ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interviews   

Dark Tranquillity in search of their own truth


For their new record, Dark Tranquillity put some pressure on their shoulders. Afraid of repeating themselves, the band confessed that they constantly postponed its conception, choosing to be instead on the road. When the Swedish guys finally decided to make it, they tried hard to change their way of writing, not without keeping what is one of their most fundamental characteristics, that is to give their record a dynamic and a unique personality. When it comes to Dark Tranquility, you listen to each record completely.

Lyrically speaking, this album’s colour focuses on the notion of truth. Is there an objective, absolute truth ? And if so, could man disregard these subjective filters attached to his memories, his beliefs in order to see it ?

Mikael Stanne, the band’s very humble vocalist, tells us more.



Interview   

Dark Tranquillity à la recherche de sa vérité


Pour son nouvel album, Dark Tranquillity s’est mis la pression. Effrayé à l’idée de se répéter, le groupe avoue avoir procrastiné, préférant repartir en tournée plutôt que de commencer à écrire son nouveau disque. Quand enfin les Suédois se sont décidés à le faire, ils se sont efforcés à changer leurs automatismes, non sans garder une de leurs valeurs fondamentales, à savoir donner à l’album une identité propre et une dynamique. Pour Dark Tranquillity, un album s’écoute dans son intégralité.

Côté paroles, la couleur de ce disque se concentre sur la notion de vérité. Existe-t-il une vérité objective, absolue ? Et si oui, l’homme peut-il réussir à faire abstraction de filtres subjectifs liés à ses souvenirs, ses croyances, etc. pour la voir ?

Le très humble vocaliste Mikael Stanne nous en parle.



  • Arrow
    Arrow
    Tool @ Hellfest
    Slider
  • 1/3