ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Intronaut se refuse à compromettre sa créativité


L’histoire d’Intronaut aurait de quoi décourager n’importe quel musicien prêt à se lancer dans l’aventure musicale pour vivre de sa passion… En effet, on peut ouvrir pour Tool, Meshuggah ou Mastodon sur leurs tournées américaines, jouer sold-out tous les soirs, sortir quatre albums salués par la critique internationale et ne pas gagner suffisamment sa vie pour ne vivre uniquement que de son art. C’est la dure réalité financière de l’industrie musicale d’aujourd’hui. Mais ce n’est pas ce qui dérangera un groupe comme Intronaut, attaché avant toute considération mercantile à sa liberté de création artistique.

Enraciné dans le jazz et allant parfois flirter avec les percussions indiennes ou africaines, le propos musical d’Intronaut voit large et ne se cantonne pas à un univers post-core/sludge dans lequel il évolue néanmoins mais qui est bien trop étroit pour le potentiel d’ouverture de ses musiciens. L’un des deux guitaristes-chanteurs, Dave Timnick, aussi membre de M.T. Void, l’autre groupe de Justin Chancellor (Tool), nous parle du processus de composition d’Intronaut, de leur passion pour le jazz qui ressort forcément dans leurs créations, ainsi que du dernier opus, Habitual Levitations, qui place la barre un peu plus haut que le précédent Valley Of Smoke (2010), notamment d’un point de vue vocal.

Lire l’interview.



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3