ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Metalanalyse   

Korn a retrouvé son chemin


« Les gens vont être énervés à cause de ce disque. Et ça me rend encore plus excité par la sortie de The Path Of Totality. Je n’accorde aucune putain d’importance à ce que les gens pensent. Nous ne pouvons pas gagner avec les fans de Korn. Certains sont tellement coincés en 1994. Tout le monde nous appelle les parrains du nu metal et j’en ai ras-le-cul. On ne veut pas rejoindre le circuit de la nostalgie. Nous, Limp Bizkit, Staind ou toutes les merdes comme ça. J’emmerde tout ça » – Jonathan Davis (chant) dans Kerrang!

Voilà une citation qui a une résonance particulièrement ironique après l’épisode III : Remember Who You Are qui a vu Korn faire une escapade dans le passé, revenant au feeling de ses premiers albums. D’ailleurs le titre plus qu’évocateur « Souviens-toi de qui tu es » donnait le sentiment que ce retour en 1994 était pleinement assumé. Pourtant, la citation ci-dessus permet d’émettre un doute et laisse croire que l’album n’était en réalité pas vraiment là où se situaient les envies du groupe ou, tout du moins, de son frontman. En sus, ce discours met en avant la pression que peut subir le groupe face à ses fans « coincés en 1994 » et tous ceux qui les considèrent comme « les parrains du nu metal ». « Nous ne pouvons pas gagner avec les fans de Korn » affirme d’ailleurs Davis, car même avec un regard vers le passé, le groupe n’a reçu qu’un accueil mitigé – et pour cause ce passé ne leur ressemble plus. Un indignement qui montre paradoxalement que Korn accordait jusqu’alors plus d’importance à ce que les gens pensent que Jonathan Davis lui-même ne veut bien s’avouer.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3