ENVOYEZ VOS INFOS :

CONTACT [at] RADIOMETAL [dot] FR

Interview   

Vredehammer et la philosophie de Per Valla


Le parcours de Per Valla et son groupe Vredehammer est pour le moins insolite. Fan de Vangelis et Mike Oldfield, puis John Petrucci, Per s’est ensuite tourné vers le metal extrême. Il fonde Vredehammer d’abord comme une blague pour en arriver à un premier album prometteur, Vinteroffer (2014), et un second album explosif, mélodique et gorgé de riffs, Violator (2016). Entre-temps, il a fait un court passage dans Abbath, en tant que guitariste live.

Quatre ans se sont écoulés depuis, avec son lot de remises en question, pour finalement nous revenir cette année avec Viperous. Un album qui apporte avec lui un nouveau line-up mais aussi une nouvelle approche, en intégrant des synthétiseurs hérités du cinéma d’horreur des années 80, sans pour autant perdre les fondamentaux de Vredehammer et ce sens du riffing qui peut parfois atteindre des vitesses impressionnantes.

Nous avons échangé avec Per Valla pour discuter de tout ceci, en revenant également sur sa gestion de carrière, y compris son passage dans Abbath, et sur les débuts du projet il y a dix ans.

Lire l’interview…



News Express   

VALLA (avec Per Valla de VREDEHAMMER et ex-ABBATH) dévoile la nouvelle chanson « Suffocate All Light »


Le leader de VREDEHAMMER et ex-guitariste live d’ABBATH Per Valla dévoile une nouvelle chanson de son projet VALLA. Il s’agit de « Suffocate All Light » dont la batterie est l’oeuvre de Kevin Foley (ex-BENIGHTED, ex-ABBATH). Lire la suite…



Interview   

Vredehammer : Per Valla trace sa propre route


Per Valla - VredehammerSi Vredehammer avait déjà commencé à attirer des regards grâce à Vinteroffer, son premier album qui fut de plutôt bonne facture, il est certain que le passage éclair de son chanteur, guitariste et compositeur exclusif Per Valla dans le groupe live d’Abbath a contribué à un peu plus braquer les projecteurs sur cette formation norvégienne. Mais comme nous le raconte Per dans l’entretien qui suit : pas question de réussir pour de mauvaises raisons, il souhaite avant tout être reconnu pour sa propre musique.

Et à l’écoute de son nouvel opus Violator – qui inaugure un nouveau line-up -, il y a peu d’inquiétudes à avoir de ce côté-ci, tant Vredehammer monte d’un cran la qualité de ses compositions, misant sur plus de groove et d’accroche dans son black metal sacrément « riffu » et qui ne perd pour autant pas en corrosion, bien au contraire. Et s’il y a bien un nom qui risque de surprendre parmi les influences que Per nous dévoile, c’est bien celui des progueux américains de Symphony X, dont il avoue être archi-fan ! Il est intéressant à ce titre, d’écouter/lire le musicien nous décrire son parcours personnel assez atypique, prenant racine dans le progressif (Yes, Dream Theater et consorts) pour finalement atterrir dans le metal extrême, tout en évoluant en marge du gros des troupes de la légendaire scène black metal norvégienne.

Tous ces sujets sont donc discutés ci-après dans des échanges qui prennent parfois une tournure quasi-informelle. Mais ce sont aussi les difficultés auxquels se heurtent les groupes d’envergure modeste dans l’industrie musicale actuelle, que nous narre Per avec beaucoup d’honnêteté, qui retient l’attention. C’est d’ailleurs là l’origine même de son nouveau projet, simplement baptisé Valla, et la raison pour laquelle Vredehammer pourrait bien ne pas pouvoir tourner cette année. Bref, voici un entretien révélateur à bien des égards.

Lire l’interview…



  • Arrow
    Arrow
    Slipknot @ Lyon
    Slider
  • 1/3