ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Nouvelles Du Front   

Rex Brown (Pantera) et Bumblefoot (Guns N’ Roses) se font des bisous


Un groupe se forme essentiellement par envie de faire quelque chose ensemble. Certains le font aussi parce que les musiciens qui le composent se sentent des points communs tout en trouvant chacun dans l’autre un complément, ce qui lui manquait pour faire monter la sauce dont on se savait n’être qu’un ingrédient. Et des fois, cet amalgame, on le peaufine, on le renforce, on l’étire (parfois un peu trop) et ce groupe dure longtemps. Ou pas. Dans ce dernier cas, où un groupe s’arrête et se sépare, les musiciens cherchent bien souvent d’autres musiciens pour tenter de retrouver cette alchimie et continuer à partager cette histoire d’amour personnelle de la musique avec d’autres.

Et des fois, ces musiciens viennent de groupes qui ont marqué l’histoire d’un genre et alors on appelle leur union un « supergroupe ». Même si beaucoup n’aiment pas ce terme, qui cache en réalité un fait tout simple : juste une bande de mecs qui aiment la musique et aiment en jouer ensemble.

Et d’autres fois, des groupes se forment presque par hasard, au détour d’une expérience commune dont le but initial n’était pas forcément ni totalement la musique elle-même. Et le dernier exemple de ce genre en date réunit des membres actuels et anciens de Pantera, Guns N’ Roses et Whitesnake. Excusez du peu.

Lire la suite…



Potin   

Il fallait oser…


Mais c’est sûr que si on n’ose pas demander, on ne risque pas de trouver.

Ceci devrait bien être à la fois l’image et l’objet de la semaine. Ce que vous pouvez voir en illustration ci contre (cliquez pour agrandir), c’est l’annonce déposée par le groupe texan Pyromania, tribute band à la gloire de Def Leppard, en quête de batteur. Laissez-moi vous en traduire le contenu : « Cherchons batteur manchot (sans prothèse) devant posséder son propre matériel professionnel et ignifugé. Pas de drogue : si vous êtes camé, vous êtes grillé. » Eh oui, rien que ça !

Pour les non-leppardologues, sachez que Rick Allen, le cogneur de Def Leppard, est totalement amputé du bras gauche depuis un accident de voiture le 31 décembre 1984 ; une tragédie et un handicap qu’il a merveilleusement surmontés en réapprenant à jouer de la batterie avec un bras et grâce à un kit étudié pour jouer de la caisse claire comme avec des charlestons.

Il n’empêche que la demande de Pyromania dépasse largement le cadre de l’hommage que rend habituellement un tribute band. Faut-il partager les malheurs de ses idoles pour prouver son amour ? Le bonheur de la musique devrait suffire et éviterait des requêtes aussi glauques dont on espère qu’il tient plus du gag que d’un appel plein de sérieux.



  • Arrow
    Arrow
    Alice Cooper @ Paris
    Slider
  • 1/3