ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Disquaire : le métier volé


Le téléchargement illégal a fait du mal à l’industrie de la musique et est en train d’éradiquer la profession de disquaire qui n’en demandait pas tant. Bien sûr le téléchargement n’est pas le seul facteur de mutation (la connerie des maisons de disques en est un beau également) mais on pourra dire que les pilleurs du web auront grandement contribué à la métamorphose de notre secteur d’activité, en l’occurrence la musique.

Metalorgie nous révèle via Numerama.com que les ventes de disques continuent irrémédiablement à se casser la figure en France avec une baisse de plus de 25 millions d’euros de chiffres d’affaires par rapport à l’année dernière (dvd musicaux compris). Maintenant que les décisionnaires du marché du disque sont en train de creuser la tombe des disquaires, la musique numérique représente près de 13% de part de marché. Même si son évolution a tendance à stagner. Cela va dans notre sens, à nous médias et – plus globalement – acteurs du web, mais il est un peu triste de constater que cela a des conséquences négatives sur des métiers qui nous sont particulièrement chers.

Ne jamais laisser la porte entrouverte devant la piraterie et prendre toute la mesure de l’effet papillon : voilà ce qu’il faut retenir de tous ces chiffres qui sont avant tout le fruit d’un manque de réaction des politiques, ainsi que des décisionnaires du monde musical, face au téléchargement illégal.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3