ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

News Express   

Ron « Bumblefoot » Thal (GUNS N’ ROSES) souhaiterait se consacrer avant tout à sa carrière solo


Ron « Bumblefoot » Thal (GUNS N’ ROSES) souhaiterait se consacrer avant tout à sa carrière solo. C’est ce que le guitariste a déclaré dans le cadre d’une conférence de presse pour son nouvel album solo qui s’est déroulée vendredi dernier à Brooklyn. Lire sa déclaration.



News Express   

Ron « Bumblefoot » Thal (GUNS N’ ROSES) va bientôt sortir son nouveau disque


Le guitariste de GUNS N’ ROSES Ron « Bumblefoot » Thal annonce sur son site internet qu’il apporte en ce moment même les dernières touches à son nouvel album solo qui sortira au début de l’année prochaine.



Nouvelles Du Front   

Rex Brown (Pantera) et Bumblefoot (Guns N’ Roses) se font des bisous


Un groupe se forme essentiellement par envie de faire quelque chose ensemble. Certains le font aussi parce que les musiciens qui le composent se sentent des points communs tout en trouvant chacun dans l’autre un complément, ce qui lui manquait pour faire monter la sauce dont on se savait n’être qu’un ingrédient. Et des fois, cet amalgame, on le peaufine, on le renforce, on l’étire (parfois un peu trop) et ce groupe dure longtemps. Ou pas. Dans ce dernier cas, où un groupe s’arrête et se sépare, les musiciens cherchent bien souvent d’autres musiciens pour tenter de retrouver cette alchimie et continuer à partager cette histoire d’amour personnelle de la musique avec d’autres.

Et des fois, ces musiciens viennent de groupes qui ont marqué l’histoire d’un genre et alors on appelle leur union un « supergroupe ». Même si beaucoup n’aiment pas ce terme, qui cache en réalité un fait tout simple : juste une bande de mecs qui aiment la musique et aiment en jouer ensemble.

Et d’autres fois, des groupes se forment presque par hasard, au détour d’une expérience commune dont le but initial n’était pas forcément ni totalement la musique elle-même. Et le dernier exemple de ce genre en date réunit des membres actuels et anciens de Pantera, Guns N’ Roses et Whitesnake. Excusez du peu.

Lire la suite…



Potin   

« Ha si j’étais riche » sur un air de Guns N’ Roses


« Quand tu es riche, tu as toujours raison » dit la chanson. Et les pauvres auront toujours tort car, en réalité, on ne se plaint de l’argent que quand on n’en a pas. Et quand on n’en a pas, qu’est-ce qu’on y connaît à l’argent ? Et ce serait donc le comble du comble (comme un muet qui dit à un sourd qu’un aveugle les observe) qu’un homme riche se plaigne d’avoir trop d’argent. Donc il lui faut le dépenser de toutes les façons possibles. Si vous êtes milliardaire, vous n’allez pas garder tout cet argent traîner dans une banque ! A quoi ça sert sinon de l’avoir gagné ? Faites vous construire une piscine en or, invitez le Dalaï-lama à prendre l’apéro autour pendant que Katy Perry vous passe de la crème solaire. Allez-y ! Tout s’achète, tout est à vendre ! Même le Dalaï-lama : promettez-lui que vous ferez un gros chèque pour l’association caritative de son choix entre les chips et les olives. Quand tu es riche, tu as toujours raison !

Tu n’es pas branché bouddhisme, Katy Perry, crème solaire et apéro ? Mais tu aimes le hard rock (ou pas car, au fond, tout ce qui importe, c’est que tu aies le fric à la fin), la Côte-d’Azur et tu ferais bien venir un groupe à ton mariage ? Eh bien, tu te maries à Saint-Tropez ; après tu peux y réfléchir jusqu’à la dernière minute et tu fais venir l’un des plus gros groupes de hard rock encore en activité : Guns N’ Roses ; si tu y mets le prix, ils débarquent d’Espagne, entre deux concerts, un jour de repos et ils arrivent en jet privé.

