ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Tom Warrior : transformer la douleur en art


Le Requiem est un projet inédit dans la carrière pourtant très riche de Tom G. Warrior, et même, plus largement, dans l’histoire du metal : d’ampleur spectaculaire, il s’agit de l’aboutissement d’un processus créatif dont les bases ont été posées en 1987 dans le fameux Into The Pandemonium. Il a culminé en 2019 dans une performance unique au Roadburn, le célèbre festival hollandais : la pièce, composée de « Rex Irae » et de « Winter » de Celtic Frost ainsi que d’un nouveau morceau de plus de trente minutes, a été jouée par Triptykon et la trentaine de musiciens classiques du Metropole Orkest d’Hilversum devant un public nombreux et recueilli.

Nous avions eu l’année dernière l’occasion de parler avec Tom de la genèse de ce projet de longue haleine ainsi que de la performance elle-même. Cette fois-ci, c’est à l’occasion de la sortie de l’album live tiré du concert que nous avons échangé avec cet artiste prolifique. Occupé et apaisé, il est revenu avec nous sur les dernières étapes qui ont mené le Requiem, un projet dense en émotions, à son aboutissement, mais aussi sur son groupe Triumph Of Death, porteur quant à lui (et comme son nom ne l’indique pas !) de joie et de vie pour le musicien. Au passage, il en a profité pour entrouvrir les portes sur son cheminement créatif, des débuts solitaires de Celtic Frost en Suisse au véritable processus alchimique qu’il a affiné au cours des années, lui permettant de transmuter la douleur en art, et la noirceur en or…

Lire l’interview…



News Express   

TRIPTYKON dévoile la vidéo live de « Rex Irae »


TRIPTYKON sort son nouvel album live, intitulé Requiem (Live at Roadburn 2019), ce 15 mai 2020 via Prowling Death Records / Century Media Records. En savoir plus …



Chronique   

Triptykon – Requiem


Alors que Triptykon s’attelle sérieusement à son troisième album studio – le successeur du sombre Melana Chasmata sorti en 2014 –, le groupe a décidé d’immortaliser la performance unique qu’il a livrée lors de l’édition 2019 du Roadburn. Son leader, Tom G. Warrior, qu’on ne présente plus, y revisitait plus de trente ans de carrière en parachevant son Requiem, entamé à l’âge de 22 ans avec « Rex Irae », présent sur le classique de Celtic Frost Into The Pandemonium (1987), et poursuivi bien plus tard avec « Winter », qui refermait Monotheist (2006). Les moyens exceptionnels offerts par le festival néerlandais, qui a donné à Warrior l’opportunité de travailler avec un orchestre, ont permis au musicien de composer la dernière partie de ce cycle et de boucler la boucle.

Le projet, entamé quelques mois après le décès de Martin Eric Ain, partenaire musical de Tom Warrior depuis ses débuts, s’est vite révélé titanesque. Nécessitant un an de travail acharné et les efforts conjugués de dizaines de personnes, la performance avait tout pour être historique. Et historique, elle l’a été : devant une salle comble et recueillie, Warrior et ses troupes ont refermé le dernier chapitre de l’une des épopées les plus marquantes du metal extrême (voir notre interview de Tom Warrior le lendemain de la prestation). L’événement méritait d’être immortalisé : c’est désormais chose faite avec cet album/DVD live, autant mausolée de Celtric Frost que célébration de la créativité intarissable de Warrior.

Lire la suite…



Interview   

Plongée dans le cosmos de Dark Fortress


Tout comme le cosmos que le chanteur Morean aime évoquer dans ses textes, le temps séparant les albums de Dark Fortress est en constante expansion. La faute à ce qui, paradoxalement, fait la force du groupe : ses membres dont les savoir-faire respectifs sont très demandés. Six ans se sont donc écoulés depuis Venereal Dawn pour aboutir à un huitième album, Spectres From The Old World, ce qui fait dire au guitariste-compositeur V. Santura que ce pourrait être le dernier, tant cela devient de plus en plus difficile de mettre le processus de studio en branle.

