ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

BLIND GUARDIAN: CONVERSATION ON A TIME TO COME


The release of a best of is a trick as old as the music industry. But despite a certain traditional aspect, it always implies several questions. Starting with: is it the right time? For Blind Guardian, after a career of twenty-five years, the question barely needed to be asked, especially since the band, as vocalist Hansi Kürsch will tell us, had already been planning it for several years, after a suggestion from their record company. The second question would be: what songs to choose? And that’s precisely where problems arise for a band that long-lived: the choice is far wider, and therefore more difficult.

These questions are at the core of this interview. How did Blind Guardian go about devising Memories Of A Time To Come, this compilation covering twenty-five years worth of music, which will be released on January 20^th ? How does the band consider this record? Is it an assessment? The end of an era? Is Blind Guardian opening a new door with this best of? This interview with Hansi Kürsch also revolves a lot around the band’s future, this “time to come”. And according to him, this time has already come, since the band is working on an upcoming orchestral album (whose “Blind Guardian-ish” nature is still under question, as you will see) and on a new traditional album.

Just click for more info.



Interview   

Blind Guardian : discussion d’un temps à venir


Sortir un best-of, c’est vieux comme l’industrie du disque. Mais malgré cet aspect relativement traditionnel, cela implique à chaque fois tout un lot de questions, à commencer par : est-ce bien le moment ? Pour Blind Guardian, au bout de vingt-cinq ans de carrière, la question ne pouvait pas faire long feu, d’autant plus que, comme nous le dit le chanteur Hansi Kürsch, le groupe avait déjà depuis quelques années l’idée de le faire, après une suggestion de la maison de disque. La seconde question, c’est : quelles chansons choisir ? Et c’est là que cela peut devenir problématique pour un groupe d’une telle longévité : le choix est bien plus large, donc plus difficile.

Ces questions sont donc au cœur de cette interview. Comment Blind Guardian s’y est pris pour concocté ce Memories Of A Time To Come, cette compilation retraçant un quart de siècle de musique et qui sortira le 20 janvier 2012 ? Mais aussi, comment le groupe considère-t-il ce disque ? Bilan ? Fin d’une époque ? Blind Guardian ferme-t-il une porte pour en ouvrir une nouvelle à travers ce best-of ? C’est donc à la question de l’avenir du groupe, de ces « temps à venir » que nous avons aussi consacré une partie de cet entretien avec Hansi Kürsch, un avenir qui est déjà là, selon lui, puisque le groupe travaille déjà à la fois sur son futur album orchestral – dont la nature proprement « blind-guardienne », vous le verrez, est encore en discussion – et son prochain album classique.

Tout cela peut vous être révélé en un clic.



Ta Page Nocturne   

Tolkien, c’est metal


Même si cette affirmation vous parait a posteriori d’une évidence irréfutable, la chose était a priori vraie dès les années 50, époque où John Ronald Reuel Tolkien (ça fait parfois du bien de se remémorer ce que signifient les initiales J.R.R.) donnait naissance au Seigneur des Anneaux.

La fantasy en général est une influence majeure pour la scène metal. Ses thèmes, son iconographie, son bestiaire sont une source d’inspiration dans laquelle puise toujours une bonne partie des groupes de metal, quel que soit le genre pour définir son identité ou pour ses textes et sa musique. Une petite panne d’inspiration ? Parlons d’une grande bataille entre un chevalier errant et un dragon et disons qu’il s’agit d’une métaphore du peuple luttant contre l’oppression. L’oppression de qui ? Peu importe. D’ailleurs les dragons, ça marche toujours dans le metal. C’est aussi pour ça que certains groupes se basent uniquement là-dessus.

Lire la suite…



Interviews   

Guardians Of The Temple


As we were saying a few days ago : Blind Guardian are among the last guarantors of good taste in the world of heavy metal. Consequently, ever one of their releases deserves our undivided attention, all the more because they’re rare. After keeping their fan in suspense for months with studio videos and pictures, the band finally deliver their new album, entitled At The Edge Of Time. And as usual, quality is the order of the day.

Blind Guardian even dared to offer a less catchy, but denser and richer album. At The Edge Of Time is the kind of album that not only should be listened to several times to assimilate all its subtleties, but also that can be listened to several times without becoming tired of it.

André Olbrich is one of the masterminds behind Blind Guardian, as well as a talented guitarist, with an easily recognizable sonority. He’s nothing less than one of the guarantors of the band’s personality. For all these reasons, André was summoned by the higher authority of Radio Metal and asked to yield all his secrets.

Click Here To Read Next…



Interview   

Les guardians du temple


On vous en a parlé il y a seulement quelques jours : Blind Guardian est l’un des derniers garants du bon goût dans le monde du heavy metal. Par conséquent, chaque sortie mérite toute notre attention, d’autant plus qu’elle se font rares. Après plusieurs mois à faire languir les fans à coups de vidéos et photos en studio, le groupe délivre enfin sa nouvelle copie. At The Edge Of Time est son titre et comme à l’accoutumée la qualité est au rendez-vous.

Blind Guardian se permet même le luxe de proposer un album moins accrocheur mais à la richesse et la densité accrue. At The Edge Of Time est le genre d’album qui non seulement requiert de nombreuses écoutes pour en assimiler toutes les subtilités mais qui, également, s’écoute et se réécoute sans lassitude.

André Olbrich est l’une des têtes pensantes de Blind Guardian, doublé d’un guitariste de talent. Son grain sonore est à cet égard reconnaissable entre mille. Il n’est ni plus ni moins que l’un des garants de la personnalité du combo. C’est pour toutes ces raisons qu’André a été convoqué par les hautes instances de Radio Metal, à qui il a été prié de livrer tous ses secrets.



  • Arrow
    Arrow
    In Flames @ Lyon
    Slider
  • 1/3