ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Live Report   

La messe noire de Batushka


S’étant imposé comme un groupe à suivre de la scène black metal, Batushka fait salle comble pour cette date unique en France donnée à Petit Bain. La formation polonaise, dont on ne connait rien de l’identité des membres, a sorti il y a plus de deux ans un album, Litourgiya, avec lequel elle propose une mise en scène unique. Telle une messe d’église, on a ici à faire à des thématiques liturgiques orthodoxes, des chants d’églises, et un décor incluant bougies, capuches et chapelets. Un décorum qui a vite suscité la fascination chez les amateurs du genre.

Rappelons-nous que le premier concert donné par la formation était déjà au Gibus. Depuis, le groupe n’était pas revenu dans la ville lumière et c’est dans le cadre d’une affiche luxueuse qu’on le retrouve avec un autre phénomène black metal, les Suisses de Schammasch. La soirée est donc placée sous le signe d’un metal aux ambiances occultes et empreintes de spiritisme.

Lire la suite…



Live Report   

Les coups de griffe de Deströyer 666


Cela faisait un moment que les Australiens de Deströyer 666 n’étaient pas venus au centre de Paris. Ce soir ils défendent leur nouvel opus Wildfire. Connus pour dévaster les salles à coups de solos ultras rapides avec son mélange de black, thrash et death, le combo est accompagné ce soir au Divan Du Monde par les Suisses de Bölzer ainsi que par le one-man-band Trepaneringsritualen.

Dans une salle assez vide et dispersée en ce début de soirée, le leader de Trepaneringsritualen arrive sur scène avec un sac sur la tête comme Jason de Vendredi 13. Une moment assez étrange d’autant plus que le Suédois est épaulé par une simple platine qui sort des sons sombres et brouillons. Un son où le boum-boum et quelques marques de percussions sont de rigueur mais où l’on ne discerne pas grand-chose d’autre. C’est un peu le problème de ce type de samples qui restent somme toute assez brouillons et ne rajoutent pas forcément une patte puissante et intéressante à la musique. Du coup, on tente avant tout de prêter attention au récital de voix du nordiste plutôt qu’au brouhaha derrière lui.

Lire la suite…



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3