Lire la suite…



Live Report   

Axl invente le concert parfait


Avouons-le, nous sommes allés à ce concert des Guns N’ Roses un peu méfiants… Nous avons tous eu vent du caractère difficile d’Axl Rose, capable de quitter un concert au bout de cinq minutes si quelque chose ne lui plaît pas. Méfiants aussi pour l’avoir déjà vu en 2006 changer de tenues toutes les cinq minutes pendant le concert ou pour ses arrivées sur scène très tardives, après deux heures d’attente.

Sans compter le message suivant, reçu le jour même à 17h par notre photographe : « Suite à des articles de presse qu’il n’a pas appréciés, le groupe a malheureusement finalement décidé de n’accepter AUCUN photographe pour ce soir. » Pas certain que cela arrange davantage la presse d’Axl Rose… Oui Axl Rose, ou tout du moins son management, car voilà ce que Ron « Bumblefoot » Thal, le très sympathique guitariste du groupe, nous répond lorsque nous le contactons quelques minutes plus tard pour en savoir plus : « Lol, tu me l’apprends… essaie de rentrer ton appareil photo et prends ce que tu peux ! Fuck 😛 » Tout ça pour finalement changer d’avis et accepter les photographes à deux heures du show… Il n’y a pas à dire les voies de Guns N’ Roses et son frontman restent impénétrables.

Alors, forcément, méfiants nous étions. Mais très franchement, nous n’aurions pas dû…

Lire la suite…



Nouvelles Du Front   

Jim Marshall : plus qu’une marque


On aurait presque oublié qu’il existait un homme derrière ce nom. Certes, il n’existe pas un jeune guitariste de rock qui n’ait pas branché ou rêvé de brancher son jack dans un Ampli Marshall. Mais Jim Marshall aura été dépassé par sa propre création, dépassé par la popularité de l’Ampli Marshall. A tel point que Marshall est devenu dans l’imaginaire collectif plus qu’une marque, un produit en soi, presque un synonyme de l’ampli lui-même. On ne joue pas sur un Ampli Marshall. On joue sur un Marshall.

C’est là toute la réussite de Jim Marshall. Au-delà de sa popularité, son idée a dépassé son statut de marque et est devenu un symbole indissociable de notre univers musical rock et metal. C’est pourquoi le décès hier de Jim Marshall à l’âge de 88 ans a ému le monde du rock qu’il a contribué à transformer dans les années 60 permettant, avec des artistes comme les Who, Jimi Hendrix, Led Zeppelin, Cream, au hard et au metal de naître à travers ses créations. Nous avons par conséquent souhaité donner la parole aux artistes (mais pas seulement) afin de lui rendre hommage. Les réponses ont été immédiates et nombreuses. Nous en attendons d’autres et mettrons à jour cet hommage au fur et à mesure que nous les recevrons.

EDIT 17 avril : Article édité avec l’hommage de Michael Schenker

Cliquez ici pour découvrir ces différents hommages…



Nouvelles Du Front   

On n’est qu’à moitié rassuré


Début juin, on avait frôlé la tragédie : Ron Thal, alias Bumblefoot, guitariste de Guns N’ Roses, alias « mister Cherry on the cake », avait survécu à un grave accident de voiture qui avait totalement détruit son véhicule mais l’avait tout de même gardé vivant et en un seul morceau.

Aujourd’hui, nous ne sommes qu’à moitié rassurés par les nouvelles qu’il nous donne de sa santé sur sa page Facebook : « L’accident a été pire que je ne l’avais montré. je ne pouvais plus bouger mes doigts ou lever mon bras devant moi, la douleur et l’incertitude quant à l’avenir étaient assez grandes pour me faire envisager le suicide plutôt que de passer trente ans à souffrir en permanence. » Cet accident a donc failli nous arracher deux fois un homme aussi agréable que Ron Thal.

