carrière, excusez du peu), ça ne va pas se volatiliser comme… Bref. S’il faut faire votre catéchisme en la matière, voilà une première prise facile pour les oreilles les moins entraînées à la musique aussi géniale que variée, aussi complexe que déglinguée de Zappa, grâce à une voix que vous connaissez sans doute mieux : celle du chanteur de System Of A Down Serj Tankian.

Lire la suite…



Live Report   

System Of A Down fait sauter Bercy


Deux jours après avoir effectué son premier passage parisien, System Of A Down remettait le couvert hier soir dans un Bercy de nouveau sold out.

Les Américains de Clutch assuraient la première partie. Du heavy blues avant la musique déjantée de System, le pari était osé mais fut une réussite. En effet, malgré un son beaucoup trop fort qui empêchait de saisir toutes les nuances de sa musique, Clutch aura proposé une prestation très honorable saluée comme il se doit par la foule. Le groupe sait à merveille manier les changements de rythmes et le talent de son batteur Jean-Paul Gaster, impressionnant de maîtrise, n’y est pas étranger. Si le quatuor reste assez statique, les gammes bluesy des compos de Clutch ont fait taper plus d’un pied ce soir. A revoir d’urgence au Hellfest dans une semaine.

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Ce System a du bon


Comme dirait celui qu’admire au plus haut point Metalo dont vous trouverez la photo ici : c’est génial ! Oui, c’est confirmé, System Of A Down est bel et bien de retour. Avec leurs nombreux projets parallèles, les SOAD avaient mis le groupe entre parenthèses mais une interview donnée récemment par le batteur John Dolmayan confirme le prochain retour du System sur les planches en 2011.

Un vrai événement tant ce groupe a marqué les esprits par son metal avant-gardiste et parfait. La formation américaine ayant probablement atteint son nirvana avec le formidable Mezmerize et ses 36 petites minutes de metal barré et unique. En plus, sur scène, System Of A Down vaut le coup d’être vu pour son humour décapant, les facéties de ses musiciens et pour l’interprétation haute en couleur de titres extrêmement variés dont les changements de vitesse, virages à 180 degrés et folies vocales de Serj Tankian s’apparentent à une vraie course effrénée contre la montre.

En tout cas c’est avec un très grand intérêt que, pour ne pas rater l’événement, «nous mettrons nos montres à l’heure » comme l’avait perfidement lancé François Bayrou en pleine face de Julien Dray lors d’une séance à l’Assemblée Nationale après que ce dernier ait eu à rendre des comptes… pour son amour des montres, justement.

Edit le 22 décembre 2010 à 10h28 : Après la date du 6 juin 2011 à Paris déjà sold-out, une deuxième date vient d’être rajoutée à Bercy le 8 juin.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • mardi, 31 mars 2020 à 9:04
    Testament : l’ADN d’un titan
    lundi, 30 mars 2020 à 14:49
    Avatarium : Premières suédoises !
    vendredi, 27 mars 2020 à 19:11
    Till Lindemann (RAMMSTEIN) est en soins intensifs
    vendredi, 27 mars 2020 à 18:53
    Opeth – Sorceress
    vendredi, 27 mars 2020 à 17:04
    DARK SARAH : les détails du nouvel album Grim
    vendredi, 27 mars 2020 à 15:31
    Testament – Titans Of Creation
    1/3