Pourtant, l’inspiration est loin d’être tarie : c’est à peine un an après la sortie de Venereal Dawn que V. Santura a connu un épisode créatif intense pendant lequel une bonne moitié des chansons de l’album lui sont venues. Des chansons qui embrassent un black metal plus abrasif et glacial en écho à certains albums passés du groupe. Mais c’était sans compter sur une seconde session créative qui, deux ans plus tard, est venue enrichir et compléter le recueil d’élans plus épiques et progressifs.

Dans l’entretien ci-après, V. Santura revient en détail sur la genèse de Spectres From The Old World, depuis son étincelle initiale jusqu’à la production, le mixage et le mastering qu’il a intégralement géré lui-même en tant qu’ingénieur-producteur de renom, évoquant toutes les difficultés qui se sont dressées sur leur chemin. On en profite également pour parler de sa vision du black metal et de ses autres projets, comme le Requiem de Triptykon ou son nouveau groupe grungy Rootbrain.

Lire l’interview…



News Express   

TRIPTYKON dévoile un trailer du nouveau CD/DVD live Requiem (Live at Roadburn 2019)


TRIPTYKON sortira son nouvel album live, intitulé Requiem (Live at Roadburn 2019), le 15 mai 2020 via Prowling Death Records / Century Media Records. En savoir plus …



News Express   

TRIPTYKON : les détails du nouvel album live Requiem (Live at Roadburn 2019)


TRIPTYKON sortira son nouvel album live, intitulé Requiem (Live at Roadburn 2019), le 15 mai 2020 via Prowling Death Records / Century Media Records. En savoir plus …



News Express   

TRIPTYKON pourrait sortir son nouvel album en 2020


Le chanteur Thomas Gabriel Fischer explique travailler sur un nouvel album de TRIPTYKON qui devrait sortir l’année prochaine.



Interview   

Le requiem de Tom Warrior


« Tu te rends compte ? Peut-être que demain, ma carrière sera fichue ! » nous confiait un Tom G. Warrior un brin anxieux la veille de sa performance à la dernière édition du Roadburn. La pression était en effet à son comble : événement unique, le concert s’annonçait l’aboutissement d’un projet entamé par le musicien il y a 33 ans, alors que Celtic Frost était au faîte de sa carrière. Intitulée Requiem, composée de « Rex Irae », sorti sur le légendaire Into The Pandemonium en 1987, de « Winter », qui fermait Monotheist en 2006, ainsi que d’une longue partie centrale inédite, jouée par les musiciens de Triptykon et un orchestre, le Metropole Orkest d’Hilversum aux Pays-Bas, la pièce n’avait en effet jamais été jouée en live auparavant. Un moment historique, donc, mais aussi un numéro sans filet pour un artiste qui, en plus de trente ans de carrière, a forgé comme peu d’autres le metal extrême contemporain.

C’est le lendemain, quelques heures après que son Requiem avait été acclamé par une salle comble, que nous avons retrouvé Tom pour échanger à chaud sur la genèse de ce projet de longue haleine. Majestueux, dense en émotion, véritable mariage du ciel et de l’enfer, le Requiem est en effet plus qu’une pièce musicale : condensé d’une carrière et de l’histoire d’un groupe mythique, c’est aussi une évocation en clair-obscur de la mort. Littéralement d’abord, celle des proches de Warrior, son ancien camarade de Celtic Frost Martin Ain en tête. Et puis plus abstraitement, celle qui semble être la muse inépuisable de l’artiste, toujours inextricablement liée à son processus de création. L’occasion aussi de faire un point sur les autres projets de cet artiste prolifique qui a encore beaucoup à nous offrir…

Lire l’interview…



News Express   

TRIPTYKON se produira au Roadburn 2019


Le Roadburn Festival se tiendra du 11 au 14 avril 2019 à Tilburg (Pays-Bas). En savoir plus…



Galerie Photos   

Temple @ Hellfest, Clisson, France – 21/06/2015




  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3