Par bonheur, les choses semblent s’arranger : « je me suis entraîné dur pendant deux mois, thérapie physique, docteurs, examens, mais c’est la première fois que je vais jouer un concert avec une sangle de guitare pressant ma nuque et engourdissant mon bras gauche. J’essaierai de faire de mon mieux. » Il parle là d’un concert où il fera une apparition auprès de la chanteuse mexicaine Poc Saenz dont il vient de produire le nouvel album. On a hâte de le voir complètement rétabli.



Interview   

Bumblefoot : la cerise sur le gâteau d’anniversaire


On peut dire que la soirée des quatre ans de Radio Metal a été une vraie réussite. Pourquoi ? Parce qu’une véritable soirée d’anniversaire n’en est pas une sans son clown pour divertir les sales gosses. Alors, c’est vrai, beaucoup se sont donnés en spectacle, comme par exemple un certain catcheur ayant fait une irruption aussi rapide que la mandale que Metal’O Phil lui aura administré ou un certain Eddie « l’incruste » Murphy qui, après s’être fait offrir un breuvage alcoolisé s’exclamait : « je ne vous aime pas ! ». Mais le vrai clown du spectacle avait les cheveux longs, la barbe longue, faisait preuve d’une infinie sagesse et apparut de manière (presque) miraculeuse. Non, ce n’est pas ce bon vieux pote J.C. – c’est vrai, à ce propos, qu’est ce qu’il devient celui là ?

Découvrir la vidéo de cette fameuse apparition…



Nouvelles Du Front   

Ça devait bien arriver un jour


Je ne voudrais pas avoir l’air de m’acharner sur Guns N’ Roses mais il faut avouer que ceci pendait bien au nez d’Axl Rose. Quel groupe plus que celui-ci est réputé pour ne pas être ponctuel pour commencer ses concerts ? Et nous parlons de retards se comptant en heure…

En août dernier, au festival de Reading et Leeds, cette mauvaise manie – que le groupe l’ait voulu ou non – avait considérablement raccourci le show et leur a même valu ensuite d’être bombardé de projectiles divers dès le départ de leur concert lors de leur passage à Dublin.

La cause : le leader du groupe, monsieur Rose en personne. Ron Thal, le guitar-hero de la bande, défend quand même son employeur (que voulez-vous : un groupe comme GNR reste un business avec un patron) en invoquant des problèmes de transport et la nécessité de s’échauffer la voix. OK.

Il n’empêche que deux heures de retard pour débuter un concert, ça a le don d’échauffer les sangs et tout particulièrement en Amérique du Sud, ce dont le groupe a très bien pu faire l’expérience il y a à peine plus d’un an. Il est donc normal que, avec le passage de Guns N’ Roses au futur Rock In Rio le 2 octobre prochain, l’organisation du festival ait choisi de jouer la carte de la prudence.

Lire la suite…



Éditorial   

Comment ne pas se décourager ?


« Dans les épopées, les héros n’échouent jamais dans leur volontarisme, ils n’échouent que du fait de forces qui leur sont supérieures. Moi, j’ai envie de montrer des héros qui n’ont plus envie. » Alexandre Astier, à propos de la saison 5 de Kaamelott.

Faire le choix de travailler dans le milieu de la musique ou dans toute activité de création, artistique ou entrepreneuriale, implique d’accepter de fournir des efforts démesurés pour des résultats lents et rarement à la hauteur de l’investissement en énergie.

« Il ne faut jamais se décourager ! »

Quel musicien n’a jamais entendu cette phrase à la con accompagnée d’un sourire béat des plus exaspérants de la part de personnes étrangères à cet univers qui n’ont pas la moindre idée de ce dont ils parlent et qui n’ont visiblement jamais fait face à ce qu’est réellement le découragement. Se décourager, ce n’est pas s’énerver parce qu’on n’arrive pas à progresser en shredding. Ce n’est pas se lasser de faire ses gammes au bout d’un quart d’heure.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3