ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Potin   

Sean Penn + Robert Smith = Ozzy Osbourne ? Bin, voyons…


Le festival de Cannes 2011 s’est clôturé hier et vous n’en avez rien, mais ab-so-lu-ment rien à carrer car c’est un monde de vendus, de pourris, de stars blindées de thunes qui se foutent du monde en pétant dans des draps de soies et dans des fringues de grands couturiers. Sauf qu’on y trouve des films qu’on ne verra sans doute plus jamais, des films chiants parce que vous n’y comprenez rien alors que vous, ce que vous aimez, c’est quand des hélicoptères bombardent un village ennemi de napalm au son de « La Chevauchée des Valkyries » comme dans Apocalypse Now, palme d’or à Cannes en 1979… No comment.

Si vous ne le saviez pas, cette année la Palme est allée à The Tree Of Life de Terrence Malick (non, vous n’y échapperez pas !) avec Sean Penn dans le rôle principal. Et du coup, la récompense n’est donc pas allé à This Must Be The Place de Paolo Sorrentino avec dans le rôle principal… Oh, Sean Penn ! Normal : un grand acteur se retrouve dans les grands films (j’imagine que c’est un grand film parce qu’il était en sélection officiel au festival) et on peut donc le retrouver dans plusieurs films à la fois.

Et dans le cinéma comme ailleurs, quand on interprète quelque chose, les journalistes veulent en savoir plus sur les influences, les références, etc. Problème : là, c’est les journalistes qui ont l’air d’en manquer, de références